Connectez-vous S'inscrire

Un mode de vie anti-cancer


Par Gisèle Frenette | Le 25 Octobre 2014 | 1 commentaire(s)


Sans aucun doute, les statistiques sur le cancer sont alarmantes; elles nous prédisent qu’une personne sur quatre en sera atteinte un jour. À lui seul, le mot «cancer» sème l’émoi et laisse présager de grandes souffrances. Mais fort heureusement, on sait maintenant que plusieurs facteurs de risque sont modifiables, c’est-à-dire que l’on peut changer certaines de nos habitudes et choisir de privilégier un mode de vie anticancer.



© aleutie - Fotolia.com
© aleutie - Fotolia.com

Comment diminuer les facteurs de risque
 
Certains choix santé peuvent réduire votre risque d’être atteint d’un cancer ou d’autres maladies dégénératives, car un corps sain vise en tout temps à l’équilibre et au maintien de la santé.

Ainsi, voici plusieurs points à surveiller de près afin d’éviter le développement et la progression du cancer.
  • L’alimentation est un facteur clé; on considère qu’elle est responsable d’un tiers des cancers. Mangez de grandes quantités de légumes et de fruits, et limitez la consommation de produits laitiers, de viande (privilégiez la viande bio et le poisson sauvage) et d’aliments transformés. Considérez le sucre comme un poison à éviter.
  • Optimiser votre taux de vitamine D en vous exposant régulièrement au soleil (sans exagération) et en prenant un complément alimentaire durant les mois avec moins d’ensoleillement. La vitamine D stimule le bon fonctionnement du système immunitaire.
  • Des études ont démontré que l’activité physique régulière diminue de façon importante les risques de maladies incluant les maladies cardiaques et les cancers. De plus, on sait que l’exercice modéré comme la marche diminue le stress et active le système immunitaire.
  • Maintenir un ratio de 2-4 :1 entre les oméga-6 (tournesol, maïs, gras animal) et les oméga-3 (huile de poisson, de noix, d’olive). Les gras oméga-3 sont considérés comme anti-inflammatoires, contrairement aux oméga-6 qui promeuvent l’inflammation (un terrain inflammatoire favorise la maladie, incluant le cancer).
  • Éliminer les produits chimiques de votre environnement autant que possible.
  • Le stress est un facteur trop souvent négligé. Apprendre à bien respirer, à réduire son niveau de stress, à profiter des bons moments (promener son animal de compagnie, sortir avec les amis, regarder un coucher de soleil, lire un bon livre, laisser poindre sa créativité, etc.) font partie des facteurs importants à un bon équilibre tant émotionnel que spirituel.
  • Optimiser le fonctionnement du transit digestif, car une bonne digestion et une bonne élimination sont essentielles à la santé. Selon le besoin, inclure des enzymes digestives et des probiotiques à votre programme.
  • S’assurer un apport d’éléments nutritifs adéquat : vitamines, minéraux, oligo-éléments, antioxydants, acides gras essentiels, etc.
  • Ne pas négliger les cures de détoxication, l’équilibre hormonal et le repos.
 
Les aliments anticancer
 
Soyons honnêtes avec nous-mêmes! Nous avons la possibilité de réduire et souvent d’éliminer certains facteurs de risque face aux maladies; pensons par exemple au tabagisme, à l’abus d’alcool, au comportement sédentaire, à l’exposition à certains produits chimiques délétères pour la santé, au surpoids, au stress. N’attendons pas que la maladie frappe à la porte avant de prendre soin de soi.
 
Voici une liste d’aliments qui, en plus de promouvoir la santé en général, peuvent modérer le développement et la progression des cellules cancéreuses :
  • Le curcuma : son ingrédient actif, la curcumine, a la capacité d’inhiber toutes les étapes du développement du cancer incluant l’angiogenèse (les tumeurs malignes forment de nouveaux vaisseaux sanguins qui facilitent les métastases);
  • Les pousses de brocoli : l’ingrédient actif, le sulforaphane inhibe le développement des cellules cancéreuses et induit leur apoptose (mort de la cellule). Les jeunes pousses contiennent de 20 à 50 fois plus de sulforaphane que le brocoli lui-même;
  • Le gingembre agit comme un puissant antioxydant et anti-inflammatoire. Sa molécule active, le gingérol, bloque l’action inflammatoire de la cellule cancéreuse (l’inflammation augmente le risque de cancer), favorise l’apoptose et empêche l’angiogenèse;
  • Les légumes vert foncé contiennent des composés phytochimiques indispensables au maintien d’une bonne santé : épinards, bettes à cardes, brocoli, asperge, céleri, etc. Il en va de même pour les légumes de la famille des crucifères tels que le chou vert, le chou frisé, les choux de Bruxelles, les choux-fleurs.
  • Les oignons, l’ail, le poireau, l’échalote et la ciboulette sont aussi des aliments à consommer tous les jours, car ils jouent un rôle dans la prévention de certains cancers;
  • Les petits fruits rouges (fraises, framboises, myrtilles, mûres) contiennent des polyphénols aux effets anticancéreux;
  • Le thé vert est un puissant antioxydant et détoxifiant reconnu pour ses propriétés anticancéreuses;
  • Les aliments riches en oméga-3 tels que le hareng, la sardine, le maquereau, le saumon, les graines de lin et de chia.




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail


Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF