Connectez-vous S'inscrire

La méditation, notre alliée


Par La Rédaction | Le 9 Mai 2015 | 0 commentaire(s)


La méditation désigne une pratique mentale ou spirituelle, visant à produire la paix intérieure, l'apaisement progressif du mental. Nous recherchons tous « la paix », à être dans un état de bonheur en continu. Nous savons que le bonheur vient de l’intérieur (que personne et/ou aucune chose ne peuvent nous rendre plus heureux que nous-même.) Mais nous pouvons oublier cet état de fait quand nous sommes embourbés dans notre vie de tous les jours.
La pratique de la méditation peut nous ouvrir aux changements émotionnels, psychologiques et spirituels.



© bst2012
© bst2012
« La respiration est nécessaire au corps
Comme la méditation à l’âme.
Si vous cessez de respirer, votre corps meurt.
De même, sans méditation, votre âme s'étiole... »
… aux dires du guru Osho Rajneesh.

Ce qui revient à nous poser la question : Comment introduire la méditation dans notre vie ?

Vous allez comprendre pourquoi la méditation est bénéfique. Nous sommes assaillis quotidiennement par des flots de pensées qui créent angoisses, stress, maladies... Au point que si nous en sommes conscients, nous nous interpellons intérieurement en disant « STOP ».

Avec l'aide de la méditation, vous pouvez apprendre à faire abstraction de ce flux incessant (qui vous fait perdre énormément d’énergie), à diminuer votre stress, vos angoisses (balayer la dépression), à vous concentrer (votre énergie est utilisée à bon escient), à clarifier votre mental au point que rien ne pourra vous perturber (si vous êtes sujet à démarrer au quart de tour), à éviter certaines maladies (équilibrer le système immunitaire), à vivre le moment présent sans revenir sur le passé et sans vous soucier du futur.

Si vous êtes un(e) adepte, c'est parfait ! Continuez à pratiquer, pratiquer. Sinon, pour les non-initiés, vous allez kiffer de vivre cette expérience en conscience. Parce que sans le savoir, vous avez sûrement déjà médité. Comment ça ? Oui, quand vous écoutez de la musique, ou lisez un bouquin... et que vous oubliez tout ce qui vous entoure : l'heure du repas est passée, le téléphone a sonné à plusieurs reprises sans que vous l'ayez entendu. À la fin, vous vous sentez en paix ! Ça se rapproche de la méditation. Ça vous tente de vivre cet état de paix en continu ?

Comment pratiquer ?

Réservez une pièce ou un espace qui sera votre lieu de tranquillité et de paix. Si vous en avez la possibilité, aménagez un autel (exemple table de chevet) où vous disposerez des images, une bougie (pour se concentrer en regardant la flamme), de l'encens (pour apaiser l'esprit), des fleurs, des symboles qui vous inspirent et qui resteront toujours propres, clairs.

Utilisez un tapis ou un coussin. Mettez des vêtements confortables, amples, propres (pour une bonne énergie) avec ou sans châle de méditation (à mettre sur vos épaules) ou même nu(e).

Vous êtes prêt à méditer :

Privilégiez l’exercice au lever ou au coucher du soleil. Si vous ne pouvez pas être dans le calme à ces heures, profitez-en durant un moment de calme dans la maison quand vous êtes disposé mentalement à vous y consacrer.

Commencez par 5 ou 10 minutes (pas de forcing pour ne pas abandonner par la suite), l'estomac léger, pas de RDV, vous n'avez rien à faire ou à penser.
Asseyez-vous sur le sol avec votre tapis ou coussin. Le dos bien droit en posture du tailleur (jambes croisées) ou dans la posture du lotus (asana de l'hatha yoga).
Amenez l’extrémité du pouce contre l'index (les deux mains), c’est le geste « jnana mudra ».
SOYEZ À L'AISE. Respirez par les narines, bouche fermée (respiration consciente). Même si des pensées parasites viennent vous perturber, ne vous inquiétez pas, c'est normal. C'est ça l'objectif, faire taire vos pensées. Au fur et à mesure que vous pratiquerez, vous vous habituerez à les garder en laisse (terme un peu trivial mais expressif !).

Pour débuter, faites une prière ou une affirmation. Vous pouvez mettre le réveil sur une chanson apaisante, qui vous aidera à savoir quand la fin de la méditation est arrivée. Vous pouvez vous connecter à votre for intérieur, sans bouger (immobile), en vous concentrant sur le support que vous avez choisi : Regarder la flamme ou l'image. Écouter les sons de méditation ou votre souffle, réciter un mantra (le OM, son originel).
La somnolence ne fait pas partie de la méditation (vous devez rester éveillé). Pour finir, faites à nouveau votre prière ou affirmation. Levez-vous et prenez votre temps.

Essayez de pratiquer tous les jours, à la même heure, dans le même lieu. Au fil du temps, vous pourrez ajouter du temps : 20, 30 minutes, des exercices comme la méditation sur les chakras (centres spirituels du corps), sur tratak (concentration les yeux grands ouverts). Et vous pourrez méditer partout (au travail, dans les transports), à n’importe quel moment (en mangeant).

GK vous accompagnera avec de prochains articles. En attendant, pour voir les effets bienfaisants de la méditation, la pratique est obligatoire (sans prise de tête) seul(e) ou en groupe (vous pouvez créer un groupe avec des amis).

Bonne pratique ! « Semez l'amour, récoltez la paix. Semez la méditation, récoltez la sagesse », a dit Swami Sivananda.




Mieux-être


Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF