Connectez-vous S'inscrire

La conjonctivite virale, késaco ?


Par La Rédaction | Le 8 Juillet 2017 | 0 commentaire(s)


On a les yeux rouges, irrités et bien d’autres symptômes.



© JPC-PROD
© JPC-PROD

Comment cela se manifeste-t-il ?

Lorsqu’on est atteint d’une conjonctivite, nos yeux, en plus d’être rouges, sont irrités, larmoyants, voire pris de démangeaisons, brûlures, ou encore de sensations de sable dans les yeux...  La conjonctivite est une inflammation de la conjonctive (membrane qui tapisse l’intérieur des paupières), il faut faire la différence entre la conjonctivite allergique (pollen...), et les conjonctivites bactérienne et virale (ces deux dernières étant contagieuses). Elle peut être unilatérale (un seul œil est touché), mais elle s’avère majoritairement bilatérale (les deux yeux sont atteints).

Comment se soigner ?

La conjonctivite virale se guérit au bout de 10 à 15 jours, il suffit de faire un lavage de l’œil, en rinçant abondamment et fréquemment les yeux avec du sérum physiologique (attention, il faut se laver les mains au préalable). On évite de se frotter les yeux pour ne pas aggraver l’inflammation ni contaminer son entourage par l’intermédiaire de ses mains porteuses du virus. Si on porte des lentilles de contact, on ne les utilise plus jusqu’à la guérison complète.
On décide d’essayer de se soulager par ses propres moyens, on achète du sérum physiologique, qu’on trouve en pharmacie. Par contre, si on a un doute sur les signes, on s’assure auprès de son médecin traitant qu’il s’agit bien d’une conjonctivite virale.
Selon l’ARS (agence régionale de santé), les virus n’étant pas sensibles aux antibiotiques, ces derniers ne doivent pas être utilisés (même en collyre ou pommade), sauf en cas de prescription médicale. 

Il est souhaitable de s’abstenir de tout contact avec d’autres personnes (travail, lieu public), les quatre premiers jours pour éviter une transmission.

Peut-on soigner la conjonctive naturellement ? C’est possible sous réserve ! Les méthodes naturelles sont faciles à préparer soi-même : 1/ de l’eau de café. 2/ en infusion, quelques fleurs de pervenche de Madagascar (Catharanthus roseus). Dans ces deux premiers cas, quand la préparation est tiède, on en applique une compresse de coton imbibée sur les yeux pendant quelques minutes, 2 ou 3 fois par jour. 3/ 1 à 2 gouttes de jus de citron et/ou une compresse imbibée de jus de citron, 3 fois par jour. Si les symptômes persistent ou s’aggravent, on demande un avis médical.

En prévention : se laver durant 30 secondes soigneusement et régulièrement les mains avec du savon. 

Bon à savoir :
1/ la conjonctivite bactérienne est plus rare, elle est soignée avec des antibiotiques sous forme de collyre ou de pommade.
2/ la conjonctivite allergique est plus difficile à soigner, elle apparaît lorsque l’organisme a été en contact avec un allergène et est souvent accompagnée d’autres manifestations allergiques telles que l’asthme, la rhinite... On consulte un ophtalmologiste pour un diagnostic. Il orientera ensuite vers un confrère allergologue qui réalisera un bilan allergologique complet, sur la base de son prédiagnostic.

Depuis juin 2017, une épidémie de conjonctivite d’origine virale est en cours aux Antilles-Guyane.




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail | Inclassable


Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF