7 questions sur les chewing-gums


Par La Rédaction | Le 24 Juin 2017 | 0 commentaire(s)


Au niveau mondial, la France est le 2e consommateur après les États-Unis. Pour s'assurer d'une bonne haleine, qui n'a jamais trituré longuement un chewing-gum, même en l'oubliant dans sa bouche. Mais est-ce sans danger !?



© javitrapero.com
© javitrapero.com

Que contiennent-ils ?
La gomme de base (polymère – molécules de pétrole), édulcorants ou sucres, arômes, colorants, conservateurs et d'autres additifs... Depuis longtemps, les composants synthétiques (chimiques) ont remplacé les ingrédients naturels.

En mâcher, évitent-t-ils de grignoter ?
Des études ont prouvé qu'en mâcher peut limiter le besoin de grignotage. Il a un effet de satiété donc un effet coupe-faim, mais aussi limite l'envie de consommer des aliments gras et sucrés. Cependant, il est préférable de ne pas chiquer plus de 5-6 chewing-gums par jour.

Provoquent-t-ils des ballonnements ?
À cause des faux sucres – édulcorants (aspartame, xylitol, sorbitol, maltitol) dans les gommes, on est plus apte à avoir des ballonnements. La surconsommation entraîne un risque de troubles digestifs à cause d'une grosse production de salive. Tous ces effets secondaires peuvent accentuer le syndrome de l'intestin irritable.

Éliminent-ils la plaque bactérienne ?
L’UFSBD (Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire) martèle comme slogan que la mastication d’un chewing-gum sans sucres après chaque prise alimentaire permet de nettoyer les débris alimentaires et neutraliser les acides produits par les bactéries dans la bouche, participant ainsi à la lutte contre la maladie carieuse. Selon l'Anses, les gommes à mâcher sans sucres participent à l’élimination d’une partie de la plaque bactérienne. La mastication entraîne une augmentation de la sécrétion salivaire avec augmentation du ph de la salive, du pouvoir tampon et de la dissolution du glucose de la plaque dentaire, mais l’Afssa estime que les allégations : « aide à préserver la santé des dents des enfants » et « du calcium qui aide à renforcer l'émail des dents » ne sont pas scientifiquement justifiées.

Rendent-ils les dents plus blanches ?
Selon l'Afssa (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments), l’action « blanchissante » des gommes à mâcher présentée par le pétitionnaire n’est pas scientifiquement démontrée, et que les allégations « blanchit les dents » et « pour des dents plus blanches » ne sont pas acceptables. Toutefois, l’action mécanique de la mastication de toute gomme à mâcher présente la capacité à polir l’émail. 

Est-ce risqué de l'avaler ?
Il n'y a pas vraiment de risque d'avaler par inadvertance son chewing-gum. Celui-ci sera évacué dans les selles même si cela prendra plus de temps que les autres produits alimentaires. Bien sûr, pas question d'en donner aux enfants de moins 3 ans.

Un chewing-gum sans sucres, c'est zéro calorie ?
La gomme à mâcher sans sucres est sans saccharose (sucres rapides) mais contient quand même des édulcorants qui sont des sucres. 1 gramme est équivalent à 2,4 calories. Du coup, consommer trop de chewing-gums peut faire grossir.

Au final, c'est l'excès de consommation qui est nocif pour la santé. Mâcher de temps en temps un chiclet n'est pas forcément une mauvaise chose selon les études (pour le moment).




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail | Inclassable


Facebook
Twitter
Google+
Téléchargez l'application Android
Mobile
YouTube Channel
Podcast