Ma thyroïde déconne


Par La Rédaction | Le 28 Octobre 2017 | 0 commentaire(s)


Fatigue persistante, palpitations, irritabilité, constipation, prise ou perte de poids, libido au ralenti... Et si c’était la thyroïde ?



© Peoplecreations
© Peoplecreations
Cette petite glande endocrine située à la base du cou est la chef d’orchestre de notre corps. Elle contrôle tout, entre autres, notre silhouette, notre moral, notre vitalité, notre libido. Un dérèglement et c’est notre vie quotidienne, notre bien-être global qui sont touchés.

THYROÏDE, MODE D’EMPLOI

Environ 6 millions, c’est le nombre de personnes en France touchées par des troubles de la thyroïde. Il n’y a pas d’âge pour subir un caprice de sa part, de la naissance à la femme mature en passant par la jeune femme en âge de procréer, même si les troubles sont de plus en plus fréquents avec les années, mais elle affecte beaucoup plus de femmes que d’hommes.  La thyroïde sécrète des hormones qui sont déversées dans le sang. Leur rôle est de contrôler et réguler l’ensemble du métabolisme. Lorsque la thyroïde, qui signifie « bouclier », s’emballe, c’est l’hyperthyroïdie. Conséquences : troubles de l’humeur (irritabilité), accélération de la respiration, cœur qui bat rapidement, digestion trop rapide (problème de diarrhée), tremblements... Par contre quand elle est paresseuse, fonctionne au ralenti, c’est l’hypothyroïdie. Conséquences : réflexion plus lente, mémorisation plus difficile... Dans les deux cas, quand elle produit trop ou pas assez d’hormones, il faut réguler ce désordre. 

DÉPISTER UN DÉRÈGLEMENT THYROÏDIEN ?

Quand le fonctionnement thyroïdien est équilibré, notre sommeil est bon, on se sent bien, notre rythme cardiaque est normal, notre poids est stable, de surcroît pas de fatigue permanente, pas de sautes d’humeur… À l’inverse, si on a la plupart de ces symptômes : fatigue intense, troubles du sommeil, en plus de ces signes les ongles deviennent cassants, la peau et les cheveux sèchent..., on demande à son médecin traitant, un examen complet (palpation, échographie, prise de sang, scintigraphie…) pour repérer s’il s’agit d’une hyper ou d’une hypothyroïdie. 

COMMENT PRENDRE SOIN DE VOTRE THYROÏDE AU QUOTIDIEN ?

Les troubles de la thyroïde sont soignés par voie médicamenteuse et/ou par une intervention chirurgicale (l’ablation) – c’est une des interventions les plus pratiquées en Europe – en sachant que 20 % des ablations sont inutiles.  Des facteurs extérieurs peuvent fragiliser et perturber la thyroïde, par exemple la pollution, le stress (affecte le système immunitaire et le système hormonal, à commencer par la thyroïde), le tabac (augmente la fréquence des goitres [se caractérisent par l’augmentation du volume de la thyroïde] et détruit des cellules de la thyroïde), certains produits cosmétiques, et même l’alimentation… 

On gagne à adopter les bons réflexes :

1/on se protège au mieux contre les pollutions.
2/on apprend à mieux gérer le stress en utilisant les diverses techniques de relaxation. 
3/on arrête de fumer si nécessaire avec une aide extérieure.
4/on améliore son alimentation parce que celle-ci joue un rôle particulièrement important. 
La thyroïde a besoin d’iode pour fonctionner, donc, les aliments stars comme le saumon, les crustacés, les algues, la morue, le yaourt... Le citron pour un bon fonctionnement du foie. Les aliments riches en fibres pour lutter contre la constipation. Des acides gras essentiels de bonne qualité (oméga 3 et 6) pour lutter contre la nervosité et la déprime. On privilégie des aliments pourvoyeurs de sélénium, zinc… Par contre, on évite les aliments qui freinent l’assimilation de l’iode et favorisent l’apparition des goitres (choux, manioc). Le Régime IG thyroïde aide à réguler le fonctionnement métabolique, en évitant certains symptômes désagréables.




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail | Inclassable


Facebook
Twitter
Google+
Téléchargez l'application Android
Mobile
YouTube Channel
Podcast