Douleurs articulaires : qu'est-ce que je peux faire ?


Par La Rédaction | Le 5 Décembre 2015 | 0 commentaire(s)


Pour diminuer les douleurs articulaires, exit les analgésiques avec des effets secondaires. Que pouvez-vous essayer ?



© Andrey Popov
© Andrey Popov
Il est important de ne pas attendre de se plaindre de ces articulations (blocage, raideur, douleur) pour en prendre grandement soin.

Késaco une articulation ?
Wikipédia écrit : « Une articulation est une zone de juxtaposition entre deux extrémités osseuses, ou entre un os et une dent. Une articulation est plus ou moins mobile selon sa constitution, sa forme, et la nature des éléments environnants. Le corps humain comporte 400 articulations. »

Le plus souvent, on dit : « Je souffre de rhumatisme », mais qu'appelle-t-on rhumatisme ? C'est le « nom générique d'affections très diverses touchant les os et les articulations, les muscles et leurs tendons, ainsi que les nerfs sensitifs ou moteurs, et caractérisées par la douleur et la gêne fonctionnelle », d'après le Larousse.

Il faut faire la différence entre :
  • Les rhumatismes dégénératifs qui sont des douleurs mécaniques apparaissant lors de l'effort, comme l'arthrose (dégénérescence du cartilage), c'est la maladie des articulations la plus répandue. Les zones les plus touchées sont la colonne vertébrale, les épaules, les mains, les genoux... Les femmes sont plus atteintes que les hommes, et il n'y a pas d'âge pour souffrir d'arthrose.
  • Les rhumatismes inflammatoires apparaissent au repos (plus particulièrement la nuit), comme l'arthrite, inflammation de la membrane qui entoure l'articulation.

Pour soulager ou préserver ses articulations, voici quelques pistes à explorer :

LE SPORT
Il n'est pas contre-indiqué et s'avère bénéfique pour les articulations (même si dans certains cas, le sport est à exclure). La sédentarité est l'ennemi N°1 des rhumatismes, conséquence prise de poids et résultat problèmes d'articulations. Les articulations doivent être en mouvement (moins vous sollicitez le cartilage, plus il s'use). 
Optez pour de bonnes activités sportives par exemple la natation, le vélo (position en arrière de la selle, trop en avant, risque pour les genoux), la marche (achetez une bonne paire de baskets, si vous courrez à peu près 3 fois par semaine, changez tous les ans et même tous les 6 mois). Pensez à échauffer vos articulations avant de commencer toute forme d'activité.
Le taï-chi (art martial chinois) est une gymnastique santé et est parfait pour lutter contre les rhumatismes, ce sont des mouvements qui font travailler les articulations. C'est peut-être la solution en prévention pour éviter de développer des rhumatismes, tout de même pas de miracle, c'est une pratique de longue durée qui apporte vraiment tous les bienfaits.
Les sports à exclure : sports de combat, tennis, sports avec un ballon comme le basket, handball, football...

ASSOUPLIR SES ARTICULATIONS
À la maison, vous pouvez faire des exercices d'assouplissement en accentuant sur les mouvements de rotation, pieds-genoux, mains-poignets, tête-cou...
Le genou est l'amortisseur du corps (santé chinoise). Un petit exercice : levez la jambe (genou douloureux) et maintenez la position pendant quelques secondes, à répéter au moins 10 fois. Pensez à vos postures, autant qu'à votre façon de soulever les charges lourdes : pliez bien les genoux, le dos doit être droit avant de ramasser.

LA PHYTOTHÉRAPIE
Offrez-vous des tisanes achetées en magasin bio. Toutes les plantes anti-rhumatismes peuvent être consommées en association anti-inflammatoire + reminéralisante + drainante :
  • Des plantes anti-inflammatoires pour calmer les douleurs comme la griffe du diable.
  • Des plantes reminéralisantes pour reconstruire des cartilages comme le bambou, l'ortie.
  • Des plantes drainantes pour expulser les toxines comme orthosiphon (dépuratif), la reine des prés, le lamier blanc (excès d'acide urique).
 
RIMEZ RAZIÉ
Les plantes rafraîchissantes, anti-inflammatoires pour combattre l'arthrite sont l’herbe couresse, le chiendent...
Usages internes : laissez infuser quelques branches d'herbe de couresse et/ou chiendent pendant quelques minutes, filtrez et buvez sans ajout de sucre ou de miel pendant quelques jours.
Usages externes : pour soulager les rhumatismes, aux Antilles, on utilise les frictions à base de rhum associé avec les fleurs de papayer mâle ou le gros thym. Dans un contenant en bouteille de 50 cl, mettez du rhum avec une de ces plantes citées, le gros thym pousse facilement, pensez au marché local. En Guyane, vous pouvez trouver des huiles d'arbres guyanais sur le marché pour traiter les rhumatismes comme l'huile carapa (anti-inflammatoire).
Toutes les plantes sont à utiliser avec précaution.

