Connectez-vous S'inscrire

Sandy Falémé, une miss aux airs de poupée traditionnelle !


Par Alizé NESSA | Le 7 Novembre 2011 | Lu 1341 fois

Lors de l'élection du 27 Août dernier, Sandy a été élue Miss Guadeloupe 2011/2012 et participera à Miss Nationale le 4 Décembre prochain. Étudiante en Licence Sciences du Vivant pour devenir ingénieur, cette jeune femme se passionne pour le Basket, une activité qu'elle pratique en club s'il vous plaît ! 1,82m, ça aide ;)


Sandy Falémé, une miss aux airs de poupée traditionnelle !
Robes de créateurs et talons aiguilles, un univers ultra-Girly qui te fascine depuis combien de temps ?
Cet univers est le rêve de toutes jeunes filles ! Depuis l'adolescence, j'achète des magazines de mode et je m'imagine dans certaines tenues splendides. J'ai d'ailleurs eu la chance de porter des créations de Paul Hervé et Angenel Gonfier.

Tu es une habituée des concours de beauté, raconte-nous tes expériences ?
Ma première expérience a été de participer à l'élection de Miss LGT "Les Droits de l'Homme et du citoyen". J'étais angoissée à l'idée de me présenter devant tant de personnes, qui étaient sujettes à tenir des critiques vis-à-vis de moi durant toute la fin de ma scolarité si je commettais une erreur. Finalement, j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai passé une merveilleuse soirée en remportant le diadème ! J'ai aussi participé à un défilé qui m'a beaucoup appris sur le comportement à avoir sous les projecteurs (démarche, tenue...). Cela m'a beaucoup plu !

Tu sais que tu plais, tu aimes aussi être admirée, quels sont tes principaux atouts pour remporter l'élection de Miss Nationale ?
 Il est vrai que ma taille peut être un atout, mais je suis aussi une personne très ambitieuse. Pour moi, être miss est un tout, c'est-à-dire avoir des qualités tant physiques que morales qui se valent. Alors, je compte sur vous pour me soutenir comme vous l'avez fait jusqu'à présent, afin que je fasse partie des 7 finalistes. Pour cela, un vote sera mis en place dès le 28 novembre sur le site www.télé-loisirs.fr. Le jury les départagera ensuite le 4 décembre à Divonne-les-Bains, pour élire la Miss Nationale 2012.

Quels points te reste-t-il à parfaire pour atteindre ton but ? 
Depuis le début de cette aventure, des spécialistes en matière de mode, coiffure, maquillage etc... m'ont aidée à intégrer au mieux mon rôle d'ambassadrice. Ecouter aussi bien les critiques que les compliments me fera évoluer et me rapprochera au plus près de mon objectif. Quoi qu'il en soit, personne n'est parfait, et je suis déjà très contente d'être arrivée jusqu'ici.

Comment se déroule ta préparation ?
Après l'élection, j'ai tout de suite été prise en charge par un coach sportif  Mr Steven Labrana et un coach mental Mme Josette Emmanuel, sans oublier le salon de coiffure Tendance Beauté et l'esthéticienne Frédérique de Kanélia. Ils ont pour mission de m'accompagner tout au long de cette préparation, afin que je puisse donner le meilleur de moi même le jour J.

Esthéticiennes, coiffeuses, stylistes, comment gères-tu ton image d'ambassadrice de la beauté Guadeloupéenne ?
Il faut savoir que pour une femme, il est important d'être soignée. Notre charme ne provient pas seulement de notre beauté naturelle, mais aussi de la façon dont on l'exploite. Je suis en très bon terme avec tous les professionnels qui m'aident généreusement à parfaire mon image. Je les remercie et leur tire mon chapeau pour l'excellent travail qu'ils produisent.

Etre miss Guadeloupe est un statut qui demande d'être chic et smart ! Quelles ont été tes principales missions durant ces trois derniers mois ?
En effet, j'ai récemment été invitée à l'élection de Miss Baie-Mahault qui était magnifique en couleur. Depuis ces trois derniers mois, mes missions sont multiples et j'ai eu l'occasion de participer à des festivités culturelles, traditionnelles (comme le Festival de la Chanson Créole Ancienne), mais aussi sportives et historiques.





Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF