Connectez-vous S'inscrire

6 questions à se poser avant de rompre


Par La Rédaction | Le 12 Novembre 2016 | 0 commentaire(s)


L'amour ne suffit pas (toujours) pour résister à l'usure, les crises... Lorsque la relation est en souffrance, une question revient sans cesse « séparation ou pas ? » Et c'est normal d'y penser. Voici quelques questions qui peuvent éclairer avant d'en arriver à la décision finale.



© WavebreakmediaMicro
© WavebreakmediaMicro
Célibataire, on rêve d'une vie à deux, mais en couple, on peut ne pas parvenir à construire une relation enrichissante sur le long terme. Donc chaque année, le nombre de séparations de couples ne cesse d'augmenter. Rester ensemble au 21e siècle est une aventure plus compliquée que par le passé. Au fil des générations : est-ce que nous sommes devenus plus exigeantes ? Attendons-nous trop de notre partenaire ? Faisons-nous suffisamment de concessions ? Persévérons-nous assez ? S'il est vrai que certains couples mettent fin prématurément à leur relation, soyons claire, si on est (vraiment) mal dans son couple, pas question de prendre une décision tardive, de surcroît s'il y a maltraitance  (psychologique et/ou physique). 

Le sujet est traité dans de nombreux bouquins, aux dires des experts en matière de couple, la plupart d'entre nous se focalise sur L'AMOUR en sachant que la relation de couple est une entité à part entière. Poussons la réflexion : 

1. Est-ce que j'en attends trop ? 
La femme en général attend beaucoup même trop de son partenaire, on veut qu'il soit ce prince charmant rêvé, qu'il reste l'homme si prévenant des premiers temps... Qu'il nous mette des étoiles dans les yeux au quotidien, nous révèle à nous-même... Être top, mais est-ce qu'on ne place pas la barre trop haut ? Euh, on se l'exige à soi, c'est normal de l'exiger à l'autre mais peut-être qu'on a tort de se l'imposer tout court. L'autre ne peut pas tout nous donner !

2. Depuis notre rencontre, est-ce qu'il s'est amélioré ?
Le faire changer radicalement, ce n'est pas possible, il ne sera jamais celui qu'on a fantasmé. Il faut accepter l'autre comme il est, on voit si on peut faire avec dans la mesure du possible. Par contre, s'il fait des efforts pour s'améliorer (invisible pour nous mais surhumain pour lui), c'est un bon point. On pense souvent qu'on va trouver mieux, bien sûr à condition de savoir comment ne pas tirer à soi le même type d'hommes. En fait, on attire toujours un homme qui fera ressurgir notre bagage du passé, ce qui nous fait avoir un type de comportement. Ce sera un autre, mais on se retrouvera dans les mêmes situations conflictuelles, sauf si on s'en est libérée. Bon, il est vrai aussi que l'herbe n'est pas toujours plus verte ailleurs, mais ça ne doit pas être un alibi pour rester à tout prix. 

3. Est-ce que ses défauts sont plus insupportables que ses qualités ?
On est toutes logées à la même enseigne, on lui reproche ses défauts, il en fait de même. Cependant, on s'est mis avec lui parce qu'on aimait une ou plusieurs de ses qualités par exemple, il est gentil, serviable, etc. On est certes tombée amoureuse de ces traits de caractère, mais on savait qu'à contrario, il est bordélique... On a fait le choix de miser sur lui, on ne peut pas se plaindre sans arrêt de ses tares viscérales. Il est vrai que certains trafiquent (erreur sur le produit) et il est trop tard, on a déjà mordu à l'hameçon. On s'interroge sur cette désillusion, en acceptant ses défauts, on en vient à l'aimer pour ce qu'il est vraiment et pas pour ce qu'on aimerait qu'il devienne. Et c'est vivre une relation réaliste en le laissant être lui. Il pourra s'améliorer, on ne sait jamais, un coup de chance.

4. Est-ce que j'ai tout essayé pour sauver notre relation ? 
Oui ? On passe un temps fou à chercher des solutions pour faire fonctionner la relation, mais c'est ensemble qu'on solidifie un couple et non en solitaire. L’un avec l’autre, plutôt que l’un contre l’autre… S'il est vrai qu'en changeant à l'intérieur de soi, on peut voir une évolution dans le comportement du partenaire, être seule à faire des efforts, à faire plaisir au-delà de ses forces, il y a problème. L'engagement doit être partagé. Si on est consciente que notre équilibre ne tient qu'à un fil, il est vital de se préserver, de ne pas se sacrifier. À ce moment-là, on peut partir sans regrets.

5. Est-ce que je l'aime toujours ?
S'il est vrai qu'aimer ne suffit pas, en revanche, il faut aimer pour envisager un avenir. De plus en plus de thérapeutes parlent de l'erreur de rester engagée sans amour pour les mauvaises raisons (les enfants, le patrimoine, la peur d'être seule…). Par contre, il est (encore) possible de raviver les flammes de l'amour qui se meurent doucement. Là encore, il faut qu'il y ait une dernière étincelle, s'il y a un désamour, c'est la fin de la lune de miel.

6. Est-ce que je suis plus malheureuse que heureuse ?
C'est la plus grande problématique, la balance doit être équilibrée entre haut et bas avec cependant un minimum de frustrations (crises) et une bonne moyenne de contentements. On se sent profondément malheureuse ? C'est grave, on doit se poser de vraies questions existentielles : Qu'est-ce que j’attends de mon couple ? Qu'est-ce que je veux faire de ma vie ? Est-ce que je suis arrivée au bout de cette histoire ?  On écoute son ressenti, ses émotions. L'autre ne pourra jamais totalement nous combler, mais il est normal d'en attendre un minimum. Si ce n'est pas le cas, à quoi bon se donner autant de mal ? Il suffit de prendre le temps de réfléchir sur ses besoins les plus profonds, ses objectifs de vie pour y voir plus clair. Doit-on se limiter et rester à subir ?

Ces questions n'incitent pas à continuer ou à mettre un terme à une relation. L'homme idéal ou la femme idéale est un leurre. Le couple parfait n'existe pas. Chaque couple doit trouver sa recette, son propre fonctionnement. Un bon point de départ, avoir les mêmes valeurs. Comme GK le disait plus haut, le couple est une entité à part entière, elle prend certes son essence dans l'amour, mais elle fonctionne avec des contraintes, de nombreuses responsabilités, des négociations régulières... avec deux êtres imparfaits qui apprennent à avancer ensemble. Ce n'est pas gagné d'avance !




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail


Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF