Connectez-vous S'inscrire

Je n'aime pas le foot… et ai décidé d'en tirer le meilleur parti !


Par | Le 4 Juin 2016 | 0 commentaire(s)




© WavebreakMediaMicro
© WavebreakMediaMicro
Voilà, mon mien-de-supporter considère - après avoir pendant de nombreuses années bien fréquenté sa bande de potes-supporters pour regarder et commenter les évènements sportifs, surtout les matchs télévisés - que le must désormais et le plus profitable pour lui est d'être seul devant sa TV. Donc moi, en interférence ça le fait encore moins !
Vous comprendrez bien que s'il a décidé de le faire en solo, ce n'est pas pour que je sois dans ses pattes, ni à demander une faveur pour la tv, ni mamourer, ni échanger sur le quotidien, le passé ou le futur. En fait, zéro place à tout propos ou attitude non en relation avec la chose footbalistique.
La vérité est bonne à dire : ce n'est que cette année que j'ai décidé de lui foutre la paix royale, de respecter son moment (plus d'un mois si on ajoute le Tour de France et les autres tours cyclistes régionaux).

Voilà ce que je lui offre à partir de cette année : zéro électricité dans l'air, pas de crises de rivalité en vue, à-bas la résistance (sur ce coup, il faut oser le dire) "bêtement féminine"… welcome l'occasion enfin de m'occuper de façon créative et intelligente de mon temps, de mon espace, de mes affaires.
 
Mes 10 résolutions  :

1 - Depuis plusieurs semaines j'avais commencé à suggérer subtilement que le poste TV soit installé au plus loin de ma pièce de "repli" - en prétextant que ce sera tout bénèf pour lui et surtout pas sur un lieu de passage, de mes passages… afin qu'il n'en perde une seconde (chaque seconde est si essentielle en football - ne le savez-vous pas ?!?). Adaptation de l'espace de vie accordée. Ouf !

2 - Je me réjouis d'avance de pouvoir utiliser ce temps qui revient tous les 4 ans (ah non, j'allais oublier le Tour de France, de Guadeloupe, de Marie-Galante et tous les autres matchs de préparation et amicaux qui se jouent en France, Navarre et sur la Planète Terre) pour enfin mettre de l'ordre dans mes papiers, mes vêtements… dans certains coins de la maison jusque-là laissés en détresse (faute de temps !). Voilà dès ce jeudi, j'ai débuté le nettoyage de mes disques durs internes et externes.

3 - En bonne maîtresse de maison et supporter-en-chef (hum !), j'ai pris sur moi depuis la semaine dernière de faire les courses de choses sympas à grignoter (un choix de saucissons déjà prêts à être dégustés) et à boire (bières… boissons soft) et à sucer (bonbons, glaces…). J'ai pris cette initiative pour montrer ma bonne volonté et mon souci de contribuer à la plénitude et zénitude de mon "mien"… et donc - hum ! - à la réussite de son équipe favorite. Mission accomplie : les placards et le frigidaire sont plutôt bien achalandés et organisés. Aucune inquiétude pour les kilos : les supporters brûlent tant de calories en cris et gestes et ébats et débats et colères et… mon "mien" n'est ni le premier, ni le dernier des supporters… c'est un bon vrai supporter dans toute sa superbe !

4 - Voilà donc une période sans tv pour moi (aviez-vous déduit que nous n'avons qu'un seul poste de tv à la maison et je vous informe que nous n'avons aucun projet d'en acquérir un supplémentaire). Entre nous, cela fait du bien de trouver l'occasion d'écouter mes cd de développement personnel, de musique, les conférences que je devais revisionner… Beau programme en perspective.

5 - En résultat et en déduction, il devrait donc y avoir que des filles "dehors" (moins nos soeurs passionnées qu'il ne faut point oublier !) - donc de bonnes amies et moi-même avons prévu d'aller faire des balades, des séances de détente et sport en plein air, de découvrir des coins que nous n'avons jamais eu le temps de "calculer" (et que des touristes connaissent avant nous), d'aller rendre visite à la vieille tante, d'accomplir une b-a, etc. !

6 - Ok ok - pourquoi ne pas profiter pour se faire expliquer les règles de base (seulement) du football par quelqu'un de "normal" - je veux dire de moins passionné et de plus patient et compréhensible quand cela "ne rentre pas" du premier coup.

7 - C'en est assez des blocages de principe, des allergies chroniques, des crises de rage, des mauvaises attaques ou coups bas… - promis je tendrai une oreille attentive et moins distraite donc aux résultats principaux, une oreille et un esprit plus intéressés à ce dont il faut se réjouir en couple (hum !)… je ne vais pas laisser le foot foutre du désordre dans mon foyer : en liesse, dans les réjouissances pour ceux dont les équipes favorites gagnent - pourquoi il n'y aurait pas de "géniaaaaaaaaal" et de "trop toppppp" en duo, sous mon toit aussi ?!?

8 - Tenez, j'ai délaissé mes hobbies chéris avec le train-train infernal qu'est mon quotidien : voilà l'occasion rêvée de me remettre à ma machine à coudre et à mon bricolage créatif… je finirai bien par dire merci à Mère-et-Père-Football ! Enfin, des travaux entamés pourront être achevés ou bien avancés.

9 - Je tiendrai ma bouche - car entre nous, des commentaires toujours et encore… surtout récurrents, désobligeants et quelque peu provocateurs - c'est pas très fûté et pas sain pour l'atmosphère ! Allez un peu d'intelligence de vie ne fait pas de mal et le respect du sport-du-monsieur, et le respect de ce sport planétaire !

10 - Puisque je n'habite pas une maison pavillonnaire : je me suis équipée qui en boules quies, qui en écouteurs pour écouter "mes z'affaires" tranquillllllle sans avoir à réclamer du silence dans cette maison (c'est là que l'on voit encore plus, qui est Roi, qui est le Boss !). C'est une période de l'année où mon "mien" fait à lui tout seul autant de bruit et de gestes qu'une équipe entière d'amis supporters ! Ah oui - j'ai pensé à dégager un peu l'espace (la déco perfect sera pour avant et après) : car mon "mien" fait des grands gestes de supporter-en-chef, envoie ses bras par ci, ses pieds par là, ses mains et son corps sont souvent levés - que dis-je, brandis dans l'air (ouille… l'atterrissage sur les ressorts de "mon" cher divan !).

Devinette : c'est qui et quoi qui fâche mon "mien" au football, à la tv ? : l'arbitre mal placé au moment d'une balle critique qui prend tout de même une décision en prend plein la gueule, le joueur blessé certes mais qui ne cesse de se tordre et se re-tordre au sol aussi, l'autre joueur qui conteste la décision arbitrale, la balle de la bonne-équipe qui est ressortie du but, le joueur alors si bien placé qui a raté son shoot, le supporter dans la tribune qui perturbe le cours de choses, la panne d'électricité… Alors les sisters, no more fight, just peace?!? Soyons fairplay. "Récupérons" ce moment à notre façon et… ouf, merrrrrci le foooooooooot !!!


Une experte de la presse avec une expérience à l’International ! En savoir plus sur cet auteur


Mieux-être


Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF