Le batch cooking ?


Par La Rédaction | Le 7 Octobre 2017 | 0 commentaire(s)


C’est une méthode anglo-saxonne très tendance permettant de gagner du temps, faire des économies, réduire le gaspillage alimentaire, manger sainement en cuisinant à l’avance. Les « super » mamans fatiguées vont adorer l’idée.



© Lenets Tan
© Lenets Tan
Un seul mot d’ordre : l’organisation. Il est nécessaire d’avoir un peu d’organisation pour vous lancer dans la cuisine en série, en lot. Mais c’est une astuce vraiment efficace, qui permet de gagner du temps et de moins « speeder ». Le principe : en un dimanche (ou n’importe quel autre jour de repos), vous préparerez cinq repas pour la semaine.

CONCRÈTEMENT, JE FAIS QUOI ?

LES COURSES
Vous commencez par faire les courses, en anticipant les quantités nécessaires pour la semaine. Et le fait de réfléchir à vos plats à l’avance vous permettra d’établir une vraie liste de courses. Vous ne faites vos courses qu’une seule fois par semaine.
J’achète quoi ? Les aliments de base : céréales (riz, quinoa, etc.) ; légumineuse (lentilles, haricots secs, etc.) ; légumes frais aux couleurs de l’arc-en-ciel (laitue, carotte, patate douce, etc.) et herbes pour les manger crus ou cuits, à la vapeur ou rôtis au four ; œufs pour confectionner des salades ; viandes (acheter frais si possible) à cuisiner de diverses façons, chaudes ou froides.

LA PRÉPARATION
Des aliments de base cuisinés de façon simple et neutre – et en quantité – à conserver au frais ou au congélateur en petites portions pour accommoder, combiner. 
Par exemple : pendant qu’un poulet dore dans le four (il servira de différentes façons), vous mettez en route les lentilles consommées dans la cocotte-minute et commencez la préparation d’une fricassée de poulet. Puis vous épluchez et découpez les légumes (4 sortes) que vous venez tout juste d’acheter.
Vous stockez les préparations dans des contenants hermétiques tels que des bocaux en verre ou des sacs de congélation.
Tout cela servira d’accompagnement ou entrera dans la réalisation de bols composés. Voici d’ailleurs quelques recettes de « Bowl ».
Les salades et les herbes sont lavées et séchées et les légumes râpés sont stockés dans des bols filmés dans le compartiment bas du réfrigérateur, prêts à manger.
Pour la cuisson, pensez à la vapeur, en effet, ce mode de cuisson est sain et préserve les vitamines et sels minéraux des aliments. Notez que la viande rouge et la volaille (à la poêle...) doivent plutôt être cuites au jour le jour (sauf si elles sont mijotées).
Concernant les soupes, ce que vous ne mangez pas, vous pouvez le congeler et ainsi vous n’aurez plus qu’à mélanger et réchauffer.

Astuces : 1/prévoyez de la place dans le frigo et le congélateur. 2/la sauce pour assaisonner à peu près tout peut être confectionnée à l’avance dans un récipient. 3/décongeler les aliments périssables lentement dans le réfrigérateur ou en les immergeant dans l’eau froide afin d’éviter le développement de bactéries.

C’est le nouveau réflexe malin à adopter aux fourneaux, n’est-ce pas ?




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail | Inclassable


Facebook
Twitter
Google+
Téléchargez l'application Android
Mobile
YouTube Channel
Podcast