Fatigue : Récupérer votre plein potentiel


Par La Rédaction | Le 11 Juillet 2015 | 0 commentaire(s)


Vous vous dites que les vacances approchent et que vous aurez le temps de vous reposer. Mais la fatigue - le manque d’énergie est là. Vous vous sentez lasse, épuisée... Alors comment balayer cette fatigue et retrouver votre vitalité ? Voici quelques bons réflexes anti-fatigue.



© WavebreakmediaMicro
© WavebreakmediaMicro
Vous êtes dans cet état depuis des semaines, mais vous vous acharnez à continuer au même rythme (c'est tout vous, une battante). Pfff, ce n'est pas sérieux, savez-vous que vous ne devez pas prendre à la légère votre état ? Qu'elle soit physique ou psychique ou les deux, reconnaissez-la et délivrez-vous d'elle.  #JeVeuxAvoirDuPunch 

REPOSEZ-VOUS

Dès que vous ressentez la fatigue, ne la combattez pas, prenez la décision de lâcher prise, de faire un break. Nous sommes quotidiennement sollicitées par le boulot, le couple, les enfants, les aléas, toutes nos activités, les écrans... Vous devez apprendre à vous déconnecter quand vous êtes à bout. Vous éteignez très tôt (se coucher avec les poules) la télé, le mobile (plus de notifications).
Votre intention : faire minimum 8 heures de sommeil parce que se coucher tard raccourcit la durée du sommeil. « Impossible, je n'arrive pas à dormir aussi tôt ! », à ce moment-là, faites des grasses matinées ou une sieste après votre repas du midi, 10 à 20 minutes suffisent pour récupérer.
Anaïs en témoigne : « J'avais peur de faire la sieste, j'ai toujours entendu dire dans ma famille, que ce sont les paresseux qui font la sieste. Maintenant, je ne me sens plus honteuse de faire ma sieste tous les jours. J'ai lu que c'est scientifiquement prouvé que la sieste, c'est bon pour la santé ; de plus au pays de l'empire céleste (la Chine), la sieste pendant les heures de travail est un droit ».

Ce n'est pas être fainéante de prendre du temps pour recharger ses batteries (n'écoutez pas ceux qui voudraient vous rire au nez, vous avez le droit de récupérer selon vos besoins). Aujourd’hui le stress, les conflits... sont omniprésents dans nos vies et le changement climatique (brume de sable...) affaiblissent et agissent sur le métabolisme par conséquent le corps prend plus de temps pour récupérer.

MANGEZ DE L’ÉNERGIE

Des aliments qui donnent de l’énergie à l'organisme comme le miel (une cuillère le matin et en remplacement du sucre blanc). Complétez avec une cure de Gelée royale pure (le matin à jeun sous la langue pendant 4 semaines ou jusqu'à ce que vous vous sentiez en pleine forme). Des aliments riches en magnésium (les légumes à feuilles vertes foncées, les légumineuses, les oléagineux, eaux minérales), du fer (épinards, avocats, céréales complètes), des vitamines B et C (cerise péyi). Il est primordial de ne pas être ou rester carencée.

RESSOURCEZ-VOUS

Par des auto-massages : La médecine chinoise aide à faire le plein d'énergie, en stimulant les méridiens : massez avec l’extrémité de vos doigts (pressions) vos joues, la pointe de votre menton, votre cou. Fermez vos poings et commencez à faire quelques percussions (tapotage sans vous faire mal) sur la tête, les bras (du poignet à l'épaule y compris les aisselles), de l'intérieur à l’extérieur, cela permettra à l’énergie de circuler. Les reins (les lombaires) sont le réservoir d'énergie, frictionnez-les ! Pour finir, souriez, relâchez, faites ce mouvement 10 fois.

De l’aromathérapie : Dans votre bain, ajoutez de l'huile essentielle de Pin ou appliquez une compresse froide d'huile de menthe verte sur le front contre la fatigue intellectuelle. Frictionnez-vous avec un mélange d'huiles essentielles par exemple du pin, de la menthe verte, du thym au niveau des reins, entre les yeux (3ème œil), sous les pieds pendant quelques jours.

De la phytothérapie : Buvez des tisanes à base de ginseng, de millepertuis, de gingembre pour avoir un regain d’énergie.

BONUS : Prenez rendez-vous avec un acupuncteur pour rééquilibrer vos énergies. Que ça soit physique ou mental, son action (placement des aiguilles) stimulera vos énergies.

ÉVITEZ LA VAMPIRISATION

Vous pouvez vous sentir vidée seulement au contact de quelqu'un (membres de la famille, amis, connaissances, collègues...). Certaines personnes ont le chic de bouffer votre énergie volontairement ou pas. Même si vous aimez aider, compatir, vous devez impérativement vous protéger.
Un rituel facile à faire : respirez consciemment, augmentez vos pensées positives et visualisez une lumière doré tout autour de vous. Et si vous souhaitez être radicale, prenez vos distances (sans être fâchée).

AYEZ LA BONNE ATTITUDE

Vous pouvez perdre de l'énergie aussi selon vos attitudes (créer une passoire énergétique).
Comment ? En ressassant des pensées négatives, en broyant du noir, en cultivant la rancœur, la peur... En ne cessant de vous apitoyer sur votre sort, vous plaindre et même en vous culpabilisant.

La solution : faites table de rase du passé, des mauvais souvenirs, des blessures émotionnelles (même de l'enfance), des actes manqués... Des reproches que vous pourrez faire à l'autre (aux autres), du travail que vous détestez « Je n'ai pas le choix, j'ai besoin de cet argent », Eh ben ! Voyez les bons côtés. Ne laissez pas s'écouler les fuites énergétiques, colmatez la passoire en ayant de belles pensées malgré les aléas de la vie... Soyez positive et tenace (ça demande une attention permanente). Utilisez votre énergie à bon escient.

LES ENFANTS

Si vous avez des adolescents qui sont souvent fatigués, selon une étude de l'Ipsos, le parent doit améliorer le sommeil de son enfant en instaurant un contrat de sommeil (calculer le temps de sommeil nécessaire [en moyenne 9h00]). Donc au lit au plus tard à 22h00 et 20h00 pour les plus petits (même en période de vacances, il est souhaitable de ne pas trop dépasser l'heure habituelle du coucher) et de limiter une heure avant l'heure du sommeil toute tentation, par exemple les écrans (portable, tablette...) dans la chambre.

PRÉCAUTION SANTÉ

Si votre fatigue provient d'une maladie, même avec un traitement, vous pouvez mettre en pratique ces conseils mais demandez l'accord de votre médecin pour les médecines douces. N'utilisez pas l’aromathérapie et la phytothérapie sur les enfants de moins de 7 ans ou sans l'avis du pharmacien. Si malgré tous ces conseils vous sentez que la fatigue persiste, n'hésitez pas à demander à votre médecin traitant un bilan pour trouver la cause.




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail | Inclassable


Facebook
Twitter
Google+
Téléchargez l'application Android
Mobile
YouTube Channel
Podcast