Help ! Gare aux ondes électromagnétiques


Par La Rédaction | Le 22 Août 2015 | 0 commentaire(s)


Nous adorons le smartphone, le bluetooth, la wifi... Toutes ces technologies sans fil ont besoin des ondes électromagnétiques « invisibles » pour fonctionner. Mais devons-nous nous inquiéter pour notre santé ?



© olly
© olly
Au bureau, à la maison, partout... Même si nous ne les voyons pas, ne les sentons pas, ils existent. Faire sans wifi ou sans portable, ce n'est même plus envisageable, tellement c'est devenu partie intégrante de notre style de vie. Donc sans revenir une décennie en arrière, comment limiter les effets négatifs : sensations désagréables, gênantes, du mal de tête au cancer ?

Quels risques ?
Selon l'expertise 2013 de l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) : « Les conclusions de l’évaluation des risques ne mettent pas en évidence d’effets sanitaires avérés. Certaines publications évoquent néanmoins une possible augmentation du risque de tumeur cérébrale, sur le long terme, pour les utilisateurs intensifs de téléphones portables. Les conclusions de l'expertise sont donc en cohérence avec le classement des radiofréquences proposé par l’Organisation mondiale de la santé (CIRC) comme « cancérogène possible »  pour les utilisateurs intensifs des téléphones mobiles. Par ailleurs l’expertise fait apparaître, avec des niveaux de preuve limités, différents effets biologiques chez l’Homme ou chez l’animal dont certains avaient déjà été rapportés en 2009 : ils peuvent concerner le sommeil, la fertilité mâle ou encore les performances cognitives. »
Impossible de dire avec exactitude que les ondes électromagnétiques sont un danger. Mais la prudence est mère de sûreté, en sachant que nous sommes dans un environnement électromagnétique plus amplifié qu'à l'époque de nos grands-parents. Pour limiter les expositions, certaines précautions sont à prendre, l'ANSE en recommande surtout pour les personnes vulnérables comme les enfants et les femmes enceintes.

2 CONSEILS DE L'ANSE A SUIVRE

1. Si vous aimez discuter pendant de longues minutes avec votre portable, privilégiez un kit mains-libres pour ne pas le garder collé sur votre oreille et faites l'acquisition d'un téléphone affichant un DAS (débit d'absorption spécifique) le plus faible possible.
2. Réduisez l’exposition des enfants en les incitant à un usage modéré du téléphone mobile.

Tout ce qui utilise ou transporte de l'électricité génère un champ électromagnétique. La meilleure façon de diminuer l'exposition c'est de se tenir loin de leur source. Mais les champs nous entourent, rien que dans la maison : la télévision, la radio (certains radios-réveils), la machine à laver, les ampoules fluorescentes, les plaques à induction, le micro-ondes, l'ordinateur, les téléphones DECT, les tablettes tactiles, le veille-bébé, etc.
Dehors : le portable, les antennes relais, les lignes à haute tension que ce soit à la campagne ou en ville. Plus l'appareil est proche (voltage élevé) et la consommation électronique importante, plus l'individu est exposé aux champs électromagnétiques.
Le Feng Shui bannit le champ électromagnétique parce qu'il déforme le champ magnétique naturel de la terre (qui traverse les murs mais aussi le corps) et a des conséquences sur l'enthousiasme, la réflexion et la concentration de l’être humain. Alors comme ils font partie de notre quotidien (sauf si vous êtes prêt à vivre au fin fond de la forêt guyanaise), voici quelques astuces pour diminuer votre exposition.

Help ! Gare aux ondes électromagnétiques
  1. Éloignez les appareils électriques à une distance minimum d'un mètre d'où vous êtes assis.
  2. Débranchez tout appareil que vous utilisez peu fréquemment, c'est le transformateur qui émet le champ. Par exemple si vous utilisez un ordinateur portable, mettez le transformateur le plus loin possible. Sinon, l'unité centrale.
  3. Vous aimez les plantes, faites entrer la nature dans la maison. Certaines plantes comme le spathiphylium (placé près de l'ordinateur), clorophytum (qu'on trouve facilement dans les jardineries) ou un cactus sud-américain qui neutralisent une partie des effets en plus de diminuer le bruit et la pollution de l'air. Trois actions en une, même si c'est réfuté par des revues scientifiques, que ça n'a aucun effet sur les ondes, ça ne vous coûte rien et ça fera toujours joli.
  4. Quand vous dormez, éteignez votre portable (ou mettez-le en mode avion) et laissez-le loin de votre tête (cause d’insomnies).
  5. Pour vos enfants ou adolescents, il est préférable qu'ils envoient des SMS plutôt que d'avoir de longues conversations (pour éviter un impact sur le développement du cerveau).
  6. Pour les adultes, utilisez le portable (moins de 40 minutes par jour) et le téléphone sans fil avec précaution . Privilégiez un téléphone filaire (même si c'est compliqué de continuer ses activités à la maison, ou parlez moins longtemps et moins souvent) et préférez la connexion filaire au wifi (ou l'éteindre). GK voit quelques uns d'entre vous grimacer, on a fait la même tronche !

Divers dispositifs anti-ondes existent (patchs, étuis, poches...) mais leur efficacité n'est pas encore prouvée en plus de vider la batterie et d'altérer les performances, c'est à vous de vous faire votre propre opinion. Outre tous ces répercussions, certaines ondes bien utilisées peuvent avoir des effets bénéfiques sur la santé, mais il en sera question dans un autre article.




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail | Inclassable


Facebook
Twitter
Google+
Téléchargez l'application Android
Mobile
YouTube Channel
Podcast