Connectez-vous S'inscrire

Teyonah Parris : « J’ai appris à accepter mes imperfections, c’est ce qui me rend unique. »


Par La rédaction - Traduction MARINE RISEC | Le 18 Juin 2016 | Lu 3612 fois

Faire le choix du retour au naturel n’est pas forcément évident pour toutes. Teyonah Parris a sauté le pas il y a 5 ans. Depuis, l’actrice américaine navigue entre les tournages et les tapis rouges, en arborant fièrement sa chevelure naturelle. Premier personnage noir dans Mad Men, remarquable dans le film Dear White People, à l’affiche de Chi-Raq, la dernière création cinématographique de Spike Lee, la star de 30 ans est devenue une icône et une véritable source d’inspiration pour de nombreuses jeunes femmes noires. Elle était l’invitée d’honneur de la Natural Hair Academy, le 11 juin dernier. Un événement dédié à la beauté et aux cheveux crépus et naturels.


Teyonah Parris : « J’ai appris à accepter mes imperfections, c’est ce qui me rend unique. »
Est-il difficile de nos jours d’être une actrice noire avec des cheveux naturels à Hollywood ?
 Teyonah Parris :
Je ne dirais pas nécessairement « difficile ». Je dirais que c’est différent. Beaucoup de femmes n’ont pas encore accepté le retour aux cheveux naturels au grand jour. Mais, elles peuvent avoir des cheveux naturels sous leurs tissages ou leurs perruques.

Girlykréyòl : Aujourd’hui, on peut tout de même voir dans certaines séries comme Grey’s Anatomy, des actrices telles que Jerrika Hinton et Kelly McCreary, très fières de leurs cheveux naturels.
 Teyonah Parris :
J’apprécie beaucoup ces deux actrices ! Elles sont talentueuses et belles. J’adore leur état d’esprit. Je pense que ce sont des actrices qui sont « conscientes » de ce que cela signifie d’être représentées à la télévision, dans les films ou encore dans les médias. Et plus il y a d’acteurs « conscients », plus cette dynamique est transmise aux réalisateurs et aux showrunners, et je pense qu’on commence ainsi à en parler. Dans la série Survivor’s Remorse, dans laquelle j’ai joué, il y a un personnage qui, dès le départ, avait les cheveux lisses, elle avait un défrisage. Et j’ai posé la question suivante : « Pourrait-on garder cette magnifique, intelligente femme, heureuse dans son mariage, avec des cheveux naturels ? » Pourquoi ne pourrait-elle pas être « elle » ?! Au naturel ! Ce n’est pas parce que tout va bien dans sa vie qu’elle ne peut pas porter ses cheveux naturels. Ça a été une conversation très intéressante. Cette conversation a porté sur tout ce qui se cache derrière la phase de transition vers les cheveux naturels. Il n’y a pas beaucoup de médias qui montrent aujourd’hui des femmes modernes noires qui adoptent les cheveux naturels. C’est pour cela que j’ai pensé que cela pourrait être une histoire intéressante à la télévision, permettant de faire réfléchir, et cette expérience faisait écho à ma vie. Je voulais partager cette histoire et faire en sorte que d’autres femmes noires s’y associent et comprennent qu’elles ne sont pas les seules à passer par ce stade.

Girlykréyòl : Quels conseils donneriez-vous à une jeune femme qui décide de revenir au naturel ?
 Teyonah Parris :
Nous avons beaucoup de connaissances et d’expériences sur la manière de coiffer les cheveux défrisés. J’ai pris du temps pour apprendre à coiffer mes cheveux défrisés, que je porte comme cela depuis l’âge de 10 ans d’ailleurs. Donc, quand je suis revenue aux cheveux naturels, j’ai été impatiente avec moi-même. Je ne savais pas quoi faire, je ne savais pas comment paraître belle avec les cheveux naturels. Alors mon conseil serait d’être patient avec soi-même, d’essayer des choses différentes, le résultat ne sera pas toujours parfait. Le résultat peut ne jamais vous paraître joli ! Jusqu’à maintenant, je n’arrive pas à avoir un beau twist out, peu importe le nombre de vidéos YouTube que je regarde. Pour moi, il est important de l’accepter et de passer à autre chose. Je pourrais avoir des boucles ici et là, m’apercevoir que ce n’est toujours pas sec par exemple. Mais j’ai appris à accepter mes imperfections, c’est ce qui me rend unique. Donc je lui conseillerais d’être patiente avec elle-même dans l’apprentissage des coiffures, de prendre soin de ses cheveux. Ils ne peuvent pas faire les mêmes choses que des cheveux défrisés ! C’est différent. Mais ils restent beaux. Vous apprendrez de nouvelles coiffures à mesure que vous avancerez dans le temps. Rappelez-vous que vous avez eu des années d’expérience avec les cheveux défrisés. Donnez-vous du temps avec vos cheveux naturels.

Girlykréyòl : Avez-vous un modèle d’inspiration dans votre vie ?
 Teyonah Parris :
Je m’appuie sur de nombreux modèles d’inspiration. Angela Bassett [NDLR Une actrice et productrice américaine] est une personne que j’admire depuis mon plus jeune âge. J’aime son talent, sa magnifique peau noire, sa force, mais aussi sa vulnérabilité. C’est quelqu’un qui m’a toujours inspirée.

Girlykréyòl : Que pensez-vous de la Natural Hair Academy ?
 Teyonah Parris :
Il s’agit de ma première visite à la Natural Hair Academy et je trouve l’événement merveilleux. Toutes ces marques, toutes ces femmes qui apprennent des choses sur leurs cheveux, sur les différents produits qui pourraient les aider, sur les différentes techniques de coiffure. Je trouve que c’est superbe et qu’il est nécessaire d’informer les gens et de les aider à grandir.
 

Merci à MARINE RISEC pour la traduction.





Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF