24 heures dans la peau d’EDEN


Par La Rédaction | Le 20 Mai 2017 | 0 commentaire(s)


L’artiste veut nous faire découvrir son univers artistique. Dans un premier temps, il nous décrit sa journée type.




Au lever du jour. Je dresse un petit récapitulatif de ce qui m’attend dans la journée. La nuit et le sommeil peuvent me perturber par rapport à la réalité, c’est important.

Une journée type. Ces dernières semaines, on ne peut pas véritablement parler de journée type, car j’enregistre beaucoup. Ça occupe la plupart de mon temps. À côté des enregistrements, je m’entraîne énormément : tous les deux jours, je travaille la danse.

Ce qui me fait sourire et passer une magnifique journée. Je suis heureux lorsque je ne suis pas obligé de tenir compte du temps, des aiguilles qui tournent. Ne pouvoir me consacrer qu’à l’instant présent, sans penser au passé ou au futur, est pour moi un vrai bonheur.

Ce qui peut m’énerver pendant la journée. Je me mets rarement en colère, du moins quand cela m’arrive, j’essaie de relativiser et de faire redescendre la pression.

Le moment que j’aime à la nuit tombée. Je prends beaucoup de plaisir à préparer un bon repas, et à le partager entre amis ou en famille, rien de mieux !

La dernière chose à laquelle je pense avant de m’endormir. Je me repasse tous types de souvenirs, bons et mauvais, et je me laisse lentement glisser dans le sommeil.


MINI BIO

L’artiste Eden Collet aka, « Eden » ou « Eden Lee », né d’un père français et d’une mère ivoirienne, a grandi à Duran, un village près d’Auch. Durant ses années lycée, il découvre la danse et se passionne très rapidement pour différents styles, donnant ainsi naissance à une danse « éclectique ». 

Il prend conscience que la danse est pour lui un fort moyen d’expression et de partage, et se met avec passion à la réalisation de courts-métrages. Avec ses amis, Robin, Oscar, Thomas et sa petite sœur Maud – tous danseurs – ils forment un groupe appelé « Wallows ». Dynamiques et porteurs d’originalité, ils font rapidement parler d’eux et commencent en parallèle à se produire sur scène. Eden et deux autres membres du groupe participent à plusieurs projets tels que Le Festiv, Hip'Orgue, etc.

En 2013, il s’essaie à ses premiers street shows, c’est pour lui une nouvelle expérience. Il part s’installer à Londres pour élargir ses opportunités dans la danse. Durant les deux années qui suivent, il tombe amoureux de la musique et enregistre ses premiers titres. C’est une nouvelle vague qui s’invite dans sa vie, son père ayant été chanteur/musicien de scène pendant 25 ans. Il se reconnaît presque instantanément à travers l’écriture et la composition de morceaux.

En 2016, de retour en France métropolitaine, il travaille sur de multiples projets, confrontant ses passions et influences, avec pour mots-clés danse et musique. Son premier EP devrait voir le jour d’ici quelques mois.





Dans la peau d'un homme


Facebook
Twitter
Google+
Téléchargez l'application Android
Mobile
YouTube Channel
Podcast