Connectez-vous S'inscrire

#Raconte Ton Métier d’Emmanuelle Soundjata


Raconte | Par Emmanuelle Soundjata | Le 15 Avril 2017 | Lu 1213 fois


© DR
© DR
Je suis née en Martinique dans les années 80. Comme beaucoup de jeunes, j’ai effectué des études de droit en région parisienne. À vrai dire, j’avais la sensation de n’avoir pas fait le choix qui me correspondait. Paris étant le temple de la mode, je n’ai pas tardé à affirmer mon style, ma personnalité sans complexes et à me faire remarquer par mon look. 
Si bien que le gérant d’une boutique ethnique m’a sollicitée pour que je devienne son égérie. C’est ainsi que j’ai fait mes premières armes dans le milieu de la mode.

Par la suite, mon goût prononcé pour l’originalité m’a conduite à devenir styliste Maré tèt. S’il me fallait décrire les caractéristiques de mon travail, je dirais que l’œil, l’élégance, le raffinement et l’audace me définissent pleinement.

Le
Maré tèt (attacher la tête) est une technique de nouages subtils qui permet aux foulards ou autres tissus et matériaux que l’on utilise (tels que la fibre de coco, le papier journal...) de tenir sur la tête. Plus que se contenter de les poser, il s’agit là de composer avec ceux-ci, en choisissant leurs couleurs, en leur donnant une forme qui nous plaira afin qu’ils s’accordent à nos vêtements, nos envies, nos sorties. L’originalité de cette technique est que contrairement à la coiffe traditionnelle antillaise – rigide et qui n’a qu’une seule utilisation, le Maré tèt peut être défait et refait à volonté. Au-delà de la diversité des styles et de l’esthétique le Maré tèt est un art millénaire riche de symbolique développé par nos aïeux. Je le revendique haut et fort.  

Mes Maré tèt sont multiculturels. Les matières que je touche avec instinct se superposent par couche pour construire la forme tout en permettant à la femme (les hommes ne sont pas en reste) de bouger aisément sans se sentir déguisée. Je m’empare également de matières aussi étonnantes que la toile, le papier, les végétaux... pour en faire des accessoires singuliers et séduisants. Je me sens comme une instigatrice de ce mouvement de mode aux Antilles et en France.
Je propose des ateliers pour apprendre aux femmes qui le désirent la technique pour s’attacher les cheveux dans un but créatif et artistique. Cette tradition ancestrale remise au goût du jour n’a rien d’une tendance mode éphémère, mais est un véritable accessoire de mode féminin destiné à peaufiner un look. Redonner une pointe d’originalité à une tenue, à une personnalité conventionnelle.

Plusieurs centaines de mètres de tissus plus loin, ces techniques ont élevé mes
Maré tèt au rang d’œuvres. Sous mes doigts, le foulard devient parure, les tissus aux mille couleurs et mille textures ne couvrent plus la tête, ils l’habillent, ils la couronnent, ils la parent, ils la drapent dans un tourbillon de fleurs et de volume. Les tissus, les étoffes, les foulards me servent à rehausser avec élégance les ports de tête, peu importe la nature et la longueur des cheveux qui se cachent dessous. 

Personnellement, je pense avoir su remettre au goût du jour le
Maré tèt, lui redonner ses lettres de noblesse. Il existe un Maré tèt pour chaque femme, chaque peau, chaque occasion et quelle que soit la tenue vestimentaire.

Dans la continuité, en qualité de styliste écodesigner, je crée et développe un nouveau stylisme. Celui-ci s’inspire directement des techniques de nouages de paréos et de pagnes extrapolées aux vêtements et appelées body wrap. Actuellement, de nombreux magazines internationaux font appel à moi pour présenter mes modèles en page de couverture, illustrer des reportages de mode ou encore participer à des défilés. 

Si vous le souhaitez, tous les samedis matin de 10 h à 12 h, j’organise des ateliers de Maré tèt à Fort-de-France (Martinique), sur inscription uniquement. Par ailleurs, je me déplace aussi pour organiser des ateliers entre amies, collègues à domicile, toujours sur rendez-vous.

Facebook
 
Emmanuelle Soundjata Shooting
  • Emmanuelle Soundjata Shooting
  • Emmanuelle Soundjata Shooting
  • Emmanuelle Soundjata Shooting
  • Emmanuelle Soundjata Shooting
  • Emmanuelle Soundjata Shooting

Nous souhaitons donner davantage la parole aux femmes des Antilles-Guyane. Notre nouveau projet " Raconte " en 7 thématiques : #RaconteTaVie ; #RaconteTonProjet ; #RaconteTonBusiness ; #RaconteTonMetier ; #RaconteTonBlog ; #RaconteTesEtudes ; #RaconteTaVisionduMonde. Si vous souhaitez être publiée, pour plus d'infos, envoyez-nous un mail : contact@girlykreyol.fr



Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF







cookieassistant.com