Connectez-vous S'inscrire

Antilles-Guyane : être belle pour s'aimer


Par | Le 19 Mars 2016 | 0 commentaire(s)


L'association " Solidarité entre femmes " se décrit comme un mouvement de beauté solidaire, qui permets aux femmes en situation de précarité d'accéder à la beauté et au bien-être pour retrouver l'estime de soi et le plaisir de prendre soin d'elles. Grâce aux dons des internautes et au soutien des professionnels à cette cause, Christelle Artis a pu bénéficier d'une journée beauté et bien-être. Elle partage avec GirlyKréyòl, son expérience et son ressenti.



Bonjour Christelle. Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?
Christelle Artis : 34 ans et jeune maman plutôt dynamique d'un garçon de 11 ans. Je travaille dans le milieu scolaire et éducatif en tant qu'A.E.S.H. (Accompagnants des Élèves en Situation de Handicap).

Comment avez-vous connu l'association " Solidarité entre femmes " ?
CA : J'ai connu l'association par le biais des réseaux sociaux.

Dans quel cadre avez-vous souhaité solliciter celle-ci ? Insertion, projet professionnel, raison personnelle, santé, autre ?
CA : J'ai sollicité l'association à de fins personnelles. Je souhaitais bénéficier d'une journée bien-être, en compagnie de ma cousine. Nous avons pu nous faire bichonner, prendre soin de nous et bénéficier d'une prise en charge par des professionnels.

En quoi consiste leur concept " La beauté du don ? "
CA :
" La beauté du don " est un concept de beauté et bien-être qui permet de collecter des fonds dans le but d'organiser une journée beauté et esthétique pour les femmes en situation de précarité. Elles peuvent bénéficier de conseils et de soins afin de se sentir valoriser et belle. D'ailleurs, j'encourage vivement ceux qui ne l'ont pas encore fait, de participer à cette collecte de fonds.

Comment avez-vous pu en bénéficier?
CA :
J'ai été invitée par une des organisatrices.

Pouvez-vous nous expliquer le déroulement de cette journée beauté et bien-être ?
CA :
Ce fut une journée mémorable. Dès que l'on franchi la porte des instituts, on se sent apaisé et en confiance. Un accueil chaleureux et des organisatrices charmantes. Il y avait différents stands thématiques qui m'ont permis de bénéficier de conseils et d'un soin par une esthéticienne. J'ai aussi pu profiter des mains expertes d'une coiffeuse, puis de conseils en make-up pour travailler mon teint et comment me maquiller par rapport à ma carnation. Et enfin, une manucure pour une pose d'ongles. Nous avons pu participer à une tombola qui nous permettait de gagner des lots tels que des produits de maquillage, des cosmétiques, des vêtements et des chaussures.

Quel(s) professionnel(s) avez-vous rencontré(s) à cette occasion ?
CA :
Nous avons pu rencontrer des coiffeuses, des esthéticiennes, des prothésistes ongulaires, des conseillères en image (relooking) ainsi qu'un traiteur qui proposait une collation aux équipes et aux participantes.

Pouvez-vous partager votre ressenti et le bénéfice que cela a pu vous apporter?
CA :
Une journée agréable et formidable. J'ai pu me faire chouchouter et ça fait du bien aussi bien moralement que physiquement. Un moment bien à moi.

Que conseilleriez-vous aux femmes qui ne connaissent pas encore l'association ou n'osent pas entreprendre une démarche auprès de celle-ci ?
CA : Allez-y ! N'ayez pas peur de vous faire plaisir et du bien. Prendre soin de soi et de son apparence peut aider à ne pas perdre pied.

Je vous laisse le mot de la fin. Souhaitez-vous passer un message à nos lecteurs ou aux femmes en général ?
CA : La Beauté pour toutes. La vie est un combat, mais se sentir BELLE peut permettre de retrouver une place dans la société, voir même l'estime de soi.

L'association lance une campagne de collecte de dons

Antilles-Guyane : être belle pour s'aimer
" La Beauté Du Don " : objectif récolter 30 000 € avant le 11 mai 2016 sur la plateforme de financement participatif helloasso afin de financer sa prochaine tournée #LaBeautéPourTous en Île-de-France et aux Antilles-Guyane au mois de juin. Ce sont 1 000 femmes en situation de précarité et de vulnérabilité que l’association veut aider à retrouver l’estime de soi par accès à la beauté.
Des femmes en Île-de-France et aux Antilles-Guyane se verront offrir des sessions de beauté et de bien-être gratuites avec tous les professionnels de la beauté : coiffeurs, maquilleurs, coach en image, socio-esthéticiennes.

" Une aide, un moyen pour permettre à une femme de préserver son identité, sa dignité et la qualité de son lien avec les autres. "

Facebook 
 


Marie-catherine IDEL
Je suis auteure de romans, nouvelles et livres jeunesse. J’utilise ma plume en tant que... En savoir plus sur cet auteur


Beauté Interview | Cheveux | Manucure | Maquillage


Je télécharge le Mag' PDF

Installez


Les + lus

Facebook
Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF