Connectez-vous S'inscrire

Kimsé : " J’ai une certaine joie de vivre, j'essaie de la communiquer ! "


Par La Rédaction | Le 25 Juillet 2015 | Lu 1341 fois

Kimsé revient avec son single « Recommencer », un single léger et dansant. Un avant-goût de son album prévu en 2016. Rencontre avec une chanteuse pleine de douceur.


Comment êtes-vous devenue Kimsé ?
Kimsé : Mon véritable prénom est Sabrina. J’ai préféré choisir un pseudonyme pour ma vie artistique, je suis donc devenue Kimsé !

Comment avez-vous commencé à faire de la musique ?
Kimsé :
En 1996, nous étions une bande de copains vivant en Guadeloupe, nous avions créé le groupe « NewStyle ». On s’amusait à reprendre les plus grands tubes de l’époque (Kassav, Tanya St-Val, Edith Lefel…). Puis un jour, j'ai croisé Ruddy Gustan de passage sur une de nos répétitions. Il m’a présentée à Philippe MARTIAS, producteur de Kénédy (à ce moment-là). Ensuite tout s'est enchaîné, je me suis retrouvée entourée d’immenses artistes : Ruddy Gustan, Christiane Obydol, David Denin, Marika Fostin, Dominique Lorté… pour l’élaboration de mon premier album « Kimsé » sorti en 1998.

Vous êtes auteur-compositeur. En 2014, vous chantiez le bonheur de devenir mère, est-ce que vous puisez l'inspiration dans vos expériences ?
Kimsé :
Je crois que lorsque l'on ressent une émotion sincère et vraie, ça inspire. Ma plus belle expérience « Un matin d’avril », j'ai donné la vie et cela m’a paru facile à écrire. Je crois bien que j’ai écrit cette chanson en moins de 5 minutes. J'écris pour d’autres artistes donc je ne parle pas que de mes expériences. En fait, je fais appel aussi à mon imagination, aux émotions suscitées par la composition musicale ; je me mets à la place de l’interprète – celui pour lequel j’écris – pour faire corps avec son vécu, son univers. Et puis, j’écris pour transmettre simplement du bonheur !

Depuis la naissance de votre enfant, comment conciliez-vous votre vie de maman et votre vie d'artiste ?
Kimsé :
Ce n'est pas toujours évident comme mon fils est encore petit. Mais pour le moment, je gère plutôt bien. Et quand je suis avec lui, j'en profite au maximum. Ce qui devient amusant (sourire), c’est qu’il commence à chanter les chansons de sa maman.

Vous dégagez joliment de la douceur et de la gentillesse, êtes-vous ainsi dans la vie ?
Kimsé :
Ooooh ! Je vous remercie ! Si c’est l’image que vous percevez de moi, ça me fait plaisir ! C'est vrai qu'en général, les gens qui me côtoient disent que je suis agréable, gentille et douce… Je dirais avec modestie que j’ai une certaine joie de vivre, j'essaie de la communiquer aux autres. Je me fâche rarement, je m’éloigne des ennuis et j’avance…

On vous retrouve avec votre nouveau single " Recommencer ", parlez-en nous ?
Kimsé :
Ce titre est né avec la collaboration de Stanisky et Philippe MARTIAS à la composition et à l’écriture : Isabelle Koper (ma choriste) et moi-même. « J’aimerais tout effacer et tout recommencer » évoque l’idée que nous pouvons parfois laisser la rancœur de côté ; apprendre à s’excuser et à pardonner ; qu'importe qui avait raison ou tort, on oublie tout et on repart à zéro pour préserver l’amour avec un grand A, ça peut s’appliquer à diverses situations. Un clin d’œil : les chœurs qu'on perçoit sont ceux des choristes de « Gospel pour 100 Voix ».


Pendant les vacances, serez-vous sur les scènes des Antilles-Guyane, particulièrement en Guadeloupe, votre île natale ?
Kimsé :
Oui. Je serai en Guadeloupe. Un passage en Martinique, peut-être en Guyane. Vous pouvez suivre mon actualité sur ma page Facebook. Toutes les dates, évènements seront communiqués dessus. Et j'en profite pour vous remercier et souhaiter une longue vie au webzine !





Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF