Appareils domestiques, électroménagers : je répare moi-même


Par La Rédaction | Le 18 Mars 2017 | 0 commentaire(s)


Que de satisfaction de réparer soi-même, de moins polluer la planète et le top des tops, faire des économies. Pour se lancer, quelques solutions à intégrer dans sa boite à outils.



© Ljupco Smokovski
© Ljupco Smokovski
Réparer ou pas, tel est le dilemme ! Premièrement, si l’appareil est sous garantie, on a rien à payer donc on le laisse au SAV (service après-vente), qui va s'en occuper. On devra le récupérer dans quelques jours, problème résolu !

Malheureusement, s'il n'y a plus de garantie, on se décide à réparer soi-même :

1 / On pose un diagnostic : qu'est-ce que c'est comme panne ? En sachant que la plupart du temps, les pannes ne sont pas très complexes, avec un peu de doigté et de bonne volonté, on peut réussir à réparer toute seule ou avec la collaboration de chéri. Les pannes courantes sont par exemple :
  • ​Des appareils qui ne chauffent plus ; souvent c'est un problème de résistance à changer pour la machine à laver, le four, la machine à pain par exemple.
  • Une porte qui reste bloquée, cela peut être la pièce de sécurité à changer, par exemple la machine à laver, le four.
En majeure partie, c'est une pièce détachée qu'il faut changer. Donc, aucun affolement, nullement besoin de chercher le numéro d'un réparateur (sauf si le problème demande absolument l'intervention d'un professionnel). Cela coûtera 2 à 3 fois moins cher de le faire soi-même que de courir dans un magasin d'électroménager en poussant des cris de désespoir parce que ça tombe mal, que vous n'avez pas le budget pour acquérir un produit neuf.

2 / On prend en compte qu'il peut s'agir seulement d'un nettoyage, un décrassage, ou bien un détartrage (calcaire) à effectuer.

3 / Vive le net, les bons samaritains, les enseignes qui mettent des tutoriels (très bien détaillés) pour trouver la problématique et la solution pour la régler.

4 / On ne brûle pas les étapes, il est important de suivre le tuto pas à pas : Pour connaître quels sont les accessoires et/ou pièces à acheter. Quel est le matériel nécessaire en plus du basique tournevis, marteau... En regardant le ou les tuto(s) jusqu'à la fin, on se fait une première impression, à savoir si on a suffisamment l’habilité pour se lancer.

5 / On trouve des entreprises spécialisées dans la vente de pièces détachées et accessoires sur l'annuaire. Avant de démonter, on peut prendre la référence et appeler pour être sûre que la pièce est en stock. Si on démonte, on n'hésite pas à prendre une photo pour être sûre de la bonne manière de la replacer.  Et on apporte toujours la pièce avec soi pour s'assurer que la pièce à changer est un modèle identique ou équivalent.

6 / On vérifie que ça vaut le coup de réparer. Si une ou des pièces sont trop coûteuses par rapport à du neuf (de surcroît si l'appareil est vieux), il est inintéressant de réparer, donc on jette de préférence à la déchetterie.

7 / Finalement, pièce en main, on décide de lancer l'opération réparation. On débranche l'appareil. Et on commence en ayant à l'esprit qu'il faut du temps, de la patience et de la minutie.




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail | Inclassable


Facebook
Twitter
Google+
Téléchargez l'application Android
Mobile
YouTube Channel
Podcast