Connectez-vous S'inscrire

Cancer : les vertus insoupçonnées de 5 légumes


Par La Rédaction | Le 14 Janvier 2017 | 0 commentaire(s)


GK a cherché à savoir si certains aliments aident à la prévention du cancer. Et oui, certains ont des effets préventifs, mais pas de miracle non plus ! 



Cancer : les vertus insoupçonnées de 5 légumes
Le cancer, c'est le résultat de multiples facteurs. Il se caractérise par la prolifération anarchique de cellules dans les organes ou tissus. Les études affirment que les habitudes alimentaires occidentales ont un impact sur l'augmentation du cancer. Il est important de les modifier (oui, ça commence à être barbant) mais il y a un boom du nombre de décès chez les femmes. Alors, il est conseillé de manger le plus naturel possible, « Le meilleur médecin est la nature : elle guérit les trois-quarts des maladies[...] », disait Louis Pasteur.

Ces 5 aliments ont des propriétés anticancéreuses réelles

LE CURCUMA
En fait, impossible de ne pas citer cette épice en or. La curcumine (son principal actif) a des effets préventifs contre le cancer. Elle bloque la croissance de cellules provenant de tumeurs comme celles de cancers du sein, de l’ovaire. Par ailleurs, d'autres épices ont aussi des propriétés anticancéreuses comme le poivre, le gingembre, le cumin entre autres. Il n'y a qu'à épicer ses plats !

LE CHOU 
C'est une source importante de composés phytochimiques. Les cellules cancéreuses détestent leurs composés actifs anticancéreux. La plupart des légumes crucifères comme le chou-fleur, le brocoli, le cresson, le navet... ont un effet protecteur lors d'une consommation régulière. Pour conserver les bienfaits,privilégier une cuisson légère et pour un impact positif une bonne mastication.

L'OIGNON
Ce liliacée pourrait également interférer avec le développement des cancers par sa richesse en quercétine. De la même famille, ça marche aussi pour l'ail (lien), l'échalote, la ciboulette, à la clé l'accumulation des bénéfices santé. On opte pour un mélange lors des préparations culinaires.

L'ORANGE
Ralentir, bloquer la croissance des cellules cancéreuses, réduire leur capacité à se reproduire, c'est possible grâce aux composés phytochimiques de ce fruit... Mais pas que cet aliment complet qu'est l'orange, idem pour le pamplemousse, la mandarine... À consommer quotidiennement sous sa forme de fruit frais entier. 

LA TOMATE 
Le lycopène, molécule phytochimique qui fait rougir le cancer et aide à diminuer les risques... tel que le cancer du sein en bloquant la prolifération des cellules. On la consomme sous sa forme idéale – concentrée pour que ce nutriment puisse favoriser la prévention, donc en sauce tomate, en pâte de tomates. On préfère faire sa sauce maison ? Ne pas omettre l'huile d'olive + ce redoutable anticancéreux qu'est l'ail.

Il y en a bien d'autres

Le thé vert, la grenade, la canneberge et autres baies ; les légumineuses  ; les champignons... Raison de plus pour les consommer !

Même s'ils peuvent y contribuer, il faut jouer le jeu à fond. Il est préférable de privilégier une alimentation naturelle (beaucoup de végétaux) et une bonne hygiène de vie. L'équation gagnante pour prévenir le cancer : manger chaque jour une bonne dose de ces alicaments (riches en molécules anticancéreuses) + bouger tous les jours.  Et pour mettre toutes les chances de son côté, on limite la consommation de junk food, d'alcool, de sel, de viande rouge, etc.  Eh oui, revenir aux racines de l'alimentation !




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail | Inclassable


Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF