Connectez-vous S'inscrire

Naissance de bébé : je m'occupe de moi


Par La Rédaction | Le 1 Octobre 2016 | 0 commentaire(s)


Depuis la naissance de bébé, vous passez vos journées et soirées à vous occuper de lui... Or six semaines se sont écoulées, vous pouvez désormais vous occuper de vous, de votre corps... Cinq techniques au choix qui auront l'avantage de vous remettre en forme.



© olesyaturchuk
© olesyaturchuk

LA RÉÉDUCATION PÉRINÉALE
Prise en charge à 100 % par la sécurité sociale, il est indispensable de programmer votre premier rendez-vous avec la sage-femme (six semaines après l’accouchement), ou le kiné (3 mois après l'accouchement). Pendant à peu près 10 séances, vous travaillerez les muscles (situés entre le vagin et l'anus) de votre périnée qui soutient les organes comme la vessie, les abdos... La rééducation vous permettra de retrouver sa tonicité qui a été mise à rude épreuve lors de l'accouchement, pour vous éviter la descente d'organes (le prolapsus), la continence urinaire, anale, mais aussi la préservation de la qualité de vos nouveaux rapports intimes. En bonus, par la suite, vous pourrez faire de l'auto-entretien, des exercices faciles pour continuer à chouchouter votre périnée.

LE YOGA POST-NATAL
Vous ne voulez pas passer une minute loin de bébé ? C'est la bonne idée, vous pourrez pratiquer avec lui à vos côtés. De plus, cette forme de yoga est accessible même si vous n'avez pas encore fait ou fini votre rééducation périnéale et sans contre-indication si vous avez subi une césarienne. Des exercices doux comme la remise en place du bassin, le renforcement des abdominaux qui ne forcent pas sur le périnée (protection de celui-ci). Le plus, des techniques sont enseignées, par exemple les positions d'allaitement, le portage de bébé... Où pratiquer ? Dans un centre avec un professeur de yoga spécialisé. Il faut compter environ 20 euros par séance. Attention, ces séances ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale, c'est de votre poche, mais du coup vous ne culpabiliserez pas, votre bébé sera avec vous.

LA MÉTHODE DE GASQUET
Une sage-femme, un kiné qui pratique la méthode – du docteur De Gasquet Bernadette – vous permettra d'effectuer des exercices qui aideront à optimiser le drainage respiratoire en protégeant votre périnée. C'est une technique qui allie la respiration (inspiré des techniques de yoga [pranayama]) avec une action biomécanique de correction posturale. On sait maintenant que la respiration est la base, du coup associer les deux : respiration et rééducation périnéale, c'est gagnant-gagnant pour votre corps.

LA GYMNASTIQUE HYPOPRESSIVE
Créée par le thérapeute Marcel Caufriez aussi appelée gymnastique abdominale, cette méthode peut être intéressante... Pourquoi ? Parce qu'elle permet de (re)muscler la sangle abdominale avec des exercices adaptés sans conséquence sur le périnée. Enfin, vous retrouvez un ventre plat, et même musclé (bon, GK exagère un peu). Là encore, elle est prise en charge à 100 % si vous vous adressez à un kiné conventionné, et thérapeute de cette technique.

LA GYM-BALLON
Vous avez rééduqué votre périnée et souhaitez reprendre le sport, votre gynéco vous a donné le feu vert, mais il faut y aller mollo... Un ballon souple mais ferme pour avoir un bon appui, et vous pouvez effectuer des exercices (des mouvements de fitness et de stretching) pour remuscler en douceur votre ventre, efficace parce que vos abdos seront particulièrement sollicités pour que vous puissiez garder l'équilibre... Et hop, votre corps reprend forme. En revanche, privilégiez une salle de sport si vous n'avez jamais pratiqué de gym-ballon, cela pour ne pas risquer de faire de mauvais mouvements, quelques cours suffiront pour vous lancer ensuite en solo chez vous.




Grossesse & Bébé | Vie de maman célibataire


Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF