Couple : je suis jalouse ! 


Par La Rédaction | Le 25 Novembre 2017 | 0 commentaire(s)


« Moi, jalouse ? Pas du tout ! » Nul n’y échappe, c’est un sentiment que chacun a connu au moins une fois dans sa vie amoureuse. Mais qu’il est difficile de s’avouer jalouse ! Il est possible de vivre au mieux cette émotion. Pour peu qu’on sache l’apprivoiser. Explication.



© Monkey Business
© Monkey Business
Commençons par définir ce qu’est la jalousie, d’un point vue sentimental : « Sentiment fondé sur le désir de posséder la personne aimée et sur la crainte de la perdre au profit d’un rival : être torturé par la jalousie » selon le Larousse.
Cette émotion complexe est primaire, normale et c’est également celle qu’on dissimule le plus facilement ou au contraire qui apparaît de façon soudaine et brutale. Elle existe sous plusieurs formes, tant amicale que filiale ou fraternelle. Aujourd’hui, nous nous attacherons à sa forme amoureuse, qui s’accompagne d’un sentiment de perte, de trahison, de suspicion et de méfiance. La jalousie est souvent révélatrice de notre confiance en nous-mêmes, ou de certaines peurs. Elle prend racine dans le manque, elle est liée à la (menace de) perte... Elle nous rappelle qu’elle est le symptôme d’événements mal digérés de l’enfance (à explorer). 

S’EN LIBÉRER ET LUI ÔTER DÉFINITIVEMENT SON POUVOIR

On souhaiterait garder notre chéri(e) pour nous-mêmes, protéger notre territoire – notre relation amoureuse. Cependant, la jalousie dans le couple peut être un stimulant, elle peut nous bousculer si nécessaire afin de ne pas tomber dans la routine voire de reconquérir sans cesse l’être aimé. Une interrogation : l’amour peut-il exister sans la jalousie ? La jalousie zéro n’existe pas ! En amour, une pointe de jalousie montre que la relation qu’on vit est précieuse et unique. Elle n’est pas un problème en soi si elle reste ponctuelle, contenue et qu’elle s’apaise facilement avec la réassurance. Autant dès lors apprendre à la (re) connaître et à l’accepter. Car c’est bien là le point de départ pour parvenir à surmonter la jalousie. Qu’importe l’épisode émotionnel, « J’accepte ce que je ressens et je reprends confiance en moi ». Comment ? En essayant de comprendre ce que cache cette jalousie. Eh oui, madame, la jalousie nous apprend beaucoup sur nous-mêmes.

À PARTIR DE QUAND DOIT-ON S’INQUIÉTER ?

Quand la jalousie devient excessive, voire pathologique, quand elle n’est pas adaptée à la réalité et s’accompagne d’une perte de contrôle, détruit (presque malgré soi), abîme les liens qui nous attachent à celui qu’on aime. C’est le signal d’alarme pour solliciter une aide extérieure. 




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail | Inclassable


Facebook
Twitter
Google+
Téléchargez l'application Android
Mobile
YouTube Channel
Podcast