Connectez-vous S'inscrire

Cosmétiques anti-âge


Par Cécile Belmont | Le 7 Mai 2011 | 0 commentaire(s)




La peau est constituée de trois différentes couches :
L'épiderme (en surface), le derme (sous-jacent) et l'hypoderme (en profondeur).
Cosmétiques anti-âge

L'épiderme se renouvèle en permanence. Il est constitué d'une dizaine de couches de cellules, les kératinocytes, qui migrent progressivement vers la surface de la peau en se transformant en cellules mortes. Voilà pourquoi il est conseillé d'effectuer un gommage une fois par semaine : afin d'éliminer ces cellules mortes !

Les kératinocytes fabriquent une protéine : la kératine. Elles se régénèrent de façon naturelle, mais, au fil des ans, ce processus de renouvellement se fait plus lent. Les marques de fatigue et autres signes de l'âge commencent à apparaître. Et ce phénomène naturel est d'ailleurs accentué par des expositions au soleil trop fréquentes.

Au niveau du derme, le collagène, l'élastine et l'acide hyaluronique sont les 3 substances qui jouent un rôle clé dans la fermeté et le volume de la peau. Lorsque le derme ne produit plus suffisamment de ces substances, la peau s'affine et le visage se creuse.

Autre conséquence du vieillissement cutané : le nombre de "micro-attaches" reliant le derme à l'épiderme diminue, ce qui provoque un affaissement des traits du visage.

C'est là qu'interviennent les cosmétiques anti-vieillissement : leur rôle consiste à ralentir le vieillissement cutané, estomper les signes de fatigue et donc relancer le renouvellement cellulaire.

Nombreux sont les ingrédients actifs en cosmétique et ce nombre ne cesse d'augmenter. On retrouve des composants d'origine végétale, animale ou synthétique. Voici une liste classant les principaux composants utilisés en fonction de leur action spécifique :

1. Les agents de desquamation : pour éliminer les cellules mortes

Les AHA (Alpha Hydroxy Acide), le Rétinol et l'Acide salicylique, trois composants d'origine synthétique, sont des agents de desquamation utilisés dans les émulsions anti-âge. Ils sont hydratants et "kératolytiques", c'est-à-dire qu'ils permettent de dissoudre la kératine... et donc les cellules mortes à la surface de l'épiderme.

2. Les tenseurs raffermissants : pour lisser la peau et lui redonner fermeté

Le Collagène (peau de poisson) et !e Chitosane (carapace de crustacés), deux composants d'origine animale, sont des tenseurs raffermissants utilisés dans les sérums coup d'éclat et les émulsions antirides.

3. Les antiradicalaires (ou anti-oxydants ou antiradicaux libres) : pour combattre les "radicaux libres", qui sont des toxines contribuant au vieillissement cutané

- L'Acide ascorbique (ou vitamine C), d'origine synthétique, est un antiradicalaire utilisé dans les émulsions anti-âge

- Le Tocophérol (ou vitamine E), d'origine synthétique, est un antiradicalaire utilisé dans les émulsions antirides

- Le Ginkgo biloba et le Ginseng deux composants d'origine végétale, sont des antiradicalaires utilisés dans les émulsions antirides et dans les produits antisolaires

- Les Flavonoïdes (ou bioflavonoïdes), d'origine végétale (on les retrouve dans la peau blanche des pamplemousses, des oranges et des pommes), sont des antiradicalaires utilisés dans les émulsions antirides et dans les produits antisolaires

- Le Thé vert, d'origine végétale, est un antiradicalaire utilisé dans les émulsions et les lotions antirides

4. Les nutriments cellulaires : pour relancer le renouvellement cellulaire

L'élastine, d'origine animale (poisson) et les Protéines, d'origine végétale, sont des nutriments cellulaires utilisés dans les émulsions antirides

- Le Plancton, d'origine végétale, est un nutriment cellulaire utilisé dans les émulsions et les sérums antirides. Le plancton possède des propriétés très bénéfiques pour la peau : il ralentit le vieillissement de la peau en stimulant le système immunitaire du derme et de l'épiderme.

5. Les stimulants cellulaires : pour "booster" le renouvellement cellulaire

- L'ADN (Acide DésoxyriboNucléique), extrait de laitance de saumon, est un stimulant cellulaire utilisé dans les émulsions antirides

- L'asiaticoside, extrait de la Centella asiatica (plante de Madagascar), d'origine végétale, est un stimulant cellulaire utilisé dans les émulsions antirides. Il stimule la sécrétion de collagène.

- La Gelée royale, d'origine animale (abeilles), est un stimulant cellulaire utilisé dans les émulsions antirides

- Les Isoflavones, d'origine végétale, sont des stimulants cellulaires utilisés dans les émulsions antirides. On trouve les isoflavones dans le soja. Ils sont riches en oestrogènes et sont donc utilisés dans les traitements pour la ménopause (pour compenser le taux d'oestrogènes qui diminue).

- Les Oligoéléments (cuivre, zinc, magnésium), d'origine synthétique ou algosique (c'est-à-dire extraits d'algues), sont des stimulants cellulaires utilisés dans les émulsions et les sérums antirides

Et l'acide hyaluronique ?

L'acide hyaluronique est présent naturellement dans divers tissus du corps, comme la peau. Il agit comme une éponge en captant l’eau et en la maintenant dans les couches profondes de la peau. C'est ainsi que la peau reste souple et hydratée. On l'utilise en médecine esthétique comme produit de comblement de rides (traitement à base d'injections de gel). On retrouve également cet excellent composant hydratant dans les produits cosmétiques où il joue le rôle de "défripeur de peau" !

Autres ptits secrets pour avoir un visage lisse et reposé

Dormir et boire un verre d'eau au réveil ! Et oui, le sommeil est réparateur dit-on, alors au plus vos nuits seront complètes, au plus vos crèmes anti-âge seront efficaces. Et le fait de boire un grand verre d'eau au saut du lit vous permettra de vous réhydrater et donc de réveiller tout l'éclat de votre visage !




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail


Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF