Connectez-vous S'inscrire

Saïna Manotte : « l'Amour est une valeur universelle »


Par La Rédaction | Le 27 Février 2016 | Lu 1376 fois

Difficile de ne pas tomber sous le charme de la guyanaise Saïna Manotte, de ne pas être touché par ses chants chrétiens, sa communion avec Jésus et sa voix cristalline qui accompagne le piano. En cette période de carême, c’est l'occasion d'en apprendre un peu plus sur cette jeune artiste chrétienne.


« Mon océan de paix », votre premier album sorti en mai 2015, une harmonie voix-piano, en solo ou en duo, dites-nous en plus sur sa réalisation ?
Saïna Manotte :
Cet album est le fruit de réflexions spirituelles et musicales de longues dates, cependant, il a été réalisé en très peu de temps ; entre la décision de le réaliser et sa sortie, seulement quelques mois se sont écoulés. Je savais où je voulais aller, il est un condensé de 23 ans de vie musicale empreinte de ma spiritualité, de mon éducation, etc. Plus concrètement, il a été réalisé grâce à l'aide précieuse de mon fiancé Maxime Manot' qui est aussi un artiste, il chante en duo avec moi. Il a initié le projet et l'a mené à terme. On peut tout simplement dire qu'il est le réalisateur de ce mini-album de 7 titres.

Le piano comme unique instrument pour accompagner la voix, pourquoi ce choix ?
Saïna Manotte :
J'ai une relation assez fusionnelle avec le piano depuis mon adolescence, même si mon instrument premier est l'orgue. À l'époque, quand je résidais à Saint-Laurent-du-Maroni, mon église n'était pas dotée d'une orgue à tuyaux, je ne pouvais plus m'y adonner. Mes parents m'ont acheté un piano pour que je puisse continuer tout de même à pratiquer le clavier. Et petit à petit, je me suis détournée de l'orgue pour me rapprocher du piano, depuis je ne l'ai plus quitté. J'ai pris l'habitude de m'accompagner au piano, là est la particularité de ces chansons où le piano et la voix s’entremêlent, se cherchent. Je me suis rendue compte que bien des fois, c'était ma voix qui accompagnait le piano (sourire).

Vous avez puisé votre inspiration dans les textes de Sainte Thérèse de Lisieux, est-ce qu'elle vous accompagne dans votre spiritualité ? Souhaitez-vous véhiculer son message « L'Amour miséricordieux » ?
Saïna Manotte :
Parfaitement, Sainte Thérèse de Lisieux m'a toujours accompagné dans ma spiritualité. Avec une maman qui lisait régulièrement ses poèmes à la maison, je ne pouvais pas rester insensible à sa plume et à la beauté de son cœur. Par ailleurs, je pense que son message peut inspirer des personnes de tous horizons, chrétiens ou pas, car l'Amour est une valeur universelle.

Artiste complète (organiste, autrice-compositrice-interprète, danseuse) et maintenant à 23 ans, professeur de Musique, est-ce que c'était une évidence ?
Saïna Manotte :
Je crois que oui, ma maman est enseignante et j'ai toujours aimé transmettre. J'espère avoir tout au long de ma vie des occasions de le faire.

Arrivez-vous à partager votre amour de la musique liturgique « sacrée » à vos élèves ?
Saïna Manotte :
J'y parviens, même si c'est un pari qui se révèle risqué au début, mais tout est question de mesure. Lorsque je montre aux jeunes que ce qu'ils aiment m’intéresse en faisant un pas vers eux, ils ont la même réaction avec ce que je leur propose.

Vous rendez hommage à vos parents avec le titre « Daddy and Mummy », que pensez-vous des relations parents/enfants d'aujourd’hui ?
Saïna Manotte :
Je suis partie du commandement "Honore ton père et ta mère" pour composer et écrire cette chanson. Je m'aperçois que les générations qui arrivent considèrent tout comme acquis, et notamment le travail de leurs parents à les éduquer. Il faut reconnaître, remercier et surtout honorer ses parents qui font de nous les personnes que nous sommes. Les relations parents/enfants ne se portent pas très bien, puisqu' aujourd'hui l'enfant est roi et le parent est à sa disposition, ce qui n'est pas naturel selon moi. On peut élargir ce malaise aux relations enfants/adultes, les tendances s'inversent et c'est triste.

Chanteuse chrétienne, vous faites des reprises de musiques tendances, comme récemment « Hotline bling » du chanteur Drake en version créole, sont-ce des registres musicaux que vous affectionnez, qui vous influencent ? Est-ce complémentaire ?
Saïna Manotte :
J'ai grandi avec la musique classique, romantique (particulièrement Beethoven et Chopin) et la musique traditionnelle guyanaise, pendant mes études universitaires, je me suis davantage intéressée au gospel et à la musique pop, mes influences sont vraiment variées. 
Tout cela nourrit mon univers, je suis une chrétienne avant d'être une chanteuse, par conséquent, j'essaie de rester cohérente dans les choix de chansons que j'interprète, tant qu'une chanson répond à mes valeurs, l'amour, la miséricorde, la charité, etc. elle peut entrer dans ma playlist ou dans ma setlist.

Thème de prédilection « l'Amour », 7 titres, quels sont les 7 tags qui vous représentent ?
Saïna Manotte : Amour, Patience, Piano, Voix, Paix, Sourire, Foi.

Un message spirituel aux lectrices de Girlykréyòl ?
J'ai envie de vous dire : « N’économisez pas l'amour que vous pouvez donner autour de vous », surtout en ce moment où la société en a vraiment besoin. Avec l'amour, il faut aussi penser à s'armer de patience, certaines choses prennent du temps, mais lorsqu'on y est, la fierté d'être arrivée au bout du chemin efface la difficulté du parcours.

MINI-BIO

Née à Cayenne. Elle a été entourée de ses parents, d'une grande sœur et d'un petit frère. À 5 ans, elle commence à étudier l'orgue et le chant à l’école d'orgue de Guyane. Elle quitte la Guyane bac en poche pour obtenir un master de recherche Musicologie et Arts du spectacle ainsi qu'un diplôme d’Études chorégraphique au Conservatoire en France Métropolitaine. Riche de nombreuses expériences spirituelles et scéniques, cette jeune femme de 23 ans, en plus de la musique et de la danse, passe beaucoup de temps à lire, à explorer toutes les facettes du monde du spectacle (théâtre, danse, musique) et aime les expositions. C'est autour d'apéros avec quelques amis qu'elle refait le monde.

Facebook





Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF