Ben démaré pou an bon lanné


Par La Rédaction | Le 26 Décembre 2015 | 0 commentaire(s)


À chacun son rituel pour la nouvelle année : en 24 heures, l'objectif est d'effacer, de couper, d'enlever tous les effets négatifs de l'année passée. C'est l'espoir de passer une meilleure année (chance, bonheur, etc.). Nous avons interrogé 4 personnes pour connaître leurs recettes du bain démarré.



© milkovasa
© milkovasa
Purifier son corps, se débarrasser de toutes mauvaises choses avec un bain démarré, « an ka'w ritiré dévenn », c'est une pratique antillaise. On prend son bain à la mer, plus particulièrement à l'embouchure d'une rivière, où l'eau de mer et l'eau douce se rencontrent pour plus d'effets, voire à la rivière avec des feuillages et autres ingrédients (lotions magiques, etc.) et on en sort sans se sécher, bien sûr, pour la réussite du bain démarré. Cette recette miracle est donnée par un coutumier de la pratique, parce que le traditionnel bain démarré, « ben démaré » de nos aïeux, est une pratique magico-religieuse nécessitant de jeter derrière soi les feuillages utilisés.

CHACUN SA TECHNIQUE
D'autres préfèrent un bain démarré plus simple. Robert, 58 ans nous explique : « Chaque année, je vais très tôt le jour de l'an (avant que le soleil se lève) me baigner à la mer, sans feuillages et autres. Avec le seul fait de plonger dans l'eau, je me sens purifié, je démarre une nouvelle année et, bien que j’aille à la mer régulièrement, là, c'est symbolique ».

Christiane, 52 ans, précise que son bain démarré se fait à la maison. « J'ai pris cette habitude parce qu'il y a quelques années, la voiture n'était pas aussi accessible pour aller à la mer. Je fais bouillir des feuillages achetés sur le marché, je verse dans la baignoire d'eau la mixture que j'ai pris soin de bien disperser. Pendant le bain, je me frotte le corps avec les feuillages. À la fin du bain, je jette les feuillages dans le jardin. Il peut m'arriver d'utiliser l'eau du bain pour passer la serpillière dans toute la maison ».

Marie-Cécile, 60 ans utilise des feuilles de paroka, douvan nèg, tabac a jako à disposition dans son jardin : « Je les fais bouillir dans grand faitout avec un citron coupé en 4 et de l’aloès, je verse dans le bain et « si zafè mélé », j'y rajoute deux gouttes d'assa-foetida. »

Si l’on n'a pas de baignoire, on peut faire comme nos anciens, verser la préparation dans une bassine et la laisser infuser quelques heures au soleil, puis on prend son bain dans le jardin, faute de quoi on place la bassine dans la douche.
Les recettes de bains de feuillages sont transmis de génération en génération, ce sont le plus souvent des recettes ancestrales. La maman ou la grand-mère apprennent à leurs enfants en âge à reconnaître les bons feuillages et à s'en servir. Sinon, la famille a recours à une tradipraticienne (du quartier ou de réputation) pour confectionner le mélange de plantes à faire infuser et dont les noms sont inconnus pour les non-initiés, ou pour la préparation d’une bouteille. Seul compte le résultat. L'important est de se laver de toutes énergies perturbatrices qui empêcheraient de passer une bonne année.

Suivant ces croyances ou si l'on trouve ces bains chronophages, il est également possible, le 1er janvier, de marquer cette nouvelle année en faisant un bain sans feuillages créoles (rimèd razié) composé de quelques fleurs, comme par exemple des pétales de roses, idéalement issues de son jardin ou de l'agriculture bio. Recette : on porte à ébullition une poignée de ces fleurs, on laisse infuser, on verse dans la baignoire en y jetant quelques poignées de pétales frais : la rose a un pouvoir magique.

BEN EPI DOUCH DÉMARÉ DI GK
Très peu pour vous le bain démarré ? GK vous conseille une de ces recettes version 2.0 :
- À la plage : on enfonce ses pieds dans le sable, on écoute les bruits des vagues en respirant, on se concentre sur son souffle, on exprime ses intentions (souhaits, désirs, envies) pour cette nouvelle année. On s’imprègne de toutes ces intentions et on entre dans l'eau, on laisse l'eau de mer nous purifier. En ressortant de l'eau, on se dit merci, ainsi qu'à l'univers, de permettre la réalisation de ces souhaits grâce à la force créatrice.
- Dehors – sur l'herbe si possible : on offre son visage au soleil, on imagine le flux énergétique du soleil parcourir tout son corps, on plante les pieds dans le sol pour bien s'enraciner, on respire, on crée une nouvelle énergie avec ses intentions. Si l’on a un jardin, on laisse sa bassine d'eau au soleil pour la charger en énergie, on s'offre un bain avec une tasse de gros sel. Sinon, on prend sa bassine (exposée au soleil sur le balcon) et on va dans sa salle de bain. Une manière de renouveler le corps, l'âme et l'esprit, un bain ou une douche chargée de belles pensées pour s'envelopper de bonnes vibrations pour un nouveau départ.

Que l'on souhaite prendre le traditionnel bain démarré ou la nouvelle version, « sans un nettoyage de son lieu de vie, c'est comme si on n'avait rien fait », lance Claire, 35 ans. Elle conseille de nettoyer les sols avec de l'eau de mer (rapportée après un bain) ou faire une fumigation (charbon + encens) pour une bonne purification de la maison.

Vous êtes prêt(e) pour vivre une *belle année !

*Même une année avec des obstacles, difficultés... Peut être une année magique, si l'on sait en tirer les leçons, grandir grâce à toutes ces expériences de vie.




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail | Inclassable


Facebook
Twitter
Google+
Téléchargez l'application Android
Mobile
YouTube Channel
Podcast