Connectez-vous S'inscrire

Pourquoi je suis seule, j'ai tout pour plaire ?


Par La Rédaction | Le 5 Septembre 2015 | 0 commentaire(s)


De plus en plus de femmes sont seules et toutes ne veulent pas forcement le rester. Elles veulent vivre l'amour en CDI et en finir avec l'amour en CDD, mais pourquoi l'amour à deux se dérobe à elles ?



© bst2012
© bst2012
Céline est mignonne et intelligente, mais depuis sa dernière rupture il y a 3 ans (une relation qui a duré 7 ans), il semblerait malgré plusieurs rencontres, que le célibat s'acharne : 
« Dire que je ne sais pas pourquoi je suis célibataire serait un pur mensonge. Après diverses lectures, j'ai commencé un travail de fond sur moi. Pendant un moment, ça m'a arrangée de mettre toute la responsabilité sur mon ex-compagnon. Mais en me remettant en question, j'ai dû accepter mes failles ».
Même si certaines restent célibataires par choix, la plupart avoue souffrir de solitude et souhaite quand même trouver le compagnon idéal.
On n'y dérogera pas, le bonheur est synonyme de vie à deux. Inconsciemment toute femme aspire à l'amour avec un grand A, se projette avec son prince suivant ses désirs (physique, qualités...), le fantasme des contes de fées… La sacro-sainte vie à deux est enfouie en chacune d'entre nous. Qu'importe les échecs ou les peurs, on y aspire, on le convoite, même celles qui le rejettent et clament haut et fort leur satisfaction d'être célibataire.

« Je suis heureuse seule et en bonne compagnie avec moi-même » dixit Ingrid en rajoutant « je préfère rester seule que me faire emmerder par un mec ».

Réussir une vie à deux (le faire durer) n'est pas chose si aisée ! En intégrant une réalité d’aujourd’hui, l'indépendance financière – les diplômes de la femme, l'incitent plus facilement à franchir le pas et à se délier de son compagnon. Il n'y a plus aucune obligation de laisser à l'autre le contrôle. Il est plus facile de quitter ou de le faire quitter le foyer. Lorsqu'une femme se sépare, c'est parce qu'elle ne peut plus faire autrement. Mais, parce qu'il y a un mais, personne n'aime rester seul et sans amour. Et être seule n'est pas toujours un choix. 

Alors pourquoi certaines restent plus longtemps célibataires ?
« Parce qu'il y a plus de femmes que d'hommes et beaucoup d'hommes ont peur des femmes indépendantes » d'après Ingrid.
Ingrid a levé un point important, apparemment une carte du Pew Research Center  (centre de recherche américain [août 2015]), spécifierait qu'en Guadeloupe il y aurait seulement 86,00 hommes pour 100 femmes. Et 84,5 hommes pour 100 femmes en Martinique. Cependant, creusons un peu plus en profondeur, selon la psychanalyste Sophie Cadalen (auteure de « Tout pour plaire et toujours célibataire »), ce sont de faux arguments : le diplôme, l'autonomie... En précisant que L'amour, c'est de l'ordre de l'inconscient. On est le premier obstacle à ses désirs et que la peur de l'abandon, de la dépendance, la peur de souffrir, d'aller vers l'autre... sont les premiers freins.

Rencontrer à nouveau quelqu'un ferait remonter des blessures (enfance [le couple de nos parents], les séparations...) mais pas seulement, les attentes énormes ou le fait d'anticiper le pire comme la souffrance, etc. 
Élargissons la réflexion avec l’enquête-livre de la psy-écrivaine Valérie Colin-Simard, « Pères d’aujourd’hui, Filles de demain ». Le père aurait un rôle fondamental dans le développement de sa fille, la fille se fera en fonction de son père. Elle parle de 4 types de pères, pour n'en citer qu'un : le père absent qui aura comme conséquence une fille qui recherchera sa trace dans toutes ses relations... Il serait intéressant de lire ce livre (2003) et de creuser le sujet pour soi mais aussi si on a des filles.

En dernière analyse, il semblerait que « tout vienne de soi ». 
Il suffirait de se confronter à soi-même. Oui, de se faire sa thérapie solo – se retrouver face à soi, d'aller fouiller, de se balancer ses vérités, en se posant les bonnes questions : Qu'est-ce que je veux vraiment ? (à bannir « qu'est-ce que j'ai qui ne va pas »), est-ce que j'ai vraiment envie de mettre en couple ? Qu'est-ce que j'attends de l'autre ?...
 
Au final, l'autre ne peut pas combler tous nos manques ; 
être celui qu'on souhaiterait (dans son imaginaire) qu'il soit. En amour, il faut trouver l'équilibre : tout en se donnant, s'abandonnant, en lâchant prise. Et pour réussir, il est important de trouver l'amour en soi en acceptant ce qu'on est (ses propres désirs).  Après cette lecture, vous réaliserez peut-être qu'il vous faut vous épanouir, panser – cicatriser vos blessures (blocages, vos conflits psychiques) avant de recommencer une vie à deux !?

Cependant si vous êtes ou quand vous serez prête, suivez le conseil de la psychanalyste Sophie Cadalen : « La seule façon de donner une chance à l’amour ? Partir à l’aventure, sans calcul ni mode d’emploi : plus qu’une destination, l’amour est un voyage… »




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail


Je télécharge le Mag' PDF

Installez


Les + lus

Facebook
Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF