Connectez-vous S'inscrire

FAIRE L’AMOUR : C’est bon pour la santé


Par La Rédaction | Le 20 Décembre 2014 | 0 commentaire(s)


Faire l’amour, c’est bon pour la santé… et pour le moral ! Plus question de feindre une migraine ou que ce n’est pas le bon jour ni le bon moment… ! Une activité sexuelle régulière est bénéfique pour le couple et procure aussi et surtout au niveau individuel, tant de bienfaits. Prenons-en conscience pour faire l’amour encore et toujours (peut-être autrement) et en profiter, nous femmes, au max : notre part nous revient, prenons-là à plein corps !



© luminastock - Fotolia.com
© luminastock - Fotolia.com

Top pour une meilleure humeur. Plusieurs études scientifiques s’accordent sur le fait que faire l’amour augmente le taux d’œstrogènes (hormones sexuelles de la femme), donc améliore l’humeur. Mesdemoiselles, mesdames, vous n’allez pas vous priver d’être «heureuses» les 365 jours de l’année, hum ?!? Tous les jours s’y prêtent (autrement dit l’acte sexuel ne se résume pas qu’à la pénétration) : il y a tant de parties érogènes à explorer, à titiller, à stimuler dans ce corps de femme. Ce n’est pas quelque chose qui devrait se programmer, qui se décide sur un calendrier ! Même après un accouchement, même en pleine période de règles… il y a matière à se faire plaisir, voire à «jouir» !

Top pour une meilleure santé cardio-vasculaire. Faire l’amour diminue le risque d’infarctus, (ne riez pas, c’est du sérieux !). Et si fait régulièrement : la tension artérielle baisse, ce qui améliore le rythme cardiaque et prévient des accidents vasculaires et cérébraux. Et encore mieux, si c'est fait 3 fois par semaine : les risques de maladies cardio seraient bien moindres (Vous réfléchissez encore ?).

Top pour une vie plus longue. Vous voulez profiter de la vie le plus longtemps possible et le plus bellement possible : ayez des orgasmes - ou du moins, 2 fois par semaine si possible, cherchez à atteindre cette plénitude orgasmique. Oui, oui, un orgasme à deux ou seule (masturbation) augmenterait votre longévité en plus de l’intensité de ces moments de plaisir. Vous y avez droit toutes et chacune : «le pied» pour toutes (comme pour eux) - tout est dans la manière ! Proposons ou créons la manière, prenons la direction des approches, des préliminaires : c’est notre corps - merci bien !

Top pour notre langage corporel positif. Mesdemoiselles et mesdames, s’il est prouvé scientifiquement (The New England Journal of Medicine) que faire l’amour ne fait pas maigrir (études sur l’obésité) - entre nous soit révélé (hum !) qu’après une nuit de jambes et de tout en l’air, de hi-et-de-hô, de «encore…», de «j’aime ça…», de coiffures chiffonnées, de lits presque défaits jusqu’au sol… on a une bien meilleure mine (souriante, zen…), plus d’entrain, plus d’idées, une démarche plus tonique… au point que les collègues ou les proches ne peuvent s’empêcher de dire : « Ta mine est bien fraîche… tu as un teint lumineux… tu es différente aujourd’hui… tes yeux brillent… ! Donne-moi ta recette…». Si elles savaient !?!

Top pour soulager des douleurs. Cette fameuse hormone ocytocine augmenterait le niveau d’endorphine (libéré par le cerveau) qui agit comme la morphine. Un vrai anti-douleur naturel : plus d’une ont dit que leurs maux de tête étaient calmés (après l’acte sexuel) voire disparaissaient. Bonne chimie, donc !

Top pour mieux dormir, pour mieux s’endormir. Pendant l’orgasme, les taux de l’hormone ocytocine seraient plus élevés que la normale. Cette libération d’endorphines détend l’individu et agit considérablement sur son sommeil voire peut provoquer un endormissement. Donc, nous aussi, écoutons notre corps : nous aussi, cherchons notre pied, trouvons-le ! Accaparons-nous de notre libido, de nos pulsions ! Rien de plus naturel.

Top pour voir la vie «plus en rose». Les endorphines dans le sang chassent la tristesse, et donnent une sensation de bien-être, voire amènent à un état proche de l’euphorie. Une belle et si bonne façon de contrarier tout état dépressif. Qui n’a pas «tourné des pages», «retrouvé un peu de balan», «vu les choses plus positivement»… après avoir fait l’amour ?

Top pour soulager les règles douloureuses. Cela fonctionne super bien pour certaines : des rapports sexuels réguliers atténueraient les règles douloureuses. Certaines ont même dit que l’orgasme procure encore plus de soulagement. On ne va pas discuter : il suffit d’essayer pour se faire son opinion et «passer» le bon truc aux copines !

Top pour rétablir l’équilibre de nos existences de femmes. Il faut un peu de tout pour faire une vie, une vie de femme. Rien de mal à trouver le temps et la façon de faire l’amour pour ne pas se laisser submerger uniquement par les difficultés et contraintes de la vie, nos priorités, nos urgences, «le temps de faire» que l’on ne semble pas trouver, ce que prônent les religions, les problèmes psychologiques, les problèmes relationnels, le poids du passé, le stress, les soucis de santé, l’éducation reçue, les inhibitions, les addictions, le célibat, la situation de certaines femmes en foyer monoparental… Certains disent encore «coquinement» : «il faut faire le sang tourner !». Et plus graphiquement, d’autres aiment dire et c’est si vrai : «ça fait du bien où ça passe !». Cependant, faire l’amour c’est peut-être facile (techniquement et encore !) mais c’est loin d’être qu’un acte physique. Mal fait, mal vécu, mal répété… amène des blessures, des souffrances, des sentiments contraires souvent indélébiles. A nous, le bon équilibre en tout !
 
En résultat, si GK pouvait suggérer quelque chose dans ce domaine si personnel : Faites l’amour (l’acte sexuel) tant que vous pouvez, dans les meilleures conditions (le moment, le partenaire, l’intention, la fréquence, le motif, la façon, les vraies circonstances, l’endroit…). Il y a tant de zones érogènes et ce fameux point G ?
 




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail


Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF