Connectez-vous S'inscrire

Je tourne en rond...


Un R de réussite | Le 5 Novembre 2016 | Lu 980 fois

Bienvenue à bord, « Un R de réussite » la chronique qui vous fait voyager en vous.
Le premier samedi de chaque mois, j’exposerai une anecdote problématique de mon quotidien ou du vôtre. Grâce à nos outils, nous verrons comment transformer la situation en réussite.



Je tourne en rond...

Je tourne en rond...

J’ai mes petites manies. Ce sont des habitudes que je conserve jusqu’à ce qu’elles ne me conviennent plus. Quand je fais des courses au supermarché, je choisis une place non loin des caddies. Les parents de jeunes enfants vous diront combien il est pratique de garer son véhicule à de telles places. Lorsque j’approche de la zone des caddies, je souris d’avance, car je sais qu’elle est là. Elle m’attend même les jours de grosse affluence. Dans le pire des cas je fais un tour et hop une place se libère. C’est quasiment magique. Pourtant un soir, je fais un tour, puis un second, puis un troisième et encore un quatrième. Rien à faire, je ne trouve aucune place dans ma zone préférée ni même ailleurs. Je m’interroge alors sur ce signe. Que dois-je comprendre ?

Et si je prenais le temps de m’arrêter pour comprendre...

Ressources : Heureusement que nous avons nos outils.
Je m’interroge sur l’importance des produits que je suis venue acheter. Je revois la petite liste que j’ai mémorisée. Tous ces produits semblent nécessaires. Je continue à m’interroger sur le sens de cette quête qui commence à durer un peu trop longtemps à mon goût, et ce de façon totalement inhabituelle. L’introspection est un outil précieux. Alors que je commençais à m’agiter et à m’énerver, je décide de retrouver mon calme.
J’arrête mon véhicule en double file et je réfléchis. J’observe la situation. Je tourne en rond depuis quelques minutes déjà. À chaque fois que j’aperçois une place libre, une voiture s’y dirige juste avant moi. Ce que j’ai à acheter est utile. Si c’était inutile, j’aurais sûrement choisi de quitter le parking. Je serais rentrée à mon domicile. La réponse est donc ailleurs.
Je sonde mon cœur. Je ressens un agacement qui était déjà présent bien avant que je décide d’aller faire des courses. Je me rends compte qu’un événement en début de journée m’avait contrariée. J’avais laissé de côté cette colère et cette tristesse. Je constate qu’elles ont pollué toute cette journée. Et là, ce soir, je me retrouve à tourner en rond sans réussir cet acte totalement anodin qui ne me pose habituellement aucun problème. J’éclate alors de rire.
Est-il possible que le fait que je ne trouve pas de place dans ce parking (que je tourne en rond) et le fait que j’ai conservé une rancœur toute la journée soient liés ? À première vue NON, me direz-vous. Vous pensez peut-être qu’il s’agit de deux événements totalement isolés. Peut-être pensez-vous qu’il est complètement absurde de vouloir les relier. J’ai appris qu’il n’y a pas de hasard dans la vie. J’ai également appris que chaque événement que nous vivons a un sens. Je pense qu’il n’est pas utile de toujours vouloir tout comprendre. Ce serait épuisant. Il s’agirait là d’un souhait de vouloir tout contrôler, tout maîtriser. Certaines situations nous dépassent et vouloir tout maîtriser est une utopie. Vivre confiant est une façon de lâcher prise. Lâcher prise ne signifie pas tout abandonner.
Quand je décide de m’arrêter en double file pour comprendre la situation, je lâche prise. Je m’arrête de tourner en rond et je change d’attitude. Comprendre ce qui se passe en moi à ce moment précis dans ce parking m’est utile. Je vous rappelle qu’habituellement je trouve immédiatement une place de parking. J’analyse donc ma rancœur du matin et je décide de la recycler à ma manière. Je ne me sens pas « punie » d’avoir été en colère ce matin. Quand je relie les deux événements, je ne me sens pas coupable. Je me dis simplement que le fait d’avoir subi ce long contretemps dans ce parking m’a offert de comprendre que j’avais des émotions à évacuer. Les contretemps ne sont pas des temps contre, mais des temps pour autre chose.

Réussite : Une fois que j’ai évacué ma tristesse et ma colère en les recyclant, j’appuie sur mon bouton à sourire et je démarre mon véhicule. Je me dirige vers ma zone de stationnement préférée. Je trouve une place immédiatement à côté des caddies. Je vous l’ai dit : c’est quasiment magique !

Peut-on relier les événements entre eux ? Un acte totalement anodin du quotidien peut-il nous donner des indices sur ce que nous vivons en nous-mêmes ? Avez-vous déjà vécu une situation similaire ? Comment avez-vous réagi ? Notre attitude fait la différence, des outils peuvent aider.
Vous pouvez partager en commentaire votre histoire similaire qui s’est terminée d’une agréable façon ainsi que vos outils ! Merci de votre présence à bord, à bientôt pour notre prochain voyage. Je vous souhaite un beau aujourd’hui. Magic life !

Vous souhaitez

– partager dans cette chronique, une problématique que vous avez transformée en réussite ?
– connaître mon regard sur une situation que vous souhaiteriez transformer en réussite ? Envoyez-moi un mail à rdereussite@girlykreyol.fr, vous serez peut-être publié(e).
– vous offrir des outils pour créer votre projet de vie sur mesure : UNE VIE QUI VOUS RESSEMBLE. Achetez mon ouvrage " Réussir sa Vie au quotidien " ? A la librairie Antillaise, Chez l'éditeur Edilivre, sur tous les sites libraires et chez votre libraire préféré en lui demandant de le commander pour vous s'il ne l'a pas déjà fait.

Ma page Facebook





Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF







cookieassistant.com