Girlykreyol - Webzine féminin des Antilles-Guyane
Girlykréyòl

L'ENDOMARCH DU 24 MARS 2018 : Plaidoyer collaboratif sur l'endométriose


Par | Le 20 Mars 2018 | Lu 2962 fois


CONCERNEES, NOS MAMANS ET NOS GRAND-MERES QUI NOUS ONT DONNE LA VIE… afin qu’elles ne soient plus rendues responsables de ce qui nous arrive… qu’elles soient rassurées donc et que ce qui nous arrive ne devienne pas un point de mauvaise foi, de conflit larvé ou de non-retour dans les relations mère-fille. La vie est ainsi faite. Et d'ailleurs, malgré les rumeurs simplistes : on peut affirmer que beaucoup des nôtres n'ont pas les mêmes règles que leurs mères, et que leurs mères aussi peuvent ne pas avoir souffert d'endométriose. Rien de génétique disent certains. Nous nous aimons : difficilement peut-être… c'est difficile d'aimer de façon inconditionnelle quand on est si atteintes… Nous sommes devenues femmes… de façon particulière : avec cette endométriose… mais ce n'est la faute de personne encore une fois. Chères génitrices, nous avons plutôt besoin de vos bénédictions, de votre bienveillance ! Et c'est vrai que nous aussi, on voudrait devenir un jour, comme vous, Maman et Grand-Mère puis arrière Grand-Mère… Tik-tak… woay ya yay, tan la ka kouri : ka ou vlé fè !
 



Une passionnée de la presse avec une expérience à l’International ! En savoir plus sur cet auteur


Facebook
Twitter
Mobile