Connectez-vous S'inscrire

10 règles contre la cystite


Par La Rédaction | Le 13 Juin 2015 | 0 commentaire(s)


La cystite est une infection urinaire que toute personne du sexe féminin a connue ou pourra connaître. C'est une inflammation de la vessie : une envie d'uriner fréquente, des douleurs du bas du ventre et des sensations de brûlures. Mais qu'est-ce qui crée cette inflammation ? C'est la propagation de bactéries (des intestins) qui passent de l'anus par l'urètre à la vessie. Nullement dangereuse mais peut être parfois très douloureuse, dérangeante (mauvaise odeur) et récidivante. Comment éviter de récidiver avec ou sans traitement médicamenteux ?



© gpointstudio - Fotolia.com
© gpointstudio - Fotolia.com
RÈGLE N°1 : Traiter la constipation
Lors d'une constipation, les excréments restent à stagner dans le rectum et contribuent à la multiplication des bactéries. Ces bactéries vont, par la suite, passer de l'anus aux voies urinaires (bon milieu de culture pour eux). Pour éviter cela, améliorez votre transit et évitez d’être constipée en lisant cet article. Vous pouvez aussi vous rincer après chaque passage à la selle pour échapper au risque de contamination.

RÈGLE N°2 : S'hydrater
Buvez pour uriner (+ d'un litre d'eau par jour), cela permet d’évacuer les bactéries. Les jus de fruits rouges, surtout le jus de canneberge (antibactérien). Selon, une étude, le canneberge (cranberry) peut aider, mais ce n'est pas le produit miracle vanté partout, assurez-vous que c'est de la bonne « pure » [résultat optimum en consommation 6 mois minimum, 50 cl /jour (un verre)]. En plus, des infusions de thym maison ou à base de reine des près, de myrtille, d'orthosiphon en vente en magasin bio ou pharmacie. Attention ! Les sodas ne comptent pas. Des eaux alcalinisantes (riches en bicarbonates) pour lutter contre l'inflammation (tout au long de la journée). Buvez un verre d'eau additionné d'une c.à.c de miel de bruyère ou châtaignier (le miel est diurétique et antiseptique) plusieurs fois par jour.

RÈGLE N° 3 : Bien uriner
Ne vous retenez pas si vous avez envie d'uriner. Pas facile quand on est à l’extérieur, vous pouvez opter pour les lingettes antibactériennes à passer sur les cuvettes (si ce n'est pas trop sale). GK AIME CETTE ASTUCE : Vous pouvez vous asseoir à l'envers (vos seins vers la chasse d'eau), les jambes bien écartées pour bien vider votre vessie (jusqu'à la dernière petite goutte). Sans oublier le petit geste : se laver les mains à chaque passage aux toilettes pour éviter la contamination.

RÈGLE N° 4 : Privilégier certains aliments
Consommez de légumes qui ont des effets antiseptiques : Céleri, fenouil... Des légumineuses : pois chiche... Des céréales : orge, quinoa... Des plantes aromatiques et diurétique (pour augmenter la sécrétion d'urine) comme la chicorée, l'ortie, l’échinacée. Faites une cure de propolis (pour diminuer la fréquence des crises). Ainsi que l'utilisation dans vos salades du vinaigre de cidre pour abaisser la récidive. 

RÈGLE N°5 : Porter de la lingerie non synthétique
On vous prend encore à porter tous les jours votre petite culotte synthétique (même en période de crise). Sœur GK vous le rappelle à nouveau : « ma fille, tu veux te sentir sexy mais la cystite te veux du mal ; porte ta petite culotte en coton pour ton bien ».

RÈGLE N°6 : Favoriser l'homéophatie
Des granules de cantharis ou mercurius corrovisus 5CH. Et en prévention pendant plusieurs mois, colibacillinium 7 CH une prise par semaine. Lors de l'achat, le pharmacien vous donnera la posologie.

RÈGLE N°7 : Se servir de l'acupuncture
L'acupuncture permet une meilleure circulation du qi (énergie vitale). Quelques aiguilles placées par-ci par-là peuvent aider à lutter contre la cystite (couramment utilisé pour le traitement des femmes chinoises). Prenez rendez-vous et demandez à l'acupuncteur combien de séances sont nécessaires pour vous traiter.

RÈGLE N°8 : Profiter de l’aromathérapie
La plupart des huiles essentielles traite la cystite, voici notre liste : la bergamote, le bouleau, l'encens, le patchouli, le pin sylvestre en massage avec votre huile végétale sur le bas du ventre plusieurs fois par jour jusqu'au mieux-être. Ou une compresse chaude avec quelques gouttes d'HE de votre choix sur le bas du ventre.

RÈGLE N°9 : Renforcer son système immunitaire
Si vous êtes une lectrice fidèle, vous savez le rôle d'un système immunitaire sain. GK vous le répète : une bonne alimentation, bien dormir, un bon stress, du sport, de l'Amour platonique et charnel (eh oui, pas si évident que ça).

RÈGLE N°10 : Avoir les gestes d'hygiène adaptés
Premièrement : c'est un peu personnel mais c'est pour la bonne cause : on peut avoir tendance à s'essuyer de l'arrière vers l’avant assise sur les toilettes mais c'est l'erreur à ne pas commettre. Vous devez vous essuyer de l'avant vers l'arrière pour éviter que les germes intestinaux via le vagin ne contaminent les voies urinaires (elles sont tellement proches l'une de l'autre !).
Deuxièmement : Votre façon de vous laver la choupinette est importante, pas de jet pour laver le vagin. Lavez-vous normalement sans produits qui pourraient perturber la flore intestinale. Le savon Marseille est prôné.
Troisièmement : Lors de vos sorties en mer, évitez de garder le maillot humide sur vous.

En conclusion : La meilleure façon d’éviter la récidive, c'est la prévention et les bonnes habitudes d'hygiène. Cependant, lors des cystites à répétition surtout s'il y a de la fièvre et des douleurs lombaires, ne prenez pas les antibiotiques de la dernière fois, consulter à nouveau votre médecin pour faire un examen des urines des deux partenaires.




Santé | Paroles de femmes | J'aime ça | Mariage | Love&Sex | Mode | Interview | Beauté | Bien-être | Forme | Cuisine | Kaz Pratique | Famille | Société | Hors-Séries | Top Musique | Travail


Retrouvez votre webzine
sur l'APPLI Google Play
Téléchargez le Hors Série
Magazine PDF