Connectez-vous S'inscrire

J'aime ça de Célia Wa


J'aime ça | Par La Rédaction | Le 22 Février 2014 | Lu 901 fois


Crédit photo : Christian Bordey
Crédit photo : Christian Bordey
Mon univers.
Original et caribéen.

Ma source d'inspiration.
Sade Adu Obe est une de mes plus grandes sources d'inspirations, pour son grain de voix et son aura douce et apaisante. Une chanteuse avec une grande voix soul et grave qui m'a marqué. Je me suis beaucoup inspirée de ses chansons, sa façon de chanter et ses chœurs. L'univers authentique qu'elle véhicule avec son groupe Sade.

Mes bandes-son.
Guy Konket et le groupe Ka (album live) que j'écoute régulièrement. "The Miseducation of Lauryn Hill" de l'ex-chanteuse des Fugees et "Brown sugar" d'Angelo.

Mon plat préféré.
J'aime le lambi et haricots rouges (rires). Un plat typique de nos îles.

ECOUTEZ LE WA EP


Ma routine beauté.
J'ai une préférence pour les produits bio. J'utilise des produits au pH neutre. En ce moment, j'utilise les gammes 100 % Essentiel de Monsavon au lait Perle et Patchouli (sans paraben, sans colorant, sans phénoxyéthanol et sans phtalate).
Je viens d'avoir un bébé, donc j'utilise la même crème que lui. Liniment (mélange d'huiles d'olive et eau de chaux) vendu en pharmacie, c'est très hydratant, pas de parfum, idéal pour moi (corps et visage). Cela m'évite d'avoir des allergies. 
Pour mes locks, Miss Antilles Avocat, Coco pour les shampoings. De l'huile d'avocat, l'huile de Carapate est trop gras pour moi. J'ai découvert le beurre de Mangue, une petite noisette tous les jours. Une fois par mois, je tourne mes locks avec un mélange d'huiles de karité et d'huile végétale.

Mon style vestimentaire.
En ce moment, je suis en Guadeloupe, c'est look cool et adapté au climat tropical. À Paris c'est différent. En général, je n'aime pas me prendre la tête. J'aime les choses originales. Ma mère fait de la couture, je porte souvent ses créations. J'ai aussi des amis créateurs, j'adore porter leur marque. Je suis assez simple dans mon look, un seul mot d'ordre: être à l'aise.

Mon lieu préféré.
Sans hésitation, un studio de répétition, ça me maque vraiment en ce moment.

Mon actu.
Je reprends mes prestations au Jazz club "Le baiser salé" (Paris) le 13 mai 2014 à 19h30.
Page Facebook
 

Crédit photo : Christian Bordey
Crédit photo : Christian Bordey
Nom et prénom : Célia Wa
Née à Paris et originaire de la Guadeloupe

À l'âge de 6 ans, Célia et ses parents reviennent en Guadeloupe. Elle commence l'apprentissage du Ka à l'Atelier Marcel Lollia dit Vélo. Elle change d'instrument et apprivoise la musicalité de la flûte traversière. Ensuite, elle intègre le groupe big band "Kimbol" dans lequel elle apprend l'art de jouer ensemble à travers le gwo-ka, la biguine, et les airs de jazz jusqu'à ses 17 ans. De retour à Paris, elle est happée par la culture Hip-hop, particulièrement par la danse, elle rejoint la compagnie Deepside et participera  à la célèbre comédie musicale "Kirikou".
La musique la rappelle à elle... Déterminée à compléter sa formation musicale, elle intègre "l'American School of Modern Music" de Paris, pour se perfectionner dans la pratique de la flûte traversière.
À la fin de sa troisième année, elle monte le groupe "Wa Electro Quartet". Le Célia Wa's Project a pris ses quartiers au Jazz club "Baiser salé" avec une musique électro-acoustique autour de compositions originales - essentiellement ses compositions, teintées d'influences, Hip-hop, Jazzy, Reggae, Gwo-ka.
Célia a collaboré avec des artistes de la scène parisienne et caribéenne tels que Tricia Evy, Erik Pedurand, Freepon, Lisa Spada, Nickylars, Corinne Pierre fanfan, David Walters, Nbee ou Blackunit...
Son premier EP WA (5 titres) est sorti le 12 novembre 2013, Célia mélange sa voix et la flûte.
Heureuse maman, elle reprendra sa vie musicale en Mai 2014. 





Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF







cookieassistant.com