L’AROMATHÉRAPIE
Respirez et massez-vous avec des huiles essentielles.
Contre l’arthrose : le cajaput est apaisant, appliquez-en quelques gouttes avec une huile végétale pour masser la zone douloureuse, préférez aussi les HE de cyprès (stimule le système circulatoire), eucalyptus (calme les douleurs), gingembre (analgésique), niaouli, pin...
Contre l'arthrite : soignez l'inflammation avec la camomille en massage, toujours en massage, l'HE de cannelle (renforce l'activité sur la circulation), de carotte (élimine les toxines), de cèdre (stimule la circulation sanguine), de marjolaine (dilate les petits vaisseaux sanguins), benjoin, poivre, romarin... Précaution : massez les zones non enflammées, attention surtout aux pieds, chevilles, mollets.

LES THÉRAPIES MANUELLES
Le kinésithérapeute est le premier thérapeute sollicité lors des rhumatismes, mais pas seulement, l'ostéopathe, le chiropracteur peuvent vous aider.

LES MÉDECINES ALTERNATIVES
D'autres méthodes sont à tester avec l'acupuncteur, le magnétiseur, le guérisseur-rebouteux (bien choisir avec le bouche à oreille), l'hypnotiseur qui peuvent soulager les douleurs. Néanmoins « le meilleur anti-douleur, c'est notre cerveau », livre du professeur John SARNO (université de New-York). Il écrit que « les douleurs physiques sont principalement la cause d’émotions refoulées ». Se balancer ses vérités, une piste à explorer (si,si).
Si une maladie rhumatismale (radiographie) est reconnue par un médecin, celui-ci peut vous prescrire des cures thermales afin de soigner votre pathologie.

L'ALIMENTATION
Une alimentation équilibrée vous évite de faire le yo-yo donc pas de prise de poids qui pourrait user prématurément vos articulations, plus particulièrement vous faire souffrir d'arthrose du genou (à cause de la pression). Les toxines produites par le corps dégradent les articulations, GK vous conseille de limiter les aliments industriels, de diminuer votre consommation de produits animaliers, de consommer suffisamment d'eau pour un bon drainage, la silice (silicium) est un oligo-élément indispensable aux articulations, vous en trouverez dans certaines eaux.

Quelques aliments anti-rhumatisme :
  • L'épice fétiche, le curcuma : très efficace contre l'arthrite grâce à ses propriétés anti-inflammatoires (à éviter si votre corps est trop enflammé).
  • L'ananas est riche en manganèse, un oligo-élément approprié pour traiter les douleurs d'articulations ; vous le trouverez dans divers fruits, légumes, céréales.
  • L'ortie, cette plante médicinale est un vieux remède contre les rhumatismes (traiter l'inflammation, les cartilages usés [minéralisante]), elle contient du silice (poils urticants), n'hésitez pas à l'intégrer dans vos recettes, même vos smoothies du matin. Elle est favorable à la femme (système hormonal, tonique pour les femmes enceintes, rhumatisme chez les femmes en ménopause).
 
Tous les fruits (papaye), légumes (chou), les poissons gras (saumon), les oléagineux (noix, graines) riches en antioxydants aident contre les rhumatismes. GK vous conseille d'introduire ceux-là aussi dans votre cuisine : anis, muscade, piment, poivre de Cayenne, pomme, vinaigre de cidre...

Pour réduire l'inflammation, des témoignages laissent penser que bannir les produits laitiers  (animaux), les céréales contenants du gluten, mutées (blé, maïs, seigle, orge, avoine, kamut, épeautre, petit épeautre, millet...) sauf le riz, sarrasin, sésame serait efficace pour résoudre les problèmes articulaires (surtout la douleur). Libre à vous d'essayer et d'en tirer vos propres conclusions.

Jeûner  (le jeûne thérapeutique) permet d'éliminer les toxines accumulées dans le corps, en plus d'agir comme un anti-inflammatoire, ce n'est pas anodin ! (Si vous avez d'autres problèmes de santé, demandez l'avis de votre médecin.)

LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES
La glucosamine est extraite de la carapace des crustacés comme les crevettes, les crabes… pour améliorer et limiter les dégâts du cartilage. La chondroïtine pour soulager les douleurs, l’association des deux peut renforcer les articulations particulièrement fragilisées, à voir.

LE MASSAGE
Pour apporter souplesse à vos articulations, stimulez la circulation en massant la zone douloureuse ou tout autour s'il y a inflammation.
Une recette rhumatisme, un baume à la muscade : faites fondre 50g de vaseline au bain-marie, ajoutez 1 c.à.c de muscade râpée, quand c'est refroidi, (facultative), ajoutez 5 gouttes d'huile essentielle anti-rhumatisme (cités ci-dessus). À mettre dans un petit récipient en verre et utiliser à chaque massage. Une astuce : les douleurs inflammatoires sont soulagées avec le chaud, pensez à appliquer une poche, il y a quand même certaines personnes qui trouvent un mieux être avec la poche froide, à vous de tester !

BILAN
Si vos douleurs sont insupportables, l’automédication n'est pas appropriée, consultez votre médecin traitant qui va vous orienter vers un rhumatologue pour connaître la cause exacte et ne pas aggraver votre situation.




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail | Inclassable


Facebook
Twitter
Google+
Téléchargez l'application Android
Mobile
YouTube Channel
Podcast