Connectez-vous S'inscrire

Ces céréales sont-elles « si » mauvaises ?


Par La Rédaction | Le 21 Février 2015 | 0 commentaire(s)


Les céréales sont décriées ! Le gluten « ensemble de protéines présent dans les céréales », serait mauvais pour la santé, pas seulement pour les intolérants selon certaines études mais aussi pour les « hypersensibles » ou en consommation prolongée. Alors que faire ? Arrêter de les consommer ? En fait, celles-ci ont tout bon (avec ou sans gluten), en tout cas on l'espère ! A vous de rationner !



© teleginatania - Fotolia.com
© teleginatania - Fotolia.com
 
LE QUINOA
Pseudo-céréale, légume pour les botanistes et surtout très plébiscité par les sportifs. Sans gluten, il contient beaucoup de protéines et il est riche en nutriments (calcium, vitamine B et E). C'est une bonne manière d'introduire le fer (elle en est riche !) dans son alimentation et c'est un aliment complet pour les adultes (le top pour les anémiés) et les enfants.
Comment le manger ? Il est facile à cuisiner : juste à faire bouillir 15 minutes dans une casserole d'eau, puis égouttez et confectionnez une salade avec d'autres légumes.
 
LE RIZ BRUN
Seule la coque (non comestible) du riz brun est enlevée, il est plus difficile à mâcher que le riz blanc mais a l'avantage d'assurer une bonne digestion avec un effet sédatif sur tout l'intestin. Excellent pour le colon parce qu'il permet l'élimination des toxines. Le riz brun est un bon sédatif intestinal (le riz est sans gluten).
Comment le manger ? Nature, en salade composée...
 
LE SEIGLE
Très digeste, mais avec du gluten. C'est une bonne alternative au froment, sa farine est riche en fibres (constipation). Il contient des substances comme du sucrose et du fructo-oligosaccharide ayant des propriétés prébiotiques (énergie des probiotiques).
Très digeste, idéal pour la santé intestinale.
Comment le manger ? Utilisez la farine pour confectionner des pains, pâtes fraîches, cakes, pancakes...
 
LE SARRASIN
Pseudo-céréale, le sarrasin est une plante qui ne contient pas de gluten. Si l'on a quelques varices, des engelures, le sarrasin est riche en rutine (action antioxydante) ce qui renforce les parois des vaisseaux sanguins et les traitera (même en prévention).
Comment le manger ? En crêpes, galettes...
 
L'ORGE
Une inflammation des voies urinaires, des intestins ? L'orge soulage. Riche en calcium, potassium, vitamine B, mais il contient du gluten. Si vous souffrez de fatigue, de stress, c'est un véritable antistress !
Comment la manger ? En boisson, soupe...
 
L'AVOINE
Pour les addicts de « minceur », l'avoine est doté d'un faible index glycémique, en plus d'être très nourrissant pour vos muscles (protéines) et énergétique. Très riche en fibres donc digeste ; pour les intolérants, il contient du gluten. Son effet tranquillisant agit sur la dépression et lutte contre l'insomnie.
Comment la manger ? Nature dans son petit-déjeuner, dans les yaourts, en lait, en crème, en galette...
 
LE MILLET
Votre appareil digestif vous remerciera de l’ajouter à votre alimentation : le millet est la seule céréale alcaline et sans gluten. En plus de contribuer à la prévention d'affections comme les candidoses et troubles prémenstruels. Il contient du silicium, un atout pour la peau, les ongles, les cheveux, les dents... Comptez sur sa grande quantité de potassium et magnésium.
Comment le manger ? A faire griller pour accompagner vos plats, en galettes, en salade, en taboulé...
 
LE TEFF
C’est la petite dernière des céréales sans gluten. Elle pousse principalement en Éthiopie (de la même famille que le millet). Elle est riche en minéraux et protéines.
Comment le manger ? En flans, galettes à mélanger moitié-moitié avec une autre farine pour son goût neutre et son prix élevé.
 
Allez, aux fourneaux ! Avec toutes ces critiques sur les céréales, certains disant que même les « bonnes » seraient mauvaises, on ne sait plus quoi se mettre dans la bouche !
 
C'est à vous d'écouter votre corps ! Si vous pensez souffrir d'intolérance au gluten (maladie cœliaque) demandez un examen à votre médecin. Par contre, même n'étant pas forcément intolérant(e), si vous avez l’impression d’une sensibilité au gluten par divers malaises, réduisez votre consommation, mais demandez toujours l'avis d'une spécialiste (nutritionniste ou diététicienne).
 




Nutrition | Minceur & Régime | Sport


Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF