Couple : pourquoi c'est bon de s'embrasser ?


Par La Rédaction | Le 25 Juin 2016 | 0 commentaire(s)


S'embrasser comme aux premiers jours et se (re)mettre à rouler des pelles pour encore mieux s'aimer. Explications.



© michaeljung
© michaeljung
C'est l'histoire de la plupart des couples, après la fougue des débuts, quelques années de relation, le quotidien des habitudes... Et on abandonne les baisers. Non pas le smack, le petit bisou de tous les jours... Là, on parle de l'embrassade à pleine bouche qui dure plus que quelques secondes. Si on savait que c'est l'une des composantes pour une relation harmonieuse, on s'y donnerait à cœur joie. Voyons tout cela :

1 / S'embrasser, c'est une déclaration d'amour ! Une façon de partager un moment de tendresse, un cadeau que l'on fait à soi, à l'autre, au couple. Pas que sexuel, on cultive la complicité, une manière de montrer son affection, de faire savoir à l'autre nos émotions. Ce qui peut en plus renforcer les liens, les sentiments. Le baiser, c'est être sexuellement amoureux.

2 / La vie conjugale est parsemée de hauts et de bas, c'est un jeu d'équilibriste perpétuel. Qu'il soit doux, volupté, passionné... Le baiser aide à amener de la légèreté, à renforcer la complicité, à entretenir la joie. Mais c'est aussi une bonne combine pour lâcher prise. Voici la définition du lâcher prise selon le Larousse : « Moyen de libération psychologique consistant à se détacher du désir de maîtrise. » Une bonne nouvelle, cet état est possible en s'embrassant à bouche que veux-tu.

3 / Faisons un petit retour en arrière. Quand on est enfant, on adore mettre les choses dans sa bouche, les mordiller, les sucer (rien d'érotique), on y prend un certain plaisir, ce sont nos premiers sentiments de satisfaction ressentis. Et grand, ce plaisir se transforme en libido. Le baiser la réveille, l’émoustille... Ce mélange de salive excite, ce qui crée un bouillonnement hormonal qui va booster la libido. C'est l'un des premiers préliminaires à ne pas négliger pour s'envoyer en l'air. Le câlin buccal est l'une des meilleures copines du désir.

4 / S'embrasser est une danse à deux bouches. Et de même pour la vie à deux, comme la danse de salon, il faut être attentif à l'autre, suivre les mouvements, se laisser guider avec fluidité au point de fusionner. Chacun est unique et chacun a ses qualités (défauts), sa sensibilité dans cet art qu'est le baiser. Cependant, on dépasse tout cela en prenant l'autre dans ses bras, en laissant les corps se mouvoir, en jouant, par exemple en passant les mains dans les cheveux de l'autre... L'idée est d'accompagner le baiser. N'oubliez pas non plus que le baiser n'est pas universel, il existe des réfractaires au baiser, et il est possible de donner un petit coup de pouce en initiant, voire en aidant à s'améliorer et même en s’améliorant soi-même (qui a dit que vous étiez une experte !?).

S'il est évident que certaines peuvent ne pas être adeptes ou accros à l’embrassade avec la langue, il est important de – continuer à – s'embrasser pour cultiver l'épanouissement du couple, malgré la fatigue, le manque d'envie, les contraintes de la vie quotidienne...

Précisons tout de même, que si au début de la relation on y prenait – vraiment – plaisir et que ce n'est plus le cas (pour soi comme pour l'autre), cela peut être le signe qu'il y a moins de désir charnel dans le couple. Enfin, ça se sent ! C'est mieux si les deux sont sur la même longueur d'onde. On médite là-dessus.

4 CONSEILS POUR APPRÉCIER SES EMBRASSADES :
1 / Une bonne hygiène buccale, par exemple une haleine fraîche. S'il est évident que quand on est aux premiers prémices de l'amour, on est aveuglé, plus particulièrement bouché, etc. Là, ça ne passe plus.
2 / Un baiser sans envie est un tue-l'amour. On ne peut pas tricher, on n'hésite pas à en parler que ça vienne de soi ou de l'autre.
3 / Un mauvais baiser et là tout de suite : « Roooh, c'est pour ça que je n'aime pas t'embrasser, tu ne sais pas t'y prendre ». Bof, sans plus, on n'a plus envie de retenter de sitôt. GK ne rentrera pas dans l'intimité du couple, mais apprendre à deux, c'est la possibilité de renforcer la complicité. D'autre part, on en parle sans se moquer ou s'énerver parce qu'avec le temps, on devient un tant soit peu critique, en bloquant plus facilement sur les défauts de l'autre.
4 / Un baiser attendu : « J'attends qu'il m'embrasse ». Arrêtons, on veut l'égalité des sexes, alors si on souhaite se faire embrasser, on prend des initiatives. Pas question d'attendre toujours que l'autre fasse les efforts.

Alors, si tout ça ce n'est pas la preuve que c'est bon pour le couple de s'embrasser et qu'il faut se câliner pour continuer à s'aimer, GK ne sait pas quoi ajouter. Convaincu(e) !?




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail | Inclassable