Girlykreyol - Webzine féminin des Antilles-Guyane
Girlykréyòl

L'ENDOMARCH DU 24 MARS 2018 : Plaidoyer collaboratif sur l'endométriose


Par | Le 20 Mars 2018 | Lu 2962 fois


CONCERNEES, CELLES QUI ONT 31 BONS JOURS POUR ELLES… On ne vous demande pas de vous mettre à nos places (c’est impossible à quiconque d’ailleurs !)… mais de comprendre que l’on n’est pas des empêcheuses de tourner en rond quand on se voit contraintes de faire faux bond a un plan décidé de longue date, que l’on ne cherche point à se faire remarquer ou à jouer de nos absences au bureau alors qu’il y a un surcroît de travail justement ! Nous aussi, autant que vous, on souhaiterait être O.P. les 31 jours que Dieu nous a donnés. Nous aussi, on souhaiterait pouvoir assister à toutes les fêtes et évènements familiaux (l'anniversaire de notre fils, la fête des mères que les enfants ont préparée…), les plans-shopping, les midi-minuit, les plans-loisirs… Nous aussi on souhaiterait avoir une carrière sans "courts-circuits" de la sorte. Nous aussi on voudrait être remarquées et appréciées pour tout autre chose. Nous aussi on voudrait ne pas avoir rendez-vous avec la douleur, encore et encore chaque mois. Nous aussi on voudrait faire ou pas des enfants si on veut, quand et comme on veut. Nous aussi on voudrait ne pas voir certains s'apitoyer sur nos sorts. Nous aussi on voudrait pouvoir rêver et se projeter et booker avec enthousiasme des places d'avions, d'hôtels, de théâtre, d'évènements exceptionnels sans émettre de réserve. On en est arrivé à craindre de s'impliquer encore dans un quelconque plan au risque de tout déranger ! Soyez juste "considérantes", ne venez pas comme nous narguer avec vos programmes et projets et… Sans vous commander, ne cessez de remercier l'Existence d'avoir 31 bons jours pour vous ! Faites-en le meilleur usage… ne prenez à la légère aucun de ces 31 jours ni leur lendemain… c'est une grâce.
 



Une passionnée de la presse avec une expérience à l’International ! En savoir plus sur cet auteur


Facebook
Twitter
Mobile