Connectez-vous S'inscrire

Chocolat : plus de peur que de mal !


Par La Rédaction | Le 17 Décembre 2016 | 0 commentaire(s)


Ah ! La nourriture des dieux, s'engouer de chocolat est un pur délice. Alors plus d’inquiétude, vous pouvez céder à la tentation avec modération. La preuve.



© paulgarnier1963
© paulgarnier1963
Sans cesse, vous êtes tentée par Monsieur chocolat. Il ne ravit pas seulement les papilles, un petit coup de blues, il remonte le moral, il est tout bonnement excellent pour la santé : le cœur, les rhumatismes, le stress et bien d'autres. Après lecture, vous verrez que quelques carrés en bouche peuvent être bénéfiques. 

Le périple du chocolat : il est élaboré avec les fèves de cacao torréfiées et séchées qui donnent une pâte. Par la suite, on en extrait la partie grasse dite beurre de cacao. Pour finir, on l'agrémente de différents ingrédients : du sucre, du lait, des épices et autres... dans le but de confectionner le chocolat qui finira en bouche. Un vrai cocktail de vitamines, sels minéraux (magnésium, potassium, phosphore, fer), oligo-éléments (cuivre, zinc), théobromine (caféine). Cependant, il faut bien le choisir, pas n'importe lequel, mieux vaut le déguster noir, celui-ci apporte davantage de vitamines et minéraux. La différence est qualitative : un intérêt nutritionnel supérieur pour le chocolat de + de 70 % de cacao (moins riche en sucre) plutôt qu'au lait. En aucun cas pour le chocolat blanc (pas de cacao).

Le cœur
Une protection cardiovasculaire grâce aux polyphénols – antioxydants puissants, le chocolat est l'un des aliments les plus riches de cette molécule (selon la quantité de cacao). Ce concentré de flavonoïdes (famille des polyphénols) aide à une meilleure vasodilatation des vaisseaux sanguins, de nombreuses études scientifiques le démontrent. 10 g par jour soit deux petits carrés suffisent largement pour en bénéficier. 

Le cerveau
Pour une meilleure mémoire, on ne le prend pas à n'importe quel moment. Selon une étude américaine, il faut le consommer au premier repas de la journée pour stimuler le cerveau. Anti-déprime, à croquer trois petits carrés de chocolat tous les jours pour être happy grâce à ses effets d’antidépresseur. Ça donne aussi un coup de pouce pour diminuer le stress. Bon pour le moral par sa puissance gustative qui fait plaisir aux papilles et favorise la sécrétion d'endorphine. Ne broyez plus du noir maintenant, mordez dans une tablette (yeah baby, juste un morceau).

Le sexe
Un aliment aphrodisiaque, un élixir d'amour, il stimule le désir. Le plaisir dans la tête, la sérotonine présente agit sur la disposition affective de l'esprit. Eh oui, il faut être d'humeur pour s'envoyer en l'air. C'est bien connu, l'appétit vient en mangeant, le proverbe prend tout son sens, vive les préliminaires. 

Méfiez-vous des idées préconçues
Non, le chocolat ne constipe pas (riche en fibres), ne donne pas d'acné (mais à éviter le chocolat au lait), de cholestérol, au contraire il a une bonne influence sur celui-ci, et même sur le taux de glycémie (aucune contre-indication pour les diabétiques notamment le noir). 

Mais gare à ne pas en manger en trop grande quantité. Le chocolat sur certaines personnes peut d'abord provoquer des états migraineux à cause de la tyramine présente. Ensuite, on peut en devenir accro par la présence de la dopamine. Et prendre du poids parce qu'il est (très) calorique. Non, pas de miracle, si vous avez eu vent d'une étude sur le chocolat pour maigrir, c'est du pipeau. 




Nutrition | Minceur & Régime | Sport


Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF