C'est quoi l'auto-hypnose ?


Par La Rédaction | Le 20 Août 2016 | 0 commentaire(s)


Une thérapie qui aide à lutter contre le stress, les phobies, les addictions, les douleurs, le surpoids, la préparation à l'accouchement... GK vous donne des explications.



© bst2012
© bst2012
Vous avez sûrement déjà entendu parler de l'hypnose ! Selon la définition du Larousse : « État de conscience particulier, entre la veille et le sommeil, provoqué par la suggestion ». Un hypnotiseur (psychothérapeute) déclenche un état d'hypnose – état de conscience particulier caractérisé par une indifférence à l’extérieur et une hyper suggestibilité chez un patient. Il répète des suggestions, directes et/ou indirectes qui aboutissent à un mieux-être voire une guérison permanente. Il existe différentes pratiques : hypnosédation (à visée sédative, utilisée en anesthésie), hypnoanalgésie (contre la douleur) et hypnothérapie (à visée psycho-thérapeutique).

Sommes-nous tous hypnotisables ?

Une étude de l’université de Stanford (États-Unis) affirme que seulement 5 % d’entre nous sont réfractaires à l’hypnose. Cette pratique thérapeutique dite non-conventionnelle est cependant reconnue par L'INSERM (Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale).

Est-ce qu'on peut s'hypnotiser soi-même ?

Eh oui, c'est possible ! Déjà pour être hypnotisé par un hypnotiseur, il faut la motivation, la coopération et la confiance du patient donc toute forme d'hypnose est de l'auto-hypnose. Et même si de prime abord, ce n'est pas si facile de s'auto-hypnostiser, il paraîtrait que l’auto-hypnose est quelque chose qu'on fait naturellement. Comment ça ? On se met en condition tout le temps, on prépare notre inconscient à procéder de telle façon qu'elle soit positive ou négative. 
Par exemple : on ressasse pendant plusieurs jours un entretien (personnel ou professionnel), il va bien se dérouler ou au contraire, on se laisse envahir par des peurs et on pense que ça va mal se passer. Qu'importe, dans les deux cas on se fait « son cinéma », ce qu'on appelle l’auto-hypnose spontanée. L'idée avec l'auto-hypnose, c'est de l'exploiter à des fins positives pour un mieux-être donc mieux vivre. On changera le schéma que l’inconscient (négatif, plus ou moins invalidant) a pris l'habitude d’utiliser en le transformant en une attitude positive face à une situation, un problème... On a tous des problèmes (plus ou moins graves), et ce qui fait que la méthode marche, c'est qu'on doit vouloir changer ses habitudes et son état d'esprit.

Est-ce que c'est efficace ?

L'auto-hypnose permet de s'aider soi-même, eh oui, on vient naturellement à se créer des automatismes. Chaque individu a sa propre manière de réagir selon sa propre réalité. Tout ce qu'on fait sans réfléchir est guidé par notre inconscient (situé dans l’hémisphère droit), il garde en mémoire tout ce qui se produit dans notre vie, en sachant que les émotions ont leurs racines en lui. L'inconscient va élaborer des stratégies pour nous protéger, en plus de s'occuper de toutes les fonctions biologiques (respirer, digérer, activer le système immunitaire…). L'avantage avec l’auto-hypnose (hypnose), c'est qu'on peut modifier sa perception du monde en agissant sur ses souvenirs (stockés dans l'inconscient) et/ou ses émotions. On a rien à perdre, on y gagne !

Comment pratiquer ?

L'auto-hypnose se fait lors d'un moment de détente parce que cela requiert toute l'attention. Comme toute thérapie, il faut pratiquer régulièrement, aussi souvent que possible pour une meilleure efficacité. À retenir que ce n'est pas magique, cela demande une implication sans que cela devienne une obligation ou déplaisant. Normalement, il n'y a aucun effet secondaire. Il existe de plus en plus de supports livres-cds pour chaque mal, par la suite, on peut enregistrer ses propres messages. À raison de quelques séances par semaine, on observera des progrès significatifs au bout de quelques mois selon le temps qu'on prendra à convaincre son inconscient – d’envoyer un message à l'esprit ou au corps de baisser la garde.




Développement personnel


Facebook
Twitter
Google+
Téléchargez l'application Android
Mobile
YouTube Channel
Podcast