Connectez-vous S'inscrire

Fais du bien à ton corps, Partie 2/3


Par Cécile Belmont | Le 9 Novembre 2013 | 0 commentaire(s)




Conseil n°4 Un système digestif au top !

Le système digestif est composé du foie, de la vésicule et des intestins. Comment protéger, naturellement !, ces organes afin qu’ils agissent au mieux, en synergie ? En privilégiant une alimentation faisant la part belle aux acides gras essentiels (vus un peu plus haut !), à certains légumes (chou, poireau, artichaut, carottes…), à des fruits  comme l’ananas, le citron, la pomme, la poire, le raisin…, aux épices & aromates (ail, basilic, estragon, curcuma…) et en faisant des cures, renouvelables toute l’année, à base de plantes.

A propos des plantes, il en existe deux types :

- Le chardon marie, le pissenlit, la bardane, le boldo, le romarin, le radis noir, sont des plantes à effet cholagogue, c’est-à-dire qu’elles provoquent les contractions de la vésicule biliaire et l’évacuation de la bile vers l’intestin.

- L’aubier de tilleul, l’artichaut, le boldo, la chicorée, le pissenlit, le radis noir, le romarin, la sauge, le thym, sont des plantes à effet cholérétique, ce qui veut dire qu’elles augmentent la sécrétion de la bile et son élimination par le foie.

Et pour avoir des intestins qui fonctionnent au mieux de leur capacité, là encore j’ai un produit « magique » à vous conseiller !

Le psyllium blond !! Psy quoi ? Psyllium blond !
Originaire de l'Inde et du Pakistan, le psyllium blond (ou Plantain des Indes) est connu depuis des millénaires pour ses formidables propriétés. Les médecins égyptiens l'employaient déjà comme laxatif. En Inde et en Chine, il était employé pour traiter la diarrhée, les hémorroïdes… Le psyllium blond gonfle au contact de l'eau et forme une sorte de gel très doux, qui lubrifie les parois intestinales. Véritable « balais de l’intestin », il contient des fibres qui contribuent également à contrôler la glycémie et à abaisser le taux de cholestérol. Il est donc d'une grande aide en cas de : constipation, côlon irritable, perte de poids, maladies cardiovasculaires… Très doux pour les intestins, il ne contient ni gluten, ni sucre ni lactose. Selon l’effet souhaité, vous pouvez prendre jusqu'à une cuillère à soupe, mélangée dans un verre d’eau ou de jus de fruit, 3 fois par jour. Et il est recommandé de beaucoup boire, l’équivalent de 5 à 10 fois le volume de la quantité ingérée.

Conseil n°5 Le maintien de l’équilibre acido-basique

Je vous invite à découvrir les travaux du Docteur Catherine Kousmine ! Ce médecin visionnaire disait déjà il y a une trentaine d’années que :

 « Dans notre mode de vie actuel, où nous sommes trop sédentarisés, mal oxygénés, nourris d’aliments très appauvris en catalyseurs divers, il est courant de voir des troubles de santé dus à une accumulation d’acides ».
 
Cancer, maladie d’Alzheimer, de Parkinson, maladies allergiques ou auto-immunes… Il y aurait donc un lien avec l’intoxication de l’organisme par les acides, surtout d’origine alimentaire. En effet, le fait de consommer trop de protéines animales (viande, lait, produits laitiers) génère la production d’acides forts comme l’acide sulfurique. L’organisme ne peut éliminer ces acides, ce qui conduit à une acidose des tissus, néfaste, bien entendu. 

Que faire pour éviter cette accumulation d’acides dans l’organisme ? Première chose, boire un jus de citron frais tous les matins à jeun. Et puis aussi boire de la chicorée - plutôt que du café ou du thé noir. Et privilégier une alimentation végétarienne, avec des fruits et des légumes frais, des légumineuses (surtout les lentilles) et des céréales non raffinées (quinoa, amarante, millet, sarrasin).
 
 
A suivre : les conseils 6 & 7 dans la IIIème et dernière partie de cet article !
A retrouver : les conseils 1, 2 & 3 dans la Ière partie !





Nutrition | Minceur & Régime | Sport


Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF