Connectez-vous S'inscrire

Santé : une pincée de sel


Par La Rédaction | Le 12 Mars 2016 | 0 commentaire(s)


Pouvons-nous manger sans sel ? L'assaisonnement (sel et poivre), c'est le mantra du chef cuistot ! Pourtant la plupart d'entre nous en consommons trop, ce qui serait néfaste pour notre santé. Il faudrait diminuer notre consommation de toute urgence.



© hriana
© hriana

LES CONSÉQUENCES
Absorbé en trop grande quantité, le sel peut contribuer à des maladies cardiovasculaires, hypertension artérielle, rétention d'eau, problèmes de retour veineux, etc.

LA BONNE DOSE
Nous en consommons en moyenne 10 g, le bon dosage est 5 g de sel (équivaut à 2 g de sodium) par jour – moins d'une cuillère à café – pour un adulte selon l'OMS (organisation mondiale de la santé) alors que nous consommons le double recommandé.

LE RÔLE DU SODIUM
Le sodium est un minéral essentiel pour notre organisme : maintien du volume plasmatique, de l’équilibre acidobasique, de la transmission des influx nerveux et le fonctionnement normal des cellules. Il est bénéfique au corps s'il n'est pas consommé en excès. La plus grande majorité de sodium dans notre alimentation vient du sel. L'OMS nous interpelle sur nos excès de sodium et de notre insuffisance en potassium. Pourquoi ? Pour un meilleur équilibre, il est aussi indispensable d'avoir au moins 3,5 g de potassium.

LE POTASSIUM, UN ALLIÉ
Le potassium permet d'abaisser la pression artérielle, il contribue au maintien du volume total de liquide dans l’organisme, l'équilibre acidobasique et électrolytique, ainsi qu’au fonctionnement normal des cellules. Nous le retrouvons dans les légumes (haricots, pois, épinards, choux, persil) et les fruits (banane, papaye).

POUR DIMINUER LE SEL
L'assaisonnement, à la place du sel nous optons pour des herbes (thym, romarin), des épices (curcuma, piment séché), du vinaigre de xérès par exemple (acide et non sucré), mieux vaut acheter du sel de mer non raffiné dit sel gris (plus riche en potassium). La cuisine sans sel n'est pas pour autant moins goûteuse, si nous apprenons à éduquer à nouveau notre palais et celui des enfants.

Attention aussi au sel caché dans l'alimentation : charcuterie, soupe en sachet, plat préparé, aliments pour le grignotage (chips, bretzel, pop-corn), condiments (sauce soja, cube de bouillon), pain, fromage... en sachant que le sodium est présent naturellement dans le lait, les œufs, la viande, les crustacés. En faisant nos courses, nous vérifions la teneur en sel dans le conditionnement. Évitons de resaler, de manger des en-cas trop salés et consommons davantage des produits faibles en sodium.




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail | Inclassable


Je télécharge le Mag' PDF

Installez


Les + lus

Facebook
Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF