Connectez-vous S'inscrire

Touloulou...


Par | Le 15 Février 2014 | 0 commentaire(s)




© Philippe SURMELY - Fotolia.com
© Philippe SURMELY - Fotolia.com
La plus belle pour aller piker...
Figure emblématique du carnaval guyanais, le Touloulou désigne ce personnage féminin des bals du samedi soir, déguisé de manière très élégante. Adepte de ces soirées depuis des années, Henriette nous livre quelques-uns de ses secrets, les conseils d'une pro.

- La robe
On peut tout oser, c'est le carnaval !
Fini les robes en coton, place désormais aux tenues brillantes et colorées. Durant cette période, nombreuses sont celles qui jouent la carte de la couleur. "En soirée, l'objectif d'un Touloulou est de briller de mille feux, pour se faire remarquer des hommes. Je ne m'interdis donc aucune couleur. Dans ma jeunesse, les robes étaient rembourrées au niveau de la poitrine et des hanches ; maintenant, elles sont très cintrées. Il faut donc choisir sa robe en fonction de sa corpulence".
 
- Les accessoires
Gants, jupon, cagoule, perruque..., tout est fait pour préserver l'anonymat de celle qui se cache derrière son loup; le tout étant de rester dans les tons. "On le sait ! La robe ne vaut rien sans de bons accessoires. Ces derniers aident à dissimuler notre identité, mais ils relèvent surtout la beauté de notre costume. Ils sont donc très importants ! Cependant, il ne faut pas tomber dans l'excès et se transformer en sapin de Noël ". 
Tout dans le détail 
"Pour pouvoir danser toute la nuit, il faut choisir des chaussures confortables et élégantes. Surtout pas de baskets ! Le loup est la touche finale du déguisement. De préférence, il faut en choisir un avec une petite voilette pour cacher la bouche".
 
- La préparation
Plus on est de folles et mieux, on rit !
"Quand j'habitais encore en Guyane, on se préparait toutes chez-moi avant de se rendre chez Nana. Depuis que je suis à Paris, c'est différent ! Le port du loup est strictement interdit dans les rues en Métropole, donc un service de location de robes est proposé dans la salle où je vais. C'est très pratique. Avec mes acolytes, nous arrivons à l'avance pour nous préparer tranquillement. Au programme : rigolade, bonne humeur et brouillage des pistes... Une bonne mise en jambes avant le début de la soirée".
Un véritable rituel
"La préparation peut prendre des heures. Pour s'habiller, il faut prendre son temps et faire attention même aux petits détails, comme par exemple mettre un parfum différent".
 
- La soirée
Respecter les règles
À l'intérieur du dancing, il y a des règles à observer :
"Premièrement les touloulous novices doivent être accompagnées par les anciennes afin qu'elles apprennent les rudiments de la soirée. Le but étant de faire danser les hommes, sans jamais dévoiler son identité. Durant la soirée, les Touloulous invitent donc les cavaliers et en principe, ils sont dans l'obligation d'accepter. Très rares sont ceux qui refusent ! Les meilleurs danseurs sont très vite repérables, car ils sont très sollicités. Il existe même une certaine concurrence entre eux".
Touloulou swèf (Touloulou a soif)
Selon la tradition, le cavalier se doit d'être galant. Si le Touloulou lui dit : Touloulou swèf, il est dans l'obligation de lui offrir à boire.
"Un Touloulou parle très peu. Il ne faut surtout pas oublier de changer sa voix quand on s'adresse aux cavaliers".
 

La Charte des Dix commandements du Touloulou

1- Pour éviter les mauvaises interprétations : marrainez le Touloulou « crèche ».
2- Que la danse et la musique restent le centre d'intérêt du bal masqué.
3- Que le masque protège l'anonymat obligatoire du Touloulou.
4- Tu respecteras la liberté des autres pour être libre de toi.
5- La discrétion, la subtilité de tes gestes rendront hommage.
6- Le bal masqué ne doit pas, par ton attitude, devenir une maison close.
7- N'assimilez point ces lieux mythiques aux boîtes de nuit ou aux chambres d'hôtel.
8- Soyez charmeuse sans être sangsue, le Touloulou passe-partout, voit tout, mais ne doit jamais s'accrocher.
9- Faîtes-vous désirer et non détester.
10- La sagesse nous permettra d'apprécier jusqu'à la fin des temps cette coutume unique chez nous. 

Les origines du terme

L'appellation Touloulou proviendrait de la créolisation du mot « tourlourou » qui était employé à l'époque pour designer de manière péjorative un Fantassin : jeune militaire d'infanterie.


Nancy Lafine
Passionnée par l'écriture... En savoir plus sur cet auteur


Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail


Je télécharge le Mag' PDF

Installez


Les + lus

Facebook
Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF