Connectez-vous S'inscrire

Sommes-nous tous susceptibles de pardonner ?


Par La Rédaction | Le 9 Juillet 2016 | 0 commentaire(s)


« Jamais, je lui pardonnerai. » Il n'est pas évident de ne garder aucune rancœur – rancune face à la faute, l'offense, la trahison, la blessure que l'autre nous a infligé, qu'elle soit bénigne ou grave. Pourquoi pardonner à quelqu'un reste si difficile ? Et comme diraient certains : « Qu'est-ce que j'y gagne à pardonner ? » Décryptage.



© macondos
© macondos
Faites l'expérience, demandez à vos proches : « Tu pardonnes facilement ? », « Tu peux tout pardonner ? », pour finalement entendre des « oui », « non », « ça dépend » ou un silence... Bon ! La notion du pardon existe dans toutes les religions, prenons l'exemple de la religion chrétienne, le pardon en fait partie intégrante, « Pardonnons-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés », extrait de la prière Notre Père. Et pourtant même récitée depuis toujours par les pratiquants ou non, il n'en reste pas moins difficile de joindre l'acte à la parole.

Audrey en témoigne : « Je suis catholique mais non-pratiquante, cependant, j'ai mes rituels de prières, je demande pardon, je pardonne dans mon cœur, mais je me refuse à retourner vers certaines personnes. À mon avis, pardonner ne veut pas forcément dire renouer. »
Gladys reconnaît : « Je demande plus facilement pardon quand je sais que j'ai tort, mais j'ai plus de mal à pardonner quelqu'un qui m'a blessée. Pour moi, l'autre doit vraiment faire amende honorable pour que je puisse faire la démarche de lui pardonner. »

Pascale confie : « Je suis de nature à pardonner facilement et certains de mes proches sont abasourdis ou s'insurgent de me voir pardonner, d'essayer d'aplanir les situations même quand j'ai été trahie ou blessée. Mais on ne se refait pas ! »

Tout le monde n'a pas la même façon de concevoir le pardon. C'est le contraire qui serait étonnant. Nous sommes tous uniques ! Revoyons la définition du Pardon, selon le Larousse : « Fait de ne pas tenir rigueur d'une faute ; rémission d'une offense : accorder son pardon ». Certes, que ce sujet est sensible, GK a posé deux questions à Maggy Rosso, animatrice du Cercle de Pardon en Guadeloupe, formée par Olivier Clerc, créateur des Cercles de Pardon.

1. Est-ce que tout le monde peut apprendre à pardonner grâce au cercle de Pardon ?
Oui, tout le monde peut s'exercer à pardonner. En apprenant tout d'abord à demander pardon, cela ne veut pas dire cautionner tous les actes, mais sortir de ce contexte de haine, rancune et de ressentiment qui empêche le cœur d'aimer pleinement.

2. Quel est le processus par la suite que le pardon opère en chacun ?
Cette action permet de se libérer et de guérir des blessures du cœur. C'est vraiment la renaissance à l'Amour.

Vous vous demandez ce que sont les cercles du pardon ? Ce sont des ateliers qui se déroulent en groupe de 20 personnes maximum, sur une durée d'environ 3 heures, avec une partie théorique et une partie pratique. Ce rituel de guérison du cœur a été créé en 2012 par Olivier Clerc, auteur (Le don du pardon, j’arrête de... (me) juger), conférencier, formateur. C'est lors de sa rencontre en 1999 – traducteur du livre en français – avec Miguel Riuz auteur du best-seller « Les 4 Accords Toltèques » qu'il a fait l'expérience du PARDON. 10 ans après, il écrit le don du pardon, une méthode pratique qu'il appelle le yoga du cœur, que toute personne peut pratiquer seule chez elle. Il en découlera de ce livre, ces fameux ateliers en groupe qui pullulent partout dans le monde ; on y compte 75 cercles animés par des animateurs formés par ses soins y compris en Guadeloupe, Martinique, Guyane.

Les bienfaits du PARDON
Olivier Clerc incite à prendre régulièrement sa douche du cœur pour ne pas laisser s'accumuler le fardeau qu'est le ressentiment, la rancune. « Vous n'avez pas besoin d'aller appeler ou de faire un courrier » pour vous libérer. Que vous le viviez dans un cercle avec des gens réels et à travers eux, vous vous libériez de manière transpersonnelle ou tout seul dans l'intimité de chez vous, l'essentiel est d'éviter de laisser s'accumuler des choses qui vont vous empêcher de guérir les blessures de votre cœu r. La magie de ce processus, c'est qu'il est simple et opère une guérison à l’intérieur de soi. Par contre, est-ce qu'on va maintenir la relation ou pas avec l'autre, cette question reste entre vos mains. 




Mieux-être


Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF