Connectez-vous S'inscrire

Ma Positiv’Attitude en 10 points


Par PSJ | Le 13 Septembre 2014 | 0 commentaire(s)


Pour dire vrai, être en mode Positiv’Attitude continue à me demander beaucoup d’énergie, pratique et persistance. POSITIVER devrait devenir une habitude. Pour cette rentrée, je vous propose de m'accompagner dans cette quête d’être (encore) plus positive pour se sentir (encore) mieux.



© bst2012 - Fotolia.com
© bst2012 - Fotolia.com
Voilà 10 des chemins que j'ai décidé un jour d'emprunter pour ce faire et que je souhaite aujourd'hui partager avec vous :

1/ Pratiquer un sport
Tip-top pour libérer les hormones (endorphines) du bonheur (ah oui !). La garantie d’être bien dans son corps DONC dans sa tête. Certain(e)s d’entre nous ne sont pas très «sport». Ce n'est sûrement pas un frein puisque moi, j'ai toujours préféré la position assise, les exercices un peu plus statiques. Cette position n'est-elle pas la plus idéale pour méditer ? C'est celle que j'adopte quand je sens que mon plexus solaire est déréglé. Autrement, à chacun(e) de faire ce qui lui convient : yoga, tai-chi, qi-gong, shiatsu… dans son salon (cd audio, dvd, programmes tv…) ou dans une salle, avec un coach personnel ou un prof, seul(e) ou en groupe…
 
2/ Manger sainement
Le ventre est le deuxième cerveau : notre corps mérite des aliments qui font du bien. Juste quelques exemples de goodies : un smoothie matinal (avec les fruits de saison), pour les repas préférer des légumineuses et des légumes. Supprimer tout aliment à base de gluten (si allergisant pour tant d’entre nous). Oser éliminer les boissons gazéifiées (surtout les sodas). En fait, retourner aux sources, au naturel. Et le best anti-stress : c’est entretenir son propre jardin (même en pots sur son balcon) pour avoir à portée de main, alicaments, ingrédients et nourriture bio.
 
3/ Passer du temps avec de «bonnes» personnes
Il est scientifiquement prouvé que la relation avec les autres (quand ils sont positifs, aimants, sains…) rend heureux. Moi, en parallèle, j'expérimente à fond les bienfaits de s'aménager des moments de retrait, des zones d’isolement qui me permettent de mieux «m’écouter, m’entendre», explorer mon moi, faire le point avec moi-même… Tout est question de mesure, d’équilibre et de bon sens. Et je renchérirais en disant : "pas top du tout de fonctionner trop souvent en groupe ni de s'éterniser avec des gens négatifs, polluants…"
 
4/ Opter pour encore plus de bonheur
Notre état d’esprit, c'est la base. Je me répète tous les jours que «la vie est belle». Je m'efforce à retirer le meilleur des expériences même les plus négatives… Notre cerveau, lui, imprime tout (le pire comme le meilleur). À nous de faire le tri : donnons-lui du positif et il nous rendra du positif ! Je tente de me maintenir de bonne humeur (smiley) : ça fait du bien à mon moi comme à mon entourage (j'ai des retours dans ce sens !). Avec un sourire, tout semble et est bien plus facile… Top pour accumuler les bons points pour notre capital karmique.
 
5/ Préférer la notion de richesse à celle d’argent
L’argent ne fait point le bonheur mais il y contribue. Je recommande vivement mon livre de chevet – «Votre parole est une baguette magique» (de Florence Scovel Shinn) : l’homme a le pouvoir de transformer… le besoin peut se substituer à l’abondance… En effet, suite à des remarques insistantes d'une amie sur mon utilisation récurrente du mot "argent", je dois reconnaître être en train d'apprendre à changer mon langage et donc mon attitude vis-à-vis de l’argent et suggère de préférer prononcer le mot «richesse», pour créer sa propre abondance.
 
6/ Faire face aux situations de crise
Les circonstances, les mauvais coups et contre-coups m'ont fait devenir une personne qui, au lieu de faire l’autruche, préfère affronter les problèmes avec des yeux grands ouverts, des oreilles attentives, munie d'une torche et d'une loupe…(hum!) De quoi s’agit-il vraiment… les causes… les acteurs… et quelle(s) solution(s) ? Cette décision ne fut pas facile à prendre mais c’est comme cela que je parviens à ne plus être ni me sentir victime, ne plus être vampirisée… «Un clash, ça se règle : on vide son esprit en appuyant sur le bouton «reset»… et on poursuit sa vie en mode Peace & Love». Désormais «libérée», je vis bien plus «light» et surtout je règle petit à petit quelques problèmes de santé !
 
7/ Oser dire
Vous l’aurez compris : je suis une frontale. Je n'attaque pas, mais je sais répondre et j'apprends à "oser dire" (de moins en moins à chaud !). Je ne fuis plus, je ne nie pas les problèmes quels qu'ils soient, d'où qu'ils viennent… C’est extrêmement drainant… mais c’est tout bénèf ! Cependant (vous saurez presque tout !), plus d'un m'invitent maintenant à travailler sur la forme, la façon de dire les choses. Les «vraies personnes» (celles qui veulent aussi "avancer", "grandir") semblent particulièrement apprécier cette transparence de ma part, cette volonté de calmer voire de faire "dégorger" des situations de crise, d'incompréhension et de non-dit. Je ne suis plus autant nourrie de ces sentiments de haine et de revanche, de regrets, de colères… Mes efforts vont dans le sens d'aller mieux, et de faire aller mieux autour de moi !
 
8/ Prendre du recul
Je suis ravie des bons effets sur moi de l'ouvrage «Les 4 Accords Toltèques» (de Don Miguel Riùz)… Et oui, «Personne n’est le nombril de la terre» et «Un problème avec une tierce personne : ça ne nous concerne pas forcément (chacun doit gérer ses illusions)… Si nous arrivons à ne pas le prendre personnellement, nous vivrons sûrement mieux et heureux».
 
9/ Méditer… et encore méditer
Se recentrer sur moi est fondamental. Me créer des moments à moi. Je recommande de faire ce mantra très simple «om, om…» (prononcer : «haum») - c’est le son de l’univers… Ce mantra reste sûrement le plus pratiqué sur cette planète. Sans être pour autant bouddhiste, j'affirme ainsi trouver une certaine harmonie avec mon être divin. Encore une fois, faites ce qui vous va : d’autres mantras ou affirmations peuvent vous parler différemment. N’oubliez pas : la méditation demande patience et régularité !
 
10/ Adopter les bons gestes, les bonnes attitudes
Dire «Bonjour», «Merci»… à part faire de nous des personnes bien élevées, nous fait un bien inestimable et contribue à nous faire vivre en harmonie avec nos pairs. Etre agréable, c’est attirer des gens agréables. Bien agir, avoir de belles pensées vers les autres… c’est sûrement inviter les autres à en faire autant vis-à-vis de nous. Vivre devient encore plus formidable - je peux en témoigner !
 
Et oui, la Positiv’Attitude est toute une façon de mieux vivre, plus qu'une nouvelle tendance ! Un édifice à construire pierre par pierre… C'est devenir l'architecte de sa vie et s’engager sur des chemins de vie jalonnés de bonheurs (oui, au pluriel), de satisfactions… Ce sont MES vérités à partir de MES expériences donc à votre tour de poursuivre pour vous et comme vous le voulez et pouvez, cette belle quête de la plénitude !…





Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail


Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF