Connectez-vous S'inscrire

Rencontre avec le pétillant duo de Domino


Par | Le 14 Mars 2015 | Lu 1546 fois

Elle est Guadeloupéenne. Il est Breton. Elle l’emmène en veillée mortuaire. Il lui fait découvrir l’été sous 13°C. Elle est fan de zouk love. Il est un pro de la chorégraphie Alexandrie Alexandra. Depuis 2008, Laurence Joseph et Laurent Tanguy sont les héros de Domino. Une série télévisuelle comique, un spectacle savoureux et hilarant sur la diversité culturelle. Ils ont accepté de se livrer à Girlykréyòl, dans une bonne humeur communicative. « Aïe Domino ».


Comment est née l’aventure « Domino » ?
Laurence : En 2007, on était dans un lewoz, je dansais…
Laurent : Je m’ennuyais un peu. Je suis allé à la buvette, et j’ai entendu deux personnes derrière moi qui disaient « Gay blan la, ka i ka fè la ? » « Es i sav fè on ti punch ? ».
Laurence : C’est tout ce qu'il sait dire en créole (rires).
Laurent : Pas du tout ! (Rires) Et ce fut le déclic ! On a décidé de travailler avec humour sur les petites histoires et anecdotes que peuvent vivre les couples mixtes. Laurence : Qui sont plus épicées que celles des couples non mixtes !
 
Est-ce qu’il a été difficile de convaincre Guadeloupe 1ère (France TV) de vous accorder sa plage horaire de début de soirée (son 20h) ?
Laurent et Laurence : Il n’a pas été difficile de convaincre Guadeloupe 1ère de passer Domino sur leur chaîne. Nous leur avons présenté en 2008 le pilote, que nous avions tourné nous-mêmes avec les moyens du bord et nous avons eu immédiatement une réponse positive. Mais il n’y avait pas de budget, il a donc fallu qu’on se débrouille pour avoir le soutien d'une boîte de production. Skyprod nous a donc suivis dans cette aventure. Mais le travail fut de longue haleine car nous avons tourné la saison 1 en 2010 et elle n'est passée sur Guadeloupe 1ère qu'en 2011. 

Vous exploitez, tous les deux, la mixité de votre couple sur un ton léger empreint de clichés et de réalité, comment sélectionnez-vous les thèmes que vous abordez ?
Laurent et Laurence : Il faut que cela nous fasse rire tous les deux ! C’est notre règle de base. Sinon l’idée passe à la trappe ! (Sourires)
Et puis nous ne nous basons pas seulement sur notre expérience, nous observons beaucoup les gens, les couples, la vie de manière générale. Le deuxième critère pour sélectionner un thème et écrire un sketch, c’est qu’il ne doit y avoir aucun « jugement » de notre part. 

Est-ce que vous arrivez à faire la part des choses dans votre quotidien ?
Laurence : Oui, nous arrivons à faire la part des choses, car nous avons été un couple pendant plusieurs années. Ce n'est plus le cas aujourd'hui.
Laurent : Et pourtant nous continuons à bien nous entendre et à travailler ensemble.
Laurence : Malgré notre histoire personnelle, nous sommes restés complices.
Laurent : Nous sommes des passionnés de théâtre, de création artistique, de jeu (nous nous sommes d’ailleurs rencontrés dans une troupe de théâtre amateur).
Laurent : Travailler en couple a été une expérience certes, mais ce n'était pas facile tous les jours.
Laurence : À cause de toi !
Laurent : Non, pas du tout ! À cause de toi et de ton vieux caractère !
Laurence : MON vieux caractère ?? Et toi ton caractère de breton têtu !
Laurent : Je ne vois pas du tout de quoi tu parles, madame « Je suis braqué » !!!
Laurence : Arrête Laurent, on a dit qu’on s’entendait bien et qu’on était complices.
Laurent : Oui ! Donc travailler avec son conjoint ou son ex-conjoint est une expérience enrichissante
Laurence : Et stimulante ! (Rires de Laurent et Laurence) 

Crédit photo : Helene Valenzuela Photographe
Crédit photo : Helene Valenzuela Photographe
Laurence, tu as déjà fait un one woman show, Laurent pourrons-nous aussi te retrouver seul sur scène ?
Laurent : Ce n’est pas en projet pour le moment et pas forcément une envie d’ailleurs ! En fait, j’ai l’impression que faire un one man show m’apportera plus de stress et d’angoisse que de plaisir ! À côté de Domino, je préfère m’engager dans d’autres projets d’écriture, de comédie, de réalisation …

Vous êtes considérés aujourd’hui comme les “Chouchou & Loulou” (cf. Un gars, une fille) de la Guadeloupe, c’est un succès auquel vous vous attendiez ?
Laurence : Non, on ne s’y attendait pas !
Laurent : Surtout que Domino plaît à tout le monde ! Les enfants, les parents...
Laurence : Les mamies
Laurent : Même les malmakés ! (À Laurence) Tu vois, je connais un autre mot en créole. (Rires de Laurent et Laurence)

Comment s’est déroulée la préparation de la tournée ? Cela a-t-il été très différent pour vous d’écrire pour la scène que la télévision ?
Laurence : Nous écrivons pour la scène depuis 2008.
Laurent : Et pour la télévision aussi, depuis 2008!
Laurence : Ce n’est pas très différent dans la mesure ou ce sont des dialogues.
Laurent : Ce sont des répliques du tac au tac, avec beaucoup de dynamisme, aussi bien au théâtre qu’à la télévision.
Laurence : La seule différence c’est qu’à la télévision, nous avons un cahier des charges précis pour correspondre à la ligne éditoriale de la chaîne…
Laurent : Les débordements, les improvisations et les fantaisies qui sont notre marque de scène ne sont que très peu acceptés en télé.  

Vous êtes actuellement en pleine tournée, mais quels sont vos autres projets à venir ? (Aussi bien ensemble que séparément) ?
Laurent : Nous travaillons sur l’écriture de la 4ème saison, ainsi que sur l’écriture du nouveau spectacle que nous allons présenter au festival d’Avignon.
Laurence : Qui d’ailleurs fête son 50e anniversaire cette année ! En ce qui me concerne, je continue à jouer mon one woman show (Prix de l’humour du festival off d’Avignon 2014).
Laurent et Laurence : Nous participerons aussi à de nombreux évènements et tournages.

À quel moment avez-vous le sentiment d’avoir accompli votre mission (divertissement du public) ?
Laurent et Laurence : Par le retour très positif des téléspectateurs depuis 2011 et par les vagues de rires (voir les tsunamis, notamment à L’Olympia où nous avons fait hurler de rire un public mixte de plus de 2000 personnes) que nous recevons quand nous sommes sur scène.
 
En 5 ans, entre notre premier spectacle (« Cocktail épicé ») et le spectacle Domino, nous avons joué plus de 500 fois, nous sommes très fiers du succès que nous rencontrons partout (Antilles, Paris, Province) ! 

ACTU EXPRESS   
Domino est en tournée "F.W.I TOUR 2015". Laurence et Laurent sera le 15 mars à l'OMCS de Terre-de-Bas; le 18 mars au complexe El Rancho de Marie-Galante; le 22 mars à l'OMCS de la Désirade; le 27 mars au Sandy Ground à Saint-Martin; le 28 mars à Saint-Barthélémy...



Sélène Agapé
Jeune journaliste, ma curiosité maladive se marie plutôt bien avec ma passion de l’écriture. En savoir plus sur cet auteur


Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF