Grossesse : maux, incommodités, quoi faire ?


Par La Rédaction | Le 14 Octobre 2017 | 0 commentaire(s)


Face à ce tsunami de maux au quotidien, voici quelques conseils d’alternatives aux médicaments... 



© Dmitry Naumov
© Dmitry Naumov

LES NAUSÉES
Les nausées matinales (même si elles peuvent être ressenties à n’importe quelle heure) sont le résultat du changement de votre corps. Facile à préparer, une tisane au gingembre (anti-nauséeux) et/ou au citron (alcalisant) pour apaiser les nausées du 1er trimestre. Très en vogue, vous pensez aux huiles essentielles ? Attention, elles sont déconseillées, voire interdites pendant toute la durée de la grossesse.

LE NEZ BOUCHÉ/RHUME
Pour un soulagement rapide, rincez-vous le nez avec du sérum physiologique, prévoyez-en dans votre boîte à pharmacie. Pour aider l’organisme à lutter contre le rhume, et si en plus vous toussez, une infusion thym + ail est le binôme redoutable (vertus antivirales et antibactériennes) accompagné éventuellement d’une cuillère de miel (antibiotique naturel).

LA CONSTIPATION
Certaines hormones agissent sur la paroi intestinale. Déjà de nature constipée ? Ça ne va pas s’arranger. La meilleure solution : une alimentation riche en fibres, donc des légumes (laitue, betterave, concombre, aubergine), des fruits (melon, pomme, orange), des céréales, par exemple l’avoine. Buvez régulièrement de l’eau et de temps en temps du jus de pruneau. Évitez le riz et la banane.

LES HÉMORROÏDES
En suivant les conseils ci-dessus, vous évitez normalement la constipation et de ce fait les hémorroïdes. Si malgré toutes ces précautions, cela vous arrive quand même, parlez-en à la sage-femme. En principe sans gravité, les hémorroïdes se soignent aisément à l’aide de suppositoires et de crèmes spécifiques.

LES JAMBES LOURDES
Les changements hormonaux, la prise de poids sont des facteurs induisant la sensation de jambes lourdes. Donc pour un retour veineux : 1/finissez votre douche par un jet d’eau froide sur vos jambes, en commençant par les chevilles et en remontant jusqu’aux fesses (des jambes vers le cœur). 2/lors de vos massages, effectuez de petits mouvements circulaires en remontant vers votre cœur (rappel : pas d’huile de massage à base d’huiles essentielles). 3/asseyez-vous par terre et mettez les jambes contre un mur, sur votre lit ou votre canapé pour un soulagement rapide.

RÉVEILS NOCTURNES
Une plaie ! Et pas question de prendre des somnifères. Mais savez-vous que ces réveils nocturnes ont leur utilité ? C’est une préparation aux réveils fréquents du bébé après l’accouchement. Plus la femme enceinte s’approche du terme, moins le sommeil profond est important. Le but est de pouvoir entendre le bébé, qui doit se nourrir régulièrement, car en sommeil profond, on ne peut pas l’entendre, c’est pour cela que le futur papa n’entendra pas les pleurs de bébé. Une des solutions est d’organiser sa journée en fonction de cette évolution en faisant des siestes. Arrêtez de travailler quand vous êtes épuisée, même 15 minutes pour une sieste réparatrice. En supplément, utilisez des méthodes douces à base de plantes.

Dans tous les cas et au moindre doute, pensez à prendre un avis médical.




Grossesse & Bébé | Vie de maman célibataire


Facebook
Twitter
Google+
Téléchargez l'application Android
Mobile
YouTube Channel
Podcast