Acné : des solutions naturelles


Par La Rédaction | Le 27 Août 2016 | 0 commentaire(s)


Ado, adulte (acné tardive), elle touche sans prévenir. Il existe un grand nombre d'armes (cosmétiques, antibiotiques...) pour traiter cette affection. Cependant, les résultats peuvent tarder ou être décevants, les récidives courantes et le traitement coûteux. Bonne nouvelle : il existe des solutions naturelles.



© napatcha
© napatcha

L'acné kézaco ?
C'est une maladie chronique de la peau, celle-ci est formée de trois parties : l’épiderme (partie superficielle), le derme (partie plus épaisse interne) et l'hypoderme (la couche la plus profonde). 
Le sébum (substance grasse) est produit par les glandes sébacées et est évacué par les pores, mais à l’intérieur, il y aussi des bactéries comme la bactérie Propionibacterium acnes, donc trop de sébum (hyperactivité des glandes), cela produit une obstruction des pores qui abîme la peau et fait ressortir un bouton : des comédons ouverts ou fermés, papules, pustules ou des nodules (de grandes tailles et douloureux).
On parle d' :
  1. acné légère (petits boutons – comédons) quand ils apparaissent de façon régulière ; 
  2. acné moyenne, des boutons quasi en permanence, non-sévère ;
  3. acné sévère, des lésions inflammatoires qui se localisent en plus du visage, sur le dos, le torse, les épaules...
En cause ? L'hérédité (même si vos parents ne portent aucun stigmate), c'est une tendance familiale, un déséquilibre hormonal (voir le gynéco) et/ou des facteurs extérieurs ... Généralement, ce sont les peaux mixtes ou grasses qui sont touchées, les dermatos précisent que le patient acnéique n'a pas forcément une peau plus grasse que la normale, mais c'est la composition du sébum qui est différente – la transformation des lipides (matières grasses).

LES SOLUTIONS NATURELLES !

LA TOMATE & LE CITRON
On écrase une demi tomate (le lycopène (acide) présent assèche et cicatrice) pour obtenir du jus, additionné de citron (qui désinfecte, régule la sécrétion du sébum, cicatrise), à appliquer sur un visage propre. Ou simplement, on se fait un masque de morceaux de tomates ou de jus maison (non traité) pendant quelques minutes. Bon point aussi pour des compresses imbibées de jus de citron avec de l'eau tiède appliquées sur les zones, on n'hésite pas à consommer le matin à jeun un verre d'eau tiède de citron qui rend le teint plus lumineux.

L'ARGILE
On se fait un masque d'argile qui assèche les boutons d'acné, on mélange quelques cuillères avec un peu d'eau minérale (quelques gouttes de citron), on le pose puis on rince abondamment, en essuyant avec une serviette propre.

L'AROMATHERAPIE
On pense aux huiles essentielles, par exemple lavande aspic, palma rosa, thym à linalol (on demande conseil à la pharmacie, il y a des précautions d'emploi avec les HE) à appliquer 1 ou deux fois sur les boutons.

L'ALIMENTATION
Au niveau de l'alimentation, c'est complexe ! Il se pourrait qu'une alimentation riche en zinc (lentilles, céréales complètes, etc.) peut réduire l'acné. Certaines études valident la consommation de poisson et la conséquence néfaste du lait, de la charcuterie pris de manière régulière.

LE BIEN-ÊTRE
On se détend (méditation, respiration, yoga) parce que le stress peut aggraver et augmenter l'acné, par exemple par des poussées lors de situations stressantes.

LES RÉFLEXES ÉLÉMENTAIRES

1/ On n'applique pas de crème de jour (matin) pour éviter de briller, on privilégie une bonne hygiène de la peau le soir : la nettoyer avec un pain dermatologique (peaux sensibles) ou des produits adaptés (peau acnéique) pour limiter cette impression de brillance. Le nettoyage doit être doux et non en profondeur. Et surtout, on évite de gommer régulièrement si on suit un traitement prescrit par le dermato.

2/ On a les bons gestes : toucher les boutons avec du coton ou un mouchoir en papier, le grattage est à bannir (quand c'est le cas, on applique une crème), l'excoriation (impulsive, machinale) avec les mains donc les ongles qui laissent des traces. On a la sensation que la peau tiraille, on opte pour un pschitt avec une eau thermale, on évite d'agresser la peau, de mal la manipuler ce qui aggrave et infecte à nouveau les boutons. Et à éviter l'exposition au soleil.

3/ On évite de les traquer dans un miroir (encore moins un miroir grossissant) qui mine le moral, donc, on ne les traque pas et ne les compte pas.

BON À SAVOIR

1/ On a déjà des cicatrices d'acné, le processus de LED peut la traiter, c'est plus compliqué pour la peau noire. Si elles sont importantes, on pense au préalable à une demande de prise en charge.

2/ La prise de la pilule a une efficacité à moyen et long terme, permet d'éviter les récidives et a un effet positif lors du traitement de l'acné.

3/ Les femmes enceintes peuvent avoir des poussées d'acné (lésions inflammatoires) sur le visage, le dos dues aux hormones, on pratique ses soins le soir, on applique une crème matifiante et on patiente. Une fois délivrée, la peau reviendra à la normale, donc on évite le petit coup d'ongle de nervosité et les séquelles – les cicatrices sont plus apparentes sur la peau noire (qui tranche avec la pigmentation naturelle).

4/ Par contre, lors d'une acné sévère, il est conseillé de consulter un dermato pour un traitement antibiotique qui diminuera rapidement les lésions.

5/ Si on a un pré-ado qui est touché par de l'acné, il est essentiel de l'accompagner et de traiter parce qu'avoir de l'acné peut avoir des répercussions psychologies, gêner la qualité de vie de l’adulte en devenir.

Pour se consoler, selon une récente étude, à long terme, l'acné pourrait avoir un effet bénéfique pour la peau : un vieillissement plus lent et un ralentissement de l'apparition des rides... Ça soulage un petit peu, hein ?




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail | Inclassable


Facebook
Twitter
Google+
Téléchargez l'application Android
Mobile
YouTube Channel
Podcast