Connectez-vous S'inscrire

15 questions (pas bébête) sur le sexe


Par La Rédaction | Le 24 Octobre 2015 | 0 commentaire(s)




© Wisky
© Wisky
1. La taille du pénis, est-ce important ?
C'est à sentir ! Ça compte pour la plupart des femmes et celles qui prétendent que la taille ne compte pas, c'est du pipo (euh, c'est toujours agréable de fantasmer sur un gros pénis hein !?), mais revenons à notre question. La taille importe peu parce que c'est la largeur qui compte vraiment et non la longueur (un pénis trop long pour le vagin cause des douleurs au col de l’utérus). Les terminaisons nerveuses du vagin sont à l'avant (à l'entrée) et quand le vagin serre le pénis – englobe la paroi vaginale – c'est ce qui donne du plaisir. Chaque pénis, vagin est différent, c'est pourquoi il faut miser sur un pénis qui s'adapte bien à son vagin, c'est le top. Cependant même si le pénis est trop petit, ce qui est plus délicat pour les micro-penis – 7 à 8 cm en érection – il faut contracter les muscles du périnée ou s'il est trop gros (long), il faut éviter les positions profondes pour son vagin, le mieux étant de faire l'amour dans les bonnes positions, celles qui procurent le plus de satisfaction.

2. Je suis large, quoi faire ?
Votre vagin est large de nature (toutes les femmes ne sont pas serrées) ou depuis un accouchement ? En fait, pas besoin de réponse ! Les solutions : 1/on peut faire travailler les muscles du périnée, (même après la rééducation chez la sage-femme ou le kiné). Tous les jours, contractez-les volontairement. Voilà un petit exercice : faites le pipi-stop (urinez et retenez-vous en comptant jusqu'à 6 puis relâchez), on peut corser l’entraînement en contractant et relâchant plusieurs fois de suite en étant assise, debout, couchée, de plus en plus vite en comptant jusqu'à 2 entre chaque contraction (40 fois à peu près, deux fois par jour), ça peut devenir un geste quotidien, surtout à allier avec la respiration. Pendant l'amour, c'est aussi efficace et ça donne du plaisir aux deux partenaires. 2/certaines positions sont plus efficaces pour resserrer le vagin comme la pénétration arrière ou se mettre sur son partenaire et se pencher vers l'arrière, ça donne l'impression d'être plus étroite. On essaie !

3. Je suis étroite, existe-t-il des solutions pour faciliter la pénétration ?
Eh non, parce que le vagin trop petit ou trop étroit, cela n’existe pas, mais le vagin serré oui ! On le sait maintenant. Ah ! Ce fameux fourreau « vagin », pour ne pas avoir mal : 1/la lubrification, c'est le mot d'ordre, 2/ avoir de vrais préliminaires : des étreintes, des caresses (zones érogènes), une pratique orale comme le cunnilingus, quelques paroles ou un massage... 3/si ça ne suffit pas, un peu d'aide sera la bienvenue en utilisant un gel lubrifiant ou encore mieux, une huile végétale (yep), 4/par contre si l'orifice (muscle au niveau du périnée) est tendu, la pénétration sera douloureuse et pour éviter cela, il est souhaitable de se positionner sur son partenaire. On le répète, pas de pénétration sans une bonne lubrification !




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail | Inclassable


Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF