Connectez-vous S'inscrire

Patricia EUGENE, l'univers balnéaire


Par La Rédaction | Le 4 Janvier 2012 | Lu 922 fois


Patricia EUGENE, l'univers balnéaire
Qui est Patricia EUGENE ?
Patricia EUGENE est une styliste originaire de la Martinique qui se consacre avec passion à son activité professionnelle.

Quel est votre parcours professionnel ?
Je suis une autodidacte. Costumière depuis pratiquement 15 ans, en 2006, je concrétise mon vieux rêve d’adolescente et présente mon 1er défilé de mode en tant que styliste. De formation initiale économique, antérieurement mon activité professionnelle fut toute autre : chargée d’étude économique, puis collaboratrice d’un expert immobilier inscrit près la Cour d’Appel. Actuellement styliste, mon objectif est mon épanouissement en exerçant ma profession, celui de révéler le charme des femmes, de les mettre en beauté. Les illuminer.

Est-il difficile d'être une Femme dans votre milieu Professionnel ?
Il est vrai que selon moi, généralement les hommes ont davantage la côte auprès du public et des aficionados de la mode, notamment les stylistes en haute couture. Mais je ne crois pas qu'être une Femme styliste cause particulièrement problème dans ce milieu. Nous sommes plutôt dans notre élément naturel, non ?

Comment voyez-vous votre métier aux Antilles-Guyane ?
Mon métier aux Antilles-Guyane, je le comparerais à un nourrisson, qui devra s'alimenter afin de se fortifier, grandira, puis, découvrira le monde, s'enrichira, mettra en application des règles, principes : vivre en société en somme.
Et en finalité, il sera armé pour affronter la vie. Ainsi, je suis convaincue qu'un bel avenir se profile dans mon métier dans la mesure où beaucoup reste encore à accomplir : nous structurer davantage.
Nous organiser notamment au niveau productif Et maîtriser nos politiques commerciales et de communication. Or, ces objectifs n'étant pas atteints pleinement, nous avons de quoi nous atteler à la tâche. Et reconnus sur le plan international. D'où un avenir confiant quant au succès de la mode Antillo-Guyanaise.

Votre vie de Femme Active, comment conciliez-vous la vie familiale et professionnelle ?
Joindre les deux, ce n'est pas toujours évident, mais n'ayant pas trop le choix, je m'adapte. De toutes les façons, il faut faire preuve de flexibilité en permanence dans ce métier : répondre aux imprévus. Saisir les opportunités qui s'offrent sur le marché. Régler en priorité les cas d'urgence qui se présentent. Tout en n'oubliant pas de satisfaire sa clientèle. Disons, le lot quotidien de toute entreprise en générale, mais particulièrement artisanal ... Et parmi toutes ces actions a mené, trouver une disponibilité pour la vie familiale et personnelle.

Avez-vous déjà été confrontée à un dilemme de Femme Active ?
Qu'entendez-vous par dilemme de femme active ? Effectuer un choix entre sa vie personnelle/familiale et sa profession ? Dans l'affirmative, je répondrai non. Enfin, jusqu'ici. Et en anticipant, si je me retrouve face à ce type de situation, ce serait la vie professionnelle qui prendrait le dessus. À une exception près : si l'un de mes proches est malade, dans ce cas je peux effectuer un choix. Dès lors, je le privilégierais et ferais un break afin de lui apporter mon soutien. Vivre ma passion est une véritable source d'épanouissement. Cela provoque en moi une espèce de montée d'adrénaline qui me permet alors de m'adapter à ma vie personnelle. Tout est lié... En réalité, un dilemme n'a pas lieu d'être. Faire des concessions me semble plus adéquat. Chacun doit s'adapter à l'autre, échanger et communiquer.

Elle vous fait rêver, Qui est votre Femme Active préférée ?
Elle me fait rêver peut-être pas ! Mais ma Femme Active préférée est Michèle OBAMA. Je reste impressionnée par son cursus, son énergie déployée, et son comment dirais-je... Cette simplicité et authenticité qui se dégage de sa personne. Elle me paraît très humaine et sans artifice. Il s'agit un très bel exemple.

Avec un métier comme le vôtre, pouvez-vous nous décrire votre style ?
Ma ligne est balnéaire. Elle se veut simple, élégante et plutôt classique. Seulement, toujours imprégnée d’une petite touche originale, qui lui attribue en définitive son véritable caractère. J’affectionne particulièrement les matières naturelles (soie, coton, cuir…), les voiles, le travail manuel du crochet aussi bien pour les maillots de bain ou en association avec le prêt-à-porter vêtement. La customisation grâce aux coquillages, éléments végétaux, cristaux swarovski et autre reste l’une des caractéristiques majeure de ma ligne. Exigeante sur la qualité, elle est destinée au marché haut de gamme.

Si vous devriez partir sur une île avec un seul objet, quel serait cet objet ?
J'amènerais un couteau pour me nourrir et me défendre, on ne sait jamais... Rien d'autre et surtout pas de moyens de communication. Me couper du monde et apprécier la nature.

Quelle est la rubrique que vous pourriez lire d'un trait sur GirlyKréyol ?
D'emblée, je lirais la rubrique Mode, Bien-être & Santé et ensuite beauté.

GirlyKréyol gratifie la femme active, un dernier mot ?
Et bien, je trouve votre magazine web très intéressant et on en parle d'ailleurs autour de moi !






Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF