Connectez-vous S'inscrire

Se soigner en s’amusant, c’est possible !


Par Nina Buval | Le 11 Mars 2017 | 0 commentaire(s)


Qui n’a pas de souvenirs d’enfance où il jouait avec ses amis, frères, sœurs, cousins ? Ah, que ce sont de bons souvenirs ! Les fous rires, la complicité de moments partagés conviviaux. Mais si, c’est possible de jouer en étant adulte. 



Se soigner en s’amusant, c’est possible !
Bonne nouvelle, ce jeu existe, c’est le jeu du TAO. De plus, c’est un jeu qui vise le développement personnel. Ce jeu est basé sur certains préceptes du Tao, mais en utilisant le côté spirituel sans le côté religieux. Il a nécessité 7 ans de recherches effectuées par une équipe pluridisciplinaire composée de médecins, psychothérapeutes, sociologues... C’est un outil puissant, et original par son approche sous la forme d’un plateau de jeu. 

LE PRINCIPE : chaque joueur se présente avec un projet, une quête ! Cette méthode ludique favorise l’entraide en intelligence collective pour vivre, avec l’autre, une aventure à l’intérieur de soi en avançant personnellement ou en groupe pour un projet commun. Le jeu du Tao aide à la réalisation de chacun des projets annoncés. C’est le jeu gagnant-gagnant, il n’y a pas de perdant. Se soigner en s’amusant, c’est possible ! 

LA PRATIQUE : le joueur peut choisir de vivre une seule séance ou de poursuivre sur des temps espacés et convenus avec son groupe, pour évaluer l’évolution de sa quête dans le temps. Une partie variera entre 2 h 30 et 4 h 30 en fonction du nombre de participants, cela offre à chacun un temps de parole et un cheminement optimum. Pendant la partie, le temps semble suspendu et passe finalement très vite, car le jeu du Tao favorise le fait d’être présent ici et maintenant. Chaque joueur est invité en fin de partie à proposer son aide à celui qui a collecté le maximum de Taopoints. Ces Taopoints sont attribués par les participants, après que le joueur a tiré une carte et s’est exprimé sur le pont qu’il fait entre sa quête et sa carte. Tous donnent des points en fonction de la réponse perçue.
À la fin, chacun choisit, ou pas, parmi le groupe, un joueur – dit « Buddy » – dont la personnalité indique qu’il possède un certain nombre d’atouts (et qui acceptera ou non de garder du lien avec lui) pour l’aider dans la réalisation de sa quête, cela grâce aux moyens dont il dispose ou qu’il préfère par exemple : écoute, rencontres, introduction dans un réseau... Au cours de la partie, chacun est encouragé à ne pas stigmatiser l’autre en lui disant « tu as dit que... », mais plutôt « au travers de ta réponse, j’ai cru comprendre que... ». Cela laisse une ouverture à l’autre pour s’expliquer davantage si besoin. Chacun, donc, parle de son propre ressenti.

SES EFFETS IMMÉDIATS : la pratique du jeu permet d’accélérer la compréhension profonde de soi-même, d’amplifier la communication juste envers soi et l’autre en apportant une aide précieuse pour visiter chaque aspect d’un projet personnel ou professionnel. Clarifier le projet + identifier les atouts dont on dispose + cibler les obstacles + mettre en mouvement les actions à mener. Tout cela favorise l’estime et la confiance en soi face à tous ces outils et ces ressources à disposition.

Nina Buval anime ce jeu thérapeutique en Martinique en l’organisant à son cabinet ou à domicile. La partie coûte 20 euros par personne. Contact : 06 96 04 66 74. Page Facebook : sophrologie Ondalfa. Vous pouvez trouver d’autres groupes : taovillage

BOUTIQUE

Profitez pour réserver votre séance en ligne




Développement personnel


Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